La langue française

Casaquin

Définitions du mot « casaquin »

Trésor de la Langue Française informatisé

CASAQUIN, subst. masc.

HABILLEMENT
A.− Vieilli. Petite casaque d'homme.
P. méton. et fam.
1. Corps. Donner sur le casaquin, sauter, tomber sur le casaquin. Tomber sur quelqu'un à l'improviste; le rouer de coups. Expr. synon. Tomber sur la casaque (G. Delesalle, Dict. arg.-fr. et fr.-arg., préf. de J. Richepin, 1896, p. 60).C'était comme sa bête brute de Coupeau qui ne pouvait plus rentrer sans lui tomber sur le casaquin (Zola, L'Assommoir,1877, p. 751):
Mon vieux culottier, je te tombe sur le casaquin samedi matin, pendant que tu dormiras encore; le soleil commencera à briller en même temps que j'arriverai. Flaubert, Correspondance,1841, p. 82.
Avoir quelque chose dans le casaquin. Être troublé ou malade. Qu'as-tu sur le casaquin? dit-il à La Pouraille. − Mon affaire est faite, reprit l'assassin (Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1847, p. 573).
2. [En parlant du vin] Donner sur le casaquin. Monter à la tête.
B.− Corsage ajusté porté sur la jupe par les femmes du peuple ou de la campagne. Une petite paysanne de seize ans, en casaquin et en bonnet de toile bleue (Zola, Le Ventre de Paris,1873, p. 614).
Prononc. et Orth. : [kazakε ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1546 cazaquin « petit surtout que portaient les hommes » (Palmerin d'Olive, 224a cité par Vaganay ds Rom. Forsch., t. 32, p. 27); 2. 1787 « corsage de femme » (Fér. Crit.). Dér. de casaque*; suff. -in*, l'ital. casacchino n'est pas attesté av. le xviies. (Batt.). Fréq. abs. littér. : 37. Bbg. Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Französischen. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, t. 2, p. 444. − Lew. 1960, p. 306. − Rétif (A.). Affiquets et falbalas. Vie Lang. 1971, p. 455. − Wind 1928, p. 38, 69, 159.

Wiktionnaire

Nom commun

casaquin \ka.za.kɛ̃\ masculin

  1. (Vieilli) Vêtement de dessus à l’usage des hommes.
    • Un morne silence, des rues désertées à notre approche, [...] et toutes les boutiques fermées, refusant de commercer, impitoyables. [...] Rien à se mettre dans le casaquin. Les porteurs d'eau seuls nous recevaient. — (Joseph Jolinon, Guerrillas 1808, Ed. Charlot, 1942, page 29)
    • Ces hommes en casaquin sont des corbeaux, ainsi nommés à cause de leur croc, par quoi ils crochent dans les morts pour non pas les approcher trop. — (Robert Merle, Fortune de France, IX. 1977)
    • Edmond Picard raconte : « Les deux magistrats arrivés en casque blanc, en veston et en pantalon de meunier, en bottines de cuir jaune, ont simplement mis par-dessus le casaquin les toges noires que les 'boys' ont apportées de leur domicile privé […]. » — (Hilde Eynikel, Congo belge: portrait d'une société coloniale, Duculot, 1984, page 156)
  2. (Vieilli) Sorte de blouse de femme, de forme variée, dont le bas se termine par des basques qui retombent par-dessus la jupe.
    • Vous eussiez vu sur toutes les têtes des foulards déchirés, des robes bordées de boue, des fichus en lambeaux, des casaquins sales et troués. — (Honoré de Balzac, L’Interdiction, 1839)
    • […] mais nous n’y faisions pas attention, et ce n’est qu’au moment où la tante, après avoir mis son casaquin rouge et ses sabots noirs, s’écria toute contente : « Allons, mes enfants, à table ! » que nous vîmes la belle nappe, la grande soupière, […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • […], elle était à son habitude sanglée dans un étroit casaquin boutonné jusqu'au menton qui la moulait sans pli, avantageait son buste, et telle qu'on l'eût dite en uniforme. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 40-41)

Nom commun

casaquin [kazaˈki] (graphie normalisée) masculin

  1. (Habillement) Casaquin, petit vêtement.
    • sacar, picar sul casaquin
      donner sur le casaquin à quelqu’un
    • i a plogut sus lo casaquin
      elle a été battue
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CASAQUIN. n. m.
Sorte de blouse de femme, de forme variée et qui se porte ordinairement par-dessus la jupe. Il désignait aussi un Vêtement de dessus à l'usage des hommes. De là les expressions familières et figurées. Donner sur le casaquin à quelqu'un, Le battre. On lui est tombé sur le casaquin, On l'a fort maltraité en actions ou en paroles.

Littré (1872-1877)

CASAQUIN (ka-za-kin) s. m.
  • 1Espèce de corsage de femme avec de petites basques dans le dos, formant deux gros plis à l'endroit de la ceinture et relevant en l'air ; il était facile à mettre et commode ; il ne sert plus qu'à la campagne.
  • 2Anciennement, sorte de petite casaque à l'usage des hommes. Avoir quatre chaussons de laine Et trois casaquins de futaine, Cela se peut facilement, Bertelot, Contre Malherbe, dans l'édit. de Ménage, p. 497. M. Poussatin couvert d'un petit casaquin noir, Hamilton, Gramm. 9.

    Fig. et populairement. Donner sur le casaquin à quelqu'un, le battre.

HISTORIQUE

XVIe s. Le voila donc vestu d'un grand casaquin noir, et de chausses de mesmes, D'Aubigné, Hist. IV, 4. Il n'y avoit soldat qu'il ne fust à cheval ; et la pluspart des goujarts, qu'il n'eust une cappe, manteau ou casaquin, Carloix, V, 6. Qui sous couleur d'un cazaquin de livrée…, Froumenteau, Finances, 3e livre, p. 410.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « casaquin »

Casaque ; bourguig. quaisaiquin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De casaque, avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de casaca avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « casaquin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
casaquin kazakɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « casaquin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « casaquin »

  • Du casaquin du XVIIIe siècle à la robe de ménagère des années 1950 et au jogging contemporain, le «homewear» raconte notre relation à l’intime au fil des époques. En plein confinement, il revient sur le devant de la scène. Le Figaro.fr, La tenue d’intérieur, une question d’époque

Traductions du mot « casaquin »

Langue Traduction
Anglais casaquin
Espagnol casaquín
Italien casaquin
Allemand casaquin
Chinois 卡萨金
Arabe كازاكين
Portugais casaquin
Russe casaquin
Japonais カサキン
Basque casaquin
Corse casaquin
Source : Google Translate API

Synonymes de « casaquin »

Source : synonymes de casaquin sur lebonsynonyme.fr

Casaquin

Retour au sommaire ➦

Partager