La langue française

Cella

Définitions du mot « cella »

Trésor de la Langue Française informatisé

CELLA, CELLE, subst. fém.

ARCHÉOLOGIE
A.− Dans l'ANTIQ. LAT. Pièce d'habitation où l'on conservait en dépôt des denrées comme l'huile ou le vin.
P. ext.
1. Compartiment, salle des thermes.
2. Petite chambre, pour les voyageurs ou les domestiques :
1. Elle était belle, debout, nue sur le seuil de sa cella dans sa rue de Suburre, sous la torche de résine qui pétillait dans la nuit, quand elle chantait lentement sa complainte campanienne et qu'on entendait sur le Tibre de longs refrains d'orgie. Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 343.
Rem. Attesté ds les princ. dict. dep. Ac. Compl. 1842.
B.− RELIGION
1. [Dans un temple gr. ou romain] Sanctuaire interdit aux profanes où était érigée la statue d'une divinité :
2. La cella est fermée, nul n'y entre que le prêtre, l'initié, l'intermédiaire entre le Dieu et le peuple. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,1872, p. 202.
P. anal. [Dans une relig. primitive] Enceinte sacrée. Même à Angkor, des statues bouddhiques, au sourire de pardon, se sont assises devant les quatre portes de la cella murée (Loti, Un Pèlerin d'Angkor,1912, p. 231).
Au fig. Avoir accès à la cella. Être initié. Je ne suis pas de ceux qui restent en dehors, sur les marches, j'entre dans la cella (Barrès, Mes cahiers,t. 6, 1907-08, p. 218).
2. P. anal., vx. [Dans la relig. chrét.] Lieu de retraite d'un anachorète, grotte, cabane. Synon. cellule :
3. Violaine est descendue de l'estrade emportant l'enfant. Elle s'enfonce au fond de la cella ménagée dans la paroi de l'édifice en ruine qui lui sert d'abri. Claudel, L'Annonce faite à Marie,1948, III, 2, p. 197.
P. ext. Petit monastère (cf. Lar. encyclop.). Être en celle. Faire partie d'une communauté religieuse; faire retraite pour se préparer à recevoir un sacrement.
Rem. Attesté ds les dict. jusqu'à la fin du xixes. (Nouv. Lar. ill.).
Prononc. : [sela], [sεlla]; [sεl]. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié xiies. cele « ermitage, petit monastère » (Dial. St Greg., éd. W. Foerster, p. 9); 1172 celle (G. de Pont Ste Maxence, S. Thomas, éd. E. Walberg, 3703) − av. 1622 (St François de Sales ds Hug.); 2. 1283 dr. demourer en celle « domicile légal du mineur non marié et non émancipé » (Ph. de Beaumanoir, Coutumes de Beauvaisis, éd. A. Salmon, 498); 3. 1759 terme d'antiq. lat. (Lettre dans Les Mem. de Trév. d'apr. Trév. 1771). Empr. au lat. class. cella « chapelle dans un temple » (Naevius ds TLL s.v., 761, 50) d'où « petite chambre, endroit reculé », en lat. chrét. « cellule de moine » et « monastère ». Fréq. abs. littér. : Cella : 30. Bbg. Ragueau (F.). Gloss. du dr. fr. rev., corr., augm. de mots et de notes remis ds un meilleur ordre par E. de Laurière. Nouv. éd. Niort, 1882, p. 106.

Wiktionnaire

Nom commun

cella \sɛ.la\ féminin

  1. (Antiquité) Employé quelquefois en français pour désigner la nef des temples antiques.
    • Car, en effet, Apollon est un dieu pur. Surtout l’Apollon Genitor sur l’autel duquel jamais aucune vie n’est offerte. Dans la cella du Temple, là où jadis le prêtre du dieu a tué Naptolème, brûle le Feu sacré que rien ne doit souiller, pas même le souffle de l’homme. — (Robert Ambelain, Au pied des menhirs. Essai sur le celtisme, Paris, Niclaus, 1945, page 46)
  2. (Botanique) Fruit à trois enveloppes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CELLA (sèl-la) s. f.
  • 1 Terme d'antiquité. Nom latin employé quelquefois en français pour désigner la nef des temples anciens.
  • 2 Terme de botanique. Fruit à trois enveloppes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cella »

Cella, loge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin cella (« garde-manger, cellier, chambre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin cilia (« paupière »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « cella »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cella sɛla

Évolution historique de l’usage du mot « cella »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cella »

  • https://www.capital.fr/entreprises-marches/umanis-rachete-cella-1193815 Capital.fr, UMANIS rachète Cella - Capital.fr
  • Toutes les indications figurent sur le distributeur. « Les débuts sont très encourageants », assurent les promoteurs du projet. Contact : La cella, 23 rue du Temple, Jublains, 02 43 04 30 36. , Evron : un distributeur de pizzas installé route de Mayenne | Le Courrier de la Mayenne
  • Le KAS a publié mercredi 8 mai le communiqué suivant : “La réunion d’aujourd’hui est d’une grande importance, car grâce aux recherches faites sur la restauration de la ‘cella’, nous allons être capable de reconstruire son apparence. C’est un événement très important pour l’histoire du Parthénon” Le HuffPost, Une partie du Parthénon va être reconstruite, une première | Le HuffPost

Images d'illustration du mot « cella »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cella »

Langue Traduction
Anglais cella
Espagnol cella
Allemand cella
Portugais cella
Source : Google Translate API

Synonymes de « cella »

Source : synonymes de cella sur lebonsynonyme.fr

Cella

Retour au sommaire ➦

Partager