La langue française

Calorifuge

Définitions du mot « calorifuge »

Trésor de la Langue Française informatisé

CALORIFUGE, adj.

PHYS. et TECHNOL. [En parlant d'un corps, d'une substance] Qui empêche toute déperdition de chaleur parce qu'il en est mauvais conducteur, ou isole d'une source de chaleur. Substance calorifuge (M. Bailleul, Notions de matériel roulant des ch. de fer,1951, p. 40).
Emploi subst. Corps, dispositif possédant ces propriétés. Le meilleur calorifuge est une couche d'air complètement enfermée entre des parois étanches (R. Champly, Nouv. encyclop. pratique, t. 17, 1927, p. 131).
Prononc. : [kalɔ ʀify:ʒ]. Étymol. et Hist. 1890 (Lar. 19eSuppl.). Dér. du lat. calor (chaleur*); élément suff. -fuge*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Adjectif

calorifuge \ka.lɔ.ʁi.fyʒ\ masculin et féminin identiques

  1. Isolant thermique.
    • Une cloison calorifuge empêche le transfert de chaleur.

Forme de verbe

calorifuge \ka.lɔ.ʁi.fyʒ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe calorifuger.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe calorifuger.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe calorifuger.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe calorifuger.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe calorifuger.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « calorifuge »

Du latin calor (chaleur) et fugere (fuir).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calorifuge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calorifuge kalɔrifyʒ

Évolution historique de l’usage du mot « calorifuge »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « calorifuge »

  • L’Appareil-Desplas était composé d’un seau faisant office d’isolateur et d’un cylindre marmite, apparenté aux cocottes-minute actuelles. Voici quelques extraits du mode d’emploi : 1, mettre dans le vase métal A, les viandes ou les légumes dont on veut obtenir la cuisson, remplir le vase aux 3/4 ou aux 4/5 au plus ; 2, visser le couvercle B, muni de sa rondelle-joint ; 3, s’assurer que le levier C, fermant le trou d’avertissement, fonctionne librement et poser ensuite le vase sur le feu ou une flamme quelconque. Le vase se chauffe aussitôt avec une très grande rapidité. Au bout de 10, 15 ou 20 minutes, la vapeur d’eau s’échappe par la soupape. Alors, on retire le vase du feu ; on le place dans l’isolateur M (formé d’amiante de feutre et de mastic calorifuge) qu’on ferme en laissant tomber le couvercle P et que l’on met de côté n’importe où, jusqu’au moment de servir à table. ladepeche.fr, Conques-sur-Orbiel : l’appareil Desplas, l’ancêtre de l’autocuiseur est conquois - ladepeche.fr
  • Le calorifugeage consiste à isoler thermiquement les tuyaux d'eau chaude d'un immeuble, avec un isolant dit « calorifuge », d'où le nom. Il concerne exclusivement le réseau de chauffage collectif situé hors du volume chauffé. Cela signifie que l'isolation thermique de la chaudière elle-même n'est pas concernée, seulement sa tuyauterie externe. Des tuyaux non isolés engendrent une déperdition de chaleur et donc une surconsommation directement imputée sur les charges de l'immeuble. L'eau en sortie de chaudière à 55°C peut ainsi perdre jusqu'à une dizaine de degrés, soit pratiquement 20% de sa chaleur sur à peine quelques mètres. Il n'est pas rare que les canalisations courent sur plusieurs mètres dans un sous-sol ou une cave non chauffée. C'est autant de gaspillage énergétique que le calorifugeage peut aisément compenser. La Tribune, Le calorifugeage, l’un des grands chantiers de la Loi de Transition Energétique
  • Financé à 100% par une prime des fournisseurs d’énergie, le calorifugeage, en isolant les tuyaux d'eau chaude, permet de réduire les charges des copropriétés. Et donc de redonner du pouvoir d’achat aux occupants d’un immeuble. BFM Immo, Quand le calorifugeage aide les copropriétés à faire des économies - Mieux Habiter | BFM Immo
  • Certaines canalisations doivent être protégées et notamment revêtues, sur toute leur périphérie, d’un calorifuge. , DTU 65.9 - Transport de chaleur / froid et d'ECS entre production et
  • Pour remédier à cette perte d’énergie significative, le gouvernement encourage les copropriétés à lancer des travaux d’isolation des équipements d’eau chaude sanitaire et de chauffage. Le calorifugeage permet dans ce cadre de maintenir la chaleur produite à une température élevée et d’éviter ainsi les déperditions trop importantes. Il permet grâce à de légers travaux de rénovation énergétique, de moins chauffer, et donc de moins consommer. Le système de chauffage est ainsi beaucoup plus efficace et les charges de la copropriété baissent à court terme. L'EnerGeek, Le calorifugeage, un atout efficace contre les déperditions de chaleur
  • Depuis 2014, le groupe EBS est un acteur majeur de la rénovation énergétique en France et œuvre dans la création de solutions concrètes pour les clients. Ses prestations s’articulent autour de cinq pôles de compétence : l’isolation des combles, l’isolation des planchers et le calorifugeage des réseaux (isolation des tuyaux d’eau chaude sanitaire pour un gain maximal d’énergie), les chaudières et l’éclairage LED. Présent sur l’ensemble du territoire, EBS Isolation (certifiée ISO 9001) distille notamment son savoir-faire en matière d’amélioration thermique des bâtiments avec ses équipes intégrées. Quant à son entité EBS Énergie, elle accompagne et finance toutes les opérations d’économies d’énergie éligibles dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). En tant que Délégataire de la 4ème période des CEE, EBS Énergie est à même de proposer à ses clients, les meilleures offres pour valoriser tous types d’économies d’Énergie. Après l’isolation à un euro, EBS propose actuellement la chaudière à un euro ! Parce que le dispositif des Certificats d’Économie d’énergie oblige les fournisseurs et distributeurs d’énergie de financer des travaux de rénovation énergétique, le groupe EBS est partenaire de plusieurs grands fournisseurs d’énergie comme : Direct Energie, EDF ou TOTAL. En parallèle, pour développer ses offres, elle a noué plusieurs partenariats comme Leroy Merlin, Total Direct Energie, Accor Hotel, l’hôpital des armées, l’institut catholique de Lille, avec qui elle a mis en œuvre ses solutions innovantes. A ce jour, EBS affiche des chiffres éloquents avec déjà isolés 50 000 maisons, 1 000 établissements de santé et 700 hôtels du groupe Accor. ladepeche.fr, L’économie d’énergie comme cœur de métier - ladepeche.fr
  • Les exigences que doivent respecter les matériaux nécessaires à la mise en œuvre de canalisations en cuivre (tubes, raccords, supports, tampons de dégorgement, fourreaux, joints, calorifuge, etc.) sont données dans la partie 1-2 « Critères généraux de choix des matériaux » du NF DTU 60.5. , NF DTU 60.5 - Canalisations en cuivre DTU 60 - Plomberie Liste des
  • Le chantier est piloté par la Sem Causses Énergia. C’est la Satem qui pose les tuyaux du réseau dans les tranchées et qui les soude entre eux. Dans chaque tranchée, il y a deux tuyaux en acier avec un diamètre intérieur qui va de 33 mm à 139 mm. Ils sont revêtus d’un calorifuge en mousse isolante recouvert d’une coquille plastique. midilibre.fr, Saint-Affrique : Tom Lateur, véritable forçat de la soudure - midilibre.fr

Traductions du mot « calorifuge »

Langue Traduction
Anglais heat-insulating
Espagnol calorífugo
Italien coibente
Allemand wärmeisolierenden
Portugais calorífugo
Source : Google Translate API

Synonymes de « calorifuge »

Source : synonymes de calorifuge sur lebonsynonyme.fr

Calorifuge

Retour au sommaire ➦

Partager