La langue française

Castagneux

Définitions du mot « castagneux »

Trésor de la Langue Française informatisé

CASTAGNEUX, subst. masc.

ORNITH. Petit oiseau aquatique palmipède de couleur marron apparenté au grèbe* (cf. Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 1, 1805, p. 140, 353, 366). Grèbe castagneux. Petit plongeon de rivière (cf. H. Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 88).
Rem. Attesté ds les princ. dict. dep. Ac. Compl. 1842.
Prononc. Dernière transcr. ds Littré : ka-sta-gneû. Étymol. et Hist. 1555 castaigneux (P. Belon, Nature des Oyseaux ds Gdf.); 1606 castagneux (Nicot). Dér. du m. fr. castaign « châtain » (1611 ds Cotgr.; prob. forme mérid. de châtain*), suff. -eux*, à cause de la couleur de cet oiseau. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

castagneux \kas.ta.ɲø\ masculin

  1. (Ornithologie) Châtain, qualifie le grèbe castagneux.

Nom commun

castagneux \kas.ta.ɲø\ masculin

  1. (Ornithologie) Grèbe castagneux.
    • Le castagneux est un grèbe beaucoup moins grand que tous les autres.
    • J’ai acheté un canard sauvage mâle, un nyroca (anas leucophthalmos) mâle et un castagneux mâle vieux à gorge rousse. — (Michel-Edmond baron de Sélys-Longchamps, ‎Nicole Caulier-Mathy, ‎Nicole Haesenne-Peremans, Une vie au fil des jours: 1823-1877, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CASTAGNEUX (ka-sta-gneû) s. m.
  • Sorte d'oiseau de rivière (le petit grèbe).

HISTORIQUE

XVIe s. Sa grosseur est d'une petite sarcelle, de la couleur d'une chastaignette, dont il semble que la cause pourquoy on l'a nommé castaigneux est venue, Belon, Ornith. Zoucet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CASTAGNEUX, s. m. mergus minimus fluviatilis, (Hist. nat. Ornit.) oiseau aquatique qui marche très difficilement sur la terre, parce que ses cuisses semblent être dans le ventre, & que les jambes sont dirigées en arriere. Les ailes sont fort petites ; il n’a ni queue, ni croupion ; ses plumes sont semblables à celles d’un oison nouvellement éclos. Cet oiseau est de la grosseur d’une petite sarcelle, & de couleur de châtaigne, d’où il paroît que lui est venu le nom de castagneux. Les doigts des piés ne sont pas joints les uns aux autres par une membrane, cependant ils sont larges comme ceux de la poule d’eau ; le doigt postérieur est large comme les autres. Les pates sont cochées par-derriere comme une double scie. Le ventre est de couleur de lait ; il y a de ces oiseaux qui l’ont de couleur de souris. Le bec est arrondi, petit, rougeâtre, & plus court que celui de la poule d’eau. Cet oiseau a beaucoup de peine à s’élever hors de l’eau : mais lorsqu’il est une fois en l’air, il vole pendant long-tems. S’il se trouve dans un endroit où il n’y ait que peu d’eau, il ne peut pas prendre son vol ; alors on peut le fatiguer au point qu’il se laisse prendre à la main. Il est aussi très-facile dans ce cas de le prendre avec des gluaux. Le castagneux vit dans l’eau salée & dans l’eau douce : dans la mer il mange des chevrettes, des melettes, &c. dans les rivieres il se nourrit de petites écrevisses & de petits poissons. Il fait son nid contre terre dans les marais, & il le cache derriere quelque motte de terre. La chair de cet oiseau a un goût de sauvage dans toutes les saisons ; cependant il est fort gras en hyver. Belon, Hist. de la nat. des ois. Voyez Oiseau. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « castagneux »

Avec le suffixe -eux, du latin castanea (« châtaigne ») en référence à la couleur châtain des joues et de la gorge de l’oiseau en été, ou à la forme très ronde de son corps.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « castagneux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
castagneux kastanjø

Citations contenant le mot « castagneux »

  • Les participants auront le plaisir de découvrir les fuligules milouins, grèbes huppés ou castagneux, foulques macroules, grandes aigrettes et autres grands cormorans. , A la découverte des oiseaux hivernants - Le journal du Gers
  • Les oiseaux, colverts et grèbes castagneux en tête y sont toujours au rendez-vous pour des démonstrations de plongeons devant un héron pensif. ladepeche.fr, Loudenvielle. Au bord du lac enneigé - ladepeche.fr
  • Les bassins de la station de lagunage de Dourgne méritent une visite : la Foulque macroule, le Grèbe castagneux et le Canard colvert y sont présents toute l’année, mais des surprises sont possibles durant les migrations. Ornithomedia.com, Observer les oiseaux du bassin et du désert de Saint-Ferréol, au pied de la montagne Noire | Ornithomedia.com
  • Parmi eux, des arbres (aulnes, bouleaux verruqueux, érables…) et 500 arbustes (aubépines, noisetiers, prunelliers…). Les travaux, réalisés sur un site sensible, sont suivis par un écologue, le Groupement ornithologique national (GON) et l’Office français de la biodiversité. Le Val de Scarpe et sa flore arborée sont, en effet, devenus l’un des premiers lieux d’hivernage du grèbe castagneux et du pouillot véloce (oiseaux) en France. Terres et Territoires, Le Val de Scarpe, site d'hivernage prisé de deux espèces d'oiseaux rares
  • Description : le Grèbe à bec bigarré ressemble au Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis), mais il est plus grand, son bec est plus gros, et il ne présente pas de barre alaire blanche. En plumage nuptial, son bec est blanc-bleuté avec une barre verticale noire, sa gorge est noire, ses flancs sont brun clair, son ventre est blanc, son cou et sa nuque sont brun-gris et ses sous-caudales sont blanches. En plumage internuptial, il est plus terne et son bec devenu blanc n’est plus barré de noir, et la confusion est alors possible avec le Grèbe castagneux si les conditions d’observation ne sont pas bonnes : sa gorge devient grisâtre, les côtés du cou et les flancs sont brun-roux. Le mâle et la femelle ont le même plumage. Ornithomedia.com, Le Grèbe à bec bigarré en France : un visiteur américain accidentel et discret | Ornithomedia.com
  • Parmi les oiseaux nicheurs, c’est le grèbe castagneux qui a retenu l’attention. À l’oreille, l’ancien greffier Jean-Luc Brahier a débusqué deux couples cachés au milieu des saules. Placée sur liste rouge, l’espèce protégée n’était pas tirée, mais le dérangement provoqué par la chasse aux autres volatiles a causé la perte des nichées, quand bien même le tir des colverts n’était pas permis. Le Matin, Jura bernois: Fini le canardage néfaste sur un étang - Le Matin
  • Le calme règne sur les deux étendues d’eau de la Cité des oiseaux, aux Landes-Génusson. Les cris du héron cendré, du foulque macroule et du grèbe castagneux percent le silence par intermittence. Une scène de pêche, des coups de bec ou une promenade sur le vaste étang de ... , Les Landes-Génusson. La Cité des oiseaux, un havre de paix au cœur du Haut-Bocage - La Roche sur Yon.maville.com

Traductions du mot « castagneux »

Langue Traduction
Anglais castagnous
Espagnol castaño
Italien castagnous
Allemand kastagnös
Chinois 栗色的
Arabe كاستاج
Portugais castagnous
Russe заколдованный
Japonais castagnous
Basque castagnous
Corse castagnu
Source : Google Translate API

Synonymes de « castagneux »

Source : synonymes de castagneux sur lebonsynonyme.fr

Castagneux

Retour au sommaire ➦

Partager