La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « calamine »

Calamine

Variantes Singulier Pluriel
Féminin calamine calamines

Définitions de « calamine »

Trésor de la Langue Française informatisé

CALAMINE, subst. fém.

A.− MINÉR. Un des principaux minerais de zinc, hydrosilicate de zinc; désigne parfois le carbonate de zinc ou Smithsonite. Synon. pierre calaminaire, hémimorphite.Calamine blanche (oxyde de zinc); calamine préparée (cosmétique à base d'oxyde de zinc); calamine terreuse (vx zinconise, hydrozincite); cristal de calamine :
Comme le zinc, ce demi-métal, tiré de la veine bleuâtre où il dort dans la calamine, fait jaillir de lui-même un rayon du soleil en approchant du cuivre vierge, ainsi les baisers de Brigitte réveillèrent peu à peu dans mon cœur ce que j'y portais enfoui. Musset, La Confession d'un enfant du siècle,1836, p. 240.
P. ext. Minerai constitué de carbonate impur, silicate et oxyde de zinc (cf. Bader-Th. 1962).
B.− TECHNOLOGIE
1. [Dans les moteurs à explosion] Dépôt charbonneux résultant de la combustion de l'huile et du carburant.
2. Oxyde qui se produit sur la surface des métaux soumis à une haute température, au contact de l'air.
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. calamie. La calamie est un silicate de zinc (Deschamps d'Avallon, Compendium de pharm. pratique, 1868, p. 810).
Prononc. et Orth. : [kalamin]. Calamine est la forme choisie par Ac. 1718-1932, et que l'on retrouve dans le reste des dict. Pour calamie cf. Deschamps d'Avallon supra. Étymol. et Hist. 1. xiiies. forme normanno-pic. calemine « silicate hydraté de zinc » (Rem. pop., Am. Salmor, ds Études romanes dédiées à G. Paris, p. 259 ds Gdf. Compl.) − 1403, Tournai callemine, ibid.; xives. [d'apr. Littré] chalemine (Du Cange t. 2, p. 20b); 1390 calamine (Médecine Franche-Comté, 23 ds IGLF Techn.); 2. 1928-33 autom. (Lar. 20e); 1928-33 métall. (ibid.). Calemine, chalemine est une formation semi-sav. à partir du lat. médiév. calamina « id. » (ca 1100 ds Mittellat. W. s.v., 15, 36) transformation du lat. cadmea (cadmie*) par un procédé obscur et très anc., comme le montre son évolution phonét.; v. Romania, t. 33, pp. 605-606; calamine est une réfection savante. Fréq. abs. littér. : 1.
DÉR. 1.
Calaminaire, adj.,minér. Qui contient de la calamine. Dépôt, gisement calaminaire; pierre calaminaire (synon. calamine). Dernière transcr. ds DG : kà-là-mi-ner. Ds Ac. 1762 et 1798 en tant que sous vedette : calamine ou Pierre calaminaire. Ds Ac. 1835-1932 en tant que vedette. 1reattest. av. 1590 (Paré, XVI, 28 ds Littré). Empr. au lat. médiév. calaminaris (av. 1161 ds Mittellat. W. s.v., 50, 8), ou refait sur le rad. de calamine. Rem. Besch. Suppl. 1852 enregistre l'adj. calaminique ds le même sens.
2.
Calaminer (se), verbe pronom.,technol. Se charger de calamine (attesté ds Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr., Rob. Suppl. 1970). [kalamine] ([sə]). 1reattest. a) 1587 trans. « enduire de calamine » (J. Du Chesne, Le Grand Miroir du Monde, L. IV, p. 142 ds Hug.); b) 1960 pronom. (Lar. encyclop.); de calamine, dés. -er. Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. calaminé, ée. Encrassé de calamine (cf. M. Gasnier, Dépôts métalliques directs et indirects, 1927 1; Rob., Quillet 1965).

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

calamine \ka.la.min\ féminin

  1. (Chimie) Alcaloïde toxique extrait des rhizomes de l'acore odorant.
    • L'auteur a découvert dans le rhizome de l'acorus calamus un alcaloïde cristallin, la calamine, d'une nature basique puissante et contenant de l'azote. — (M.H. Thoms, G de Letter (traduit par), L'acorine et ses dérivés, in Journal de médecine, de chirurgie et de pharmacologie, volume 85, page 156, Éd. H. Lammertin, Bruxelles 1887)

Nom commun 1 - français

calamine \ka.la.min\ féminin

  1. (Minéralogie) Appellation désuète qui peut désigner l’hémimorphite ou la smithsonite, mais aussi d’autres minéraux de néoformation des fourneaux (oxydes de zinc).
    • L’Antiquité n’a pas connu le zinc, qui ne fut isolé qu’au début du XIXe siècle, mais elle a pu fort bien l’utiliser sous une autre forme ; la calamine sert à fabriquer le laiton dont on fait les dinanderies. — (Henri Limet, Le Travail du métal au Pays de Sumer au temps des la IIIe dynastie d’Ur, Société d’édition « Les Belles Lettres », 1960, p. 56)
    • Utilisez régulièrement un produit spécial destiné à éliminer le coke et la calamine des poêles et chaudières alimentés au fuel oil domestique. — (D. Chappat, Dictionnaire du nettoyage, Livre de Poche, p. 17)
  2. (Chimie) Poudre rosâtre, mélange d’oxyde de zinc et d’oxyde ferrique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Résidu charbonneux de la combustion des gaz qui se dépose notamment sur les parois des cylindres de moteurs à explosion, les sièges de soupapes, ou toute pièce en acier subissant un traitement thermique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CALAMINE. n. f.
Nom vulgaire du silicate hydraté de zinc.

Littré (1872-1877)

CALAMINE (ka-la-mi-n') s. f.
  • 1 Terme d'ancienne chimie. Calamine ou pierre calaminaire, oxyde de zinc carbonaté natif.
  • 2Terme bitumineuse qui sert à affiner le cuivre.

HISTORIQUE

XIVe s. Le cent de chalemine doit quatre deniers, Du Cange, calammaris. Calamine pour mal des ieux, Du Cange, ib.

XVIe s. Prenez pierre calaminaire lavée, coquilles d'œufs bruslés, corail rouge, Paré, XVI, 28.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « calamine »

Bas-lat. calamina.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) (XIVe siècle) Du bas latin calamina, variante du classique cadmea.
(Nom commun 2) (Vers 1887) Du nom latin de l'acore odorant Acorus calamus avec le suffixe -ine qui indique un alcaloïde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calamine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calamine kalamin

Évolution historique de l’usage du mot « calamine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « calamine »

Langue Traduction
Anglais scale
Espagnol calamina
Italien calamina
Allemand zunder
Portugais calamina
Source : Google Translate API

Synonymes de « calamine »

Source : synonymes de calamine sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot calamine au Scrabble ?

Nombre de points du mot calamine au scrabble : 12 points

Calamine

Retour au sommaire ➦

Partager