La langue française

Bureaucratie

Sommaire

  • Définitions du mot bureaucratie
  • Étymologie de « bureaucratie »
  • Phonétique de « bureaucratie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bureaucratie »
  • Citations contenant le mot « bureaucratie »
  • Traductions du mot « bureaucratie »
  • Synonymes de « bureaucratie »

Définitions du mot « bureaucratie »

Trésor de la Langue Française informatisé

BUREAUCRATIE, subst. fém.

A.− Péj. Puissance excessive, pesante et routinière, de l'administration :
1. Trotsky abattu, le champ s'était trouvé libre devant la bureaucratie que Staline incarnait : la bureaucratie, c'est-à-dire la Russie éternelle. Mauriac, Mémoires intérieurs,1959, p. 104.
P. ext. :
2. Il a créé dans la cellule une bureaucratie impossible, avec tout un système de plans minutés qui changent tout le temps, qu'on suit ou qu'on ne suit pas, mais il leur fait croire que c'est cela, le génie de l'organisation. Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 156.
P. méton. Administration toute puissante :
3. Et alors, on refit des machines administratives, analogues à celles du vieil empire romain, bureaucratie à la Colbert, armées à la Louvois. Ces machines avaient l'avantage d'employer l'homme comme force régulière, la vie, moins ses caprices, ses inégalités. Michelet, Le Peuple,1846, p. 170.
4. La diète est un bureau d'affaires pour la bureaucratie allemande; c'est à peine et de fort loin un corps politique. Gobineau, Correspondance[avec Tocqueville], 1854, p. 215.
P. métaph. :
5. ... ils [les hommes de la Ligue des Droits de l'Homme] trahissant (...) par une trahison morose et sournoise (...) essayant de tout soumettre aux oppressions plates de la plus obtuse bureaucratie intellectuelle. Péguy, L'Argent,1913, p. 1263.
B.− Vie, condition, occupation d'employé de bureau (cf. bureaucrate B) :
6. Je parlais de Bour, mon vieux : il m'a révélé très clairement toute sa position; il n'a rien et rien à attendre. À part une vie odieuse à recommencer dans les bureaucraties, nous ne voyons d'autre sort que le mariage, qui pourrait l'en tirer. Mallarmé, Correspondance,1868, p. 291.
7. ... son père, né en 1811, tombé à la bureaucratie, petit employé médiocre, percepteur au Chêne-Populeux, où il s'était usé; ... Zola, La Débâcle,1892, p. 390.
P. compar. :
8. Une carrière (la vie conjugale), parfois une bureaucratie, dont rien ne nous distrait ni ne nous relève... Colette, La Naissance du jour,1929, p. 17.
PRONONC. : [byʀokʀasi].
ÉTYMOL. ET HIST. − Av. 1759 mot créé par l'économiste Gournay [1712-1759]; 1764 (Grimm, Corresp. litt., IV, 11 dans DG). Dér. de bureau* étymol. 2; suff. -cratie (v. -crate).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 44.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 92, 169. − Gohin 1903, p. 288.

Wiktionnaire

Nom commun

bureaucratie \by.ʁɔ.kʁa.si\ ou \by.ʁo.kʁa.si\ féminin

  1. Autorité, pouvoir diffus qui se caractérise par des règles procédurières strictes, la division des responsabilités, une forte hiérarchie et des relations impersonnelles.
    • […] Tarbouriech a même étudié des modèles de paperasses à recommander à la bureaucratie future. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.V, La grève générale politique, 1908, p.222)
    • Le « pas de zèle » de M. de Talleyrand fait partie du vocabulaire de la haute bureaucratie française. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942, p 11)
    • Une bureaucratie manie beaucoup de petits papiers, éventuellement des armes. Elle est surtout un groupe d'hommes hiérarchiquement organisés. C'est à l'équilibre psychique des hommes qui composent cette machine centrale qu'on doit s'intéresser. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 53)
  2. (En particulier) (Politique) (Péjoratif) Caste administrative politique qui accapare le pouvoir et les richesses.
    • La dictature stalinienne apparait comme un régime politique bonapartiste dont la fonction consiste à défendre les privilèges de la bureaucratie dans le cadre des rapports de production donnés. — (« L'U.R.S.S. et le Stalinisme »; thèse présentée au 2e congrès mondial de la IVe Internationale à Paris en 1948)
  3. (Par extension) Paperasserie.
    • Il a créé dans la cellule une bureaucratie impossible, avec tout un système de plans minutés qui changent tout le temps, qu’on suit ou qu’on ne suit pas, mais il leur fait croire que c’est cela, le génie de l'organisation. — (Abellio, Heureux les pacifiques, 1946, p. 156.)
  4. (Par métonymie) Administration, condition, occupation d’employé de bureau.
    • […] son père, né en 1811, tombé à la bureaucratie, petit employé médiocre, percepteur au Chêne-Populeux, où il s’était usé […] — (Émile Zola, La Débâcle, 1892, p. 390.)
    • Je parlais de Bour, mon vieux : il m'a révélé très clairement toute sa position; il n’a rien et rien à attendre. À part une vie odieuse à recommencer dans les bureaucraties, nous ne voyons d’autre sort que le mariage, qui pourrait l’en tirer. — (Stéphane Mallarmé, Correspondance, 1868, p. 291.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BUREAUCRATIE. n. f.
Autorité, pouvoir des bureaux. Il s'emploie surtout, familièrement, pour exprimer l'Influence abusive des employés de divers grades dans l'administration.

Littré (1872-1877)

BUREAUCRATIE (bu-ro-kra-sie) s. f.
  • Pouvoir des bureaux. Néologisme très peu correct, rendu nécessaire par l'influence de plus en plus générale que les bureaux, dans toutes les administrations, exercent sur toutes les entreprises.

    Influence abusive des commis dans l'administration.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BUREAUCRATIE. Ajoutez : - REM. Ce mot date de la moitié du XVIIIe siècle. Il [Gournay] en faisait [des bureaux] une quatrième ou cinquième forme de gouvernement sous le titre de bureaucratie, Grimm, Correspondance, t. IV, p. 11 (1764). Le véritable esprit des lois en France est cette bureaucratie dont feu M. de Gournay se plaignait tant, Grimm, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bureaucratie »

Bureau, et ϰρατεῖν, avoir le pouvoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1759) Mot créé par l’économiste Vincent de Gournay avec bureau et -cratie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bureaucratie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bureaucratie byrɔkrasi

Évolution historique de l’usage du mot « bureaucratie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bureaucratie »

  • Les innovations sont presque toujours le fait d'explorateurs individuels ou de petits groupes, et presque jamais celui de bureaucraties importantes et hautement structurées. De Harold J. Leavitt
  • Le calendrier, c’est la bureaucratie du temps. De Quino / Mafalda
  • La bureaucratie réalise la mort de toute action. De Albert Einstein / Comment je vois le monde
  • La seule chose qui nous sauve de la bureaucratie c’est l’inefficacité. Une bureaucratie efficace est l’une des pires menace à la liberté. De Eugene McCarthy
  • La bureaucratie est la mort de l'initiative. De Frank Herbert / Dune
  • La France est une bureaucratie tempérée par l'instabilité gouvernementale. De Jean Giraudoux
  • Chaque révolution s'évapore en laissant seulement derrière elle le dépôt d'une nouvelle bureaucratie. De Franz Kafka
  • Grâce à la bureaucratie et au socialisme, il n’y aura bientôt que deux partis en France : ceux qui vivent de l’impôt et ceux qui en meurent. De Achille Tournier / Pensées d’automne
  • Les hommes ne sont-ils pas les propres artisans de leur servitude en s'imposant toute une bureaucratie qu'ils appellent du nom abusif de gouvernement. De Viateur Beaupré / La colombe et le corbeau
  • Il semble que la bureaucratie ait, en France, pour unique fonction de ne rien faire et de tout empêcher. Si tel est en effet son rôle, il faut convenir qu'elle le remplit d'une façon irréprochable. De Emile de Girardin
  • Ils sont multiples, mais j'aimerais dénoncer cette « idéologie verte » qui s'est développée comme la seule alternative possible à la dépendance économique de nos initiatives. L'écologie-sauce politique avance des solutions dont il est impossible de croire à la sincérité. Leurs diktats sont fournis sans preuve objective de leur utilité. La bonne conscience verte est diffusée sans confortement intellectuel et sans la moindre autocritique. Elle anesthésie et annihile l'analyse des données objectives et scientifiques, quand, parallèlement, la bureaucratie usine du vide dans l'espace politique, pour mieux s'y glisser. La tyrannie du bois, du chanvre, de la laine de mouton et autres prescriptions du « petit paysan illustré » détournent l'attention des populations mal informées des équilibres à installer entre la question environnementale locale et la question des besoins planétaires. Quand l'administration, formée à contrôler et à sanctionner, se met à tout réglementer, y compris l'inventivité. Le Point, « Bureaucratie et idéologie verte bloquent la ville intelligente » - Le Point
  • Ladite décision serait relative à la présentation, pour chaque élève inscrit au premier palier, d’un certificat de résidence ce qui n’a pas manqué de provoquer le courroux des parents d’élèves qui considèrent cette pièce exigée comme étant un élément supplémentaire au renforcement de la bureaucratie. El Watan, Béchar : Les parents d’élèves dénoncent la bureaucratie | El Watan
  • C'est la leçon principale qu'ont tiré les personnels de santé des derniers mois : la bureaucratie n'a pas pu suivre le rythme de la mobilisation exceptionnelle sur le terrain. A Nancy, le CHRU (Centre hospitalier régional universitaire) et les cliniques ont dû, pour se répartir la prise en charge des patients, prendre de vitesse l'Agence régionale de santé (ARS), dont c'était pourtant la mission. "C'est une grosse machine, très lourde, qui n'est pas faite pour la gestion de crise. Les ARS ont été mises en place pour des questions financières. Et là, il nous est apparu que prendre en main nous-mêmes l'organisation des soins et des parcours des patients était nécessaire pour répondre au mieux aux besoins de la population", juge Bernard Dupont, directeur dudit CHRU. LCI, VIDÉO - Trop de bureaucratie dans la Santé ? C'est une des leçons de la crise et une piste pour la suite | LCI
  • Rappelons que chaque ARS a fonctionné différemment au cours de la période. Il est difficile de généraliser. Ce qui est très clair cependant, c’est que les ARS aujourd’hui concentrent – peut-être à tort parfois – les critiques d’une trop grande bureaucratie. Pour certains, elles se sont montrées en difficulté face à l’urgence de la situation et pour faire preuve d’une grande réactivité. Après la crise, il faudra faire un retour d’expérience, une relecture des événements et je pense que le sujet des ARS sera traité dans ce cadre-là. http://www.magazine-decideurs.com, F.Valletoux (FHF) : "Il faut tourner la page de cette bureaucratie qui a envahi l’hôpital" - Magazine Decideurs

Traductions du mot « bureaucratie »

Langue Traduction
Anglais bureaucracy
Espagnol burocracia
Italien burocrazia
Allemand bürokratie
Portugais burocracia
Source : Google Translate API

Synonymes de « bureaucratie »

Source : synonymes de bureaucratie sur lebonsynonyme.fr
Partager