La langue française

Calmir

Définitions du mot « calmir »

Trésor de la Langue Française informatisé

CALMIR, verbe intrans.

MAR. Devenir calme, s'apaiser. La brise, le temps, la tempête, le vent calmit :
Le vent d'Ouest avait jusqu'alors favorisé la marche du yacht; mais depuis quelques jours il montrait une tendance à diminuer; peu à peu, il calmit. Le 13 décembre, il tomba tout à fait, et les voiles inertes pendirent le long des mâts. Verne, Les Enfants du capitaine Grant,t. 2, 1868, p. 48.
Prononc. : [kalmi:ʀ]. Étymol. et Hist. 1787 (B. de Saint-Pierre, Études de la nature, p. 155 d'apr. Delboulle ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 289). Var. de calmer* en usage sur les côtes de la Manche qui, de la langue des marins, a pénétré dans la langue littér. (v. FEW t. 2, p. 540b; v. aussi accalmie). Fréq. abs. littér. : 8. Bbg. Artur (J.). Le lang. des gens de mer. Déf. Lang. fr. 1970, no52, p. 23.

Wiktionnaire

Verbe

calmir \kal.miʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Se calmer (en parlant de la mer ou du vent).
    • Le vent d'Ouest avait jusqu'alors favorisé la marche du yacht ; mais depuis quelques jours il montrait une tendance à diminuer ; peu à peu, il calmit. Le 13 décembre, il tomba tout à fait, et les voiles inertes pendirent le long des mâts. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, t. 2, 1868, p. 48)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CALMIR (kal-mir) v. n.
  • Terme de marine. Devenir calme, en parlant de la mer et des vents.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « calmir »

(XVIIIe siècle) Composé de calme et -ir → voir calmer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Autre forme de calmer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « calmir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calmir kalmir

Évolution historique de l’usage du mot « calmir »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « calmir »

  • Si le temps venait à « beauzir » et la mer à se « calmir », on voyait mieux les « souffleux » (baleines) et les « brasseux » (phoques du Groenland) au large. Là, c’était le temps de lever les cages (à homards) et de mettre de la « bouette » (appât) sur les « crocs » (hameçons), histoire d’avoir de quoi fêter jusqu’au « cul-de-l’an ». Le Devoir, Un grain de sel sur la langue | Le Devoir

Traductions du mot « calmir »

Langue Traduction
Anglais abate
Source : Google Translate API

Synonymes de « calmir »

Source : synonymes de calmir sur lebonsynonyme.fr

Calmir

Retour au sommaire ➦

Partager