La langue française

Burlingue

Sommaire

  • Définitions du mot burlingue
  • Étymologie de « burlingue »
  • Phonétique de « burlingue »
  • Évolution historique de l’usage du mot « burlingue »
  • Citations contenant le mot « burlingue »
  • Traductions du mot « burlingue »
  • Synonymes de « burlingue »

Définitions du mot « burlingue »

Trésor de la Langue Française informatisé

Burlingue, subst. masc.,arg. a) Bureau (meuble et local) (cf. Esn. 1966). Qu'est-ce tu fous avec le chef au burlingue? (Benjamin, Gaspard,1915, p. 117).b) Ventre (cf. Esn. 1966 et ex. 3 supra). Se mettre des balles dans la gueule ou dans le burlingue (F. Trignol, Pantruche,1946, p. 25). Rob. Suppl. 1970 : burlingue ou burelingue. 1resattest. 1877 (Chanson d'apr. Esn.); 1891 (O. Méténier, La Lutte pour l'amour, Études d'arg., p. 195). Formé avec le suff. arg. -ingue (P. Guiraud, L'Arg., Paris, 1969, p. 73) à partir de burlin « bureau » (1836, Lettres argotiques, 3 dans Vidocq, préf. des Voleurs, cité par Sain. Sources Arg. t. 2, p. 191) dér. de bureau, suff. arg. -(e)lin (P. Guiraud, op. cit., p. 20); cf. Nyrop t. 3, p. 134, no260 : gosse, gosselin. Fréq. abs. littér. : 8.

Wiktionnaire

Nom commun

burlingue \byʁ.lɛ̃ɡ\ masculin

  1. (Argot) Bureau.
    • C’gros cochon, c’était, mon vieux, tout c’qu’y a d’plus carne sur la terre. Tous qu’nous étions n’en m’nait pas large quand i’ croisait c’tas qu’i’ l’voyait au burlingue du doublard, étalé sur une chaise qu’on n’voyait pas d’ssous, avec son bide énorme et son immense képi, encerclé de galons du haut en bas, comme un tonneau. — (Henri Barbusse, Le Feu, chap. 20, 1916)
    • Larry O’Rourke entra dans le bureau. Plein de politesse, il avait invité formellement et pratiquement les autres fonctionnaires importants à déguerpir de leurs burlingues. — (Raymond Queneau, On est toujours trop bon avec les femmes, 1947, dans Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard, « L’Imaginaire », 1989, p. 197)
    • Derrière son burlingue, le daron est impavide. — (San-Antonio, Y a bon, San-Antonio, Fleuve Noir, 1990).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « burlingue »

(Date à préciser) De la racine étymologique de bureau avec le suffixe -ingue.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « burlingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
burlingue byrlɛ̃g

Évolution historique de l’usage du mot « burlingue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « burlingue »

  • Sur le papier, le télétravail est attractif : vous vous levez plus tard, vous évitez les transports en commun, vous évitez le flicage d’un éventuel cheffaillon « à la con », vous évitez les faux-semblants des relations humaines dans l’entreprise, vous évitez cette culture du burlingue si aimée des Français, justement. Une culture tellement dans l’air du temps depuis 20 ans, mais à laquelle plus personne ne feint d’y croire. Et ça tombe bien, cette stratégie de l’évitement semble également séduire les dirigeants en ces temps de post-confinement. C’est ainsi que l’on entend d’ici delà des managers de boîtes dans la finance ou les médias qui proposent dorénavant, à certains de leurs employés, des plans télétravail. Les avantages paraissant légion : moins de cotisations salariales, un salaire renégocié à la baisse (dans certains cas), des frais en moins (ordinateurs, fournitures de bureau, papier toilette). Sauf que les dérives du télétravail sont bel et bien réelles : isolement, harcèlement numérique, difficultés à séparer la vie privée et professionnelle… Technikart, ET SI ON INTERDISAIT LE TÉLÉTRAVAIL ? - Technikart
  • Ce trajet en métro, depuis son burlingue (comme il cause !) jusqu'au fin fond du XIIIe arrondissement, va en fait le mener bien plus loin que ça. Jusque dans sa jeunesse lointaine à lui. Jusqu'au mitan des années 20 où, encore adolescent, il traînait la savate dans ce même XIIIe de malheur. Anarchiste convaincu (et il l'est toujours, trente ans plus tard), il vendait des journaux à la criée, tirait surtout le diable par la queue et fréquentait, avec tant d'autres compagnons de misère au drapeau noir, le Foyer végétalien de la rue de Tolbiac. www.leberry.fr, Brouillard au pont de Tolbiac, de Léo Malet : coup de foudre pour Nestor Burma - Bourges (18000)

Traductions du mot « burlingue »

Langue Traduction
Anglais office
Italien ufficio
Source : Google Translate API

Synonymes de « burlingue »

Source : synonymes de burlingue sur lebonsynonyme.fr
Partager