La langue française

Brindezingue

Sommaire

  • Définitions du mot brindezingue
  • Étymologie de « brindezingue »
  • Phonétique de « brindezingue »
  • Évolution historique de l’usage du mot « brindezingue »
  • Citations contenant le mot « brindezingue »
  • Traductions du mot « brindezingue »
  • Synonymes de « brindezingue »

Définitions du mot brindezingue

Trésor de la Langue Française informatisé

BRINDEZINGUE, subst. et adj.

A.− Subst. fém. (souvent au plur.), pop. Ivresse. Être en brindezingue ou dans les brindezingues. Être en état d'ivresse. (Se) mettre en brindezingue(s) ou dans les brindezingues. (S')enivrer (cf. brinde B) :
1. Tout se passait très gentiment, on était gai, il ne fallait pas maintenant se cocarder cochonnément, si l'on voulait respecter les dames. En un mot, et comme fin finale, on s'était réuni pour porter une santé au conjungo, et non pour se mettre dans les brindezingues. Zola, L'Assommoir,1877, p. 457.
B.− Adj. Être brindezingue. ,,Être ivre`` (Rob.).
Emploi substantivé, rare. (Personne) aux idées bizarres, déséquilibré(e) :
2. Ce ne sont pas des idées saines, pas des idées de chez nous, pas des idées françaises. Ça vient de tous ces brindezingues, de tous ces loufoques avec lesquels tu te baguenaudes. G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Vue de la Terre promise, 1934, p. 32.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. ET ORTH. : [bʀ ε ̃dzε ̃:g]. Lar. 19eet Nouv. Lar. ill. signalent que E. Sue a écrit bringues-zingues; cf. aussi brandezingue (T. Corbière, Les Amours jaunes, 1873, p. 123) et branguesindes (F. Vidocq, Mémoires de Vidocq, t. 2, 1828-1829, p. 75).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1756 être dans les brindezingues arg. (Vadé dans Larch. 1872); pop. av. 1899 [être] brindezingue adj. (Mac. Nab. dans Nouv. Lar. ill.). Altération arg. de brinde* (être dans les brindes, Ac. 1835) prob. d'apr. zingue forme pop. de zinc « comptoir du marchand de vin » (Sain. Autour sources, pp. 498-499; FEW t. 15, 1, p. 288). Le recours à l'ital. brindisi* (Dauzat Ling. fr., p. 270) doit être écarté ce mot n'étant pas attesté en fr. av. 1806.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Colomb. 1952/53, pp. 229-230. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 270. − Duch. 1967, § 11. − Rigaud (A.). Brindes et bringues. Déf. Lang. fr. 1969, no50, p. 8. − Sain. Lang. par. 1920, p. 117.

Wiktionnaire

Adjectif

brindezingue \bʁɛ̃d.zɛ̃ɡ\ masculin et féminin identiques

  1. (Argot poilu) (Vieilli) Ivre ; alcoolisé.
    • Ça va, Yvette abat bien son boulot. Comme il ne fait pas trop chaud, elle n'a pas éclusé. Quand elle n'est pas brindezingue, cette fille travaille vraiment convenablement et Pierrot l'aide bien. — (Jean Cheruy, La Forêt sous la lune, Éditions Publibook, 2015, page 182)
    • C’est pas un vivant ordinaire, Grégoire, il devrait se surveiller. Quand il est soûl, pour les gens, c’est tout l’église qu’est brindezingue, c’est le pape qu’est noir ! — (René Fallet, Le braconnier de Dieu, 1974, Bibliothèque du temps présent, page 129.)
  2. (Familier) Fou ; dérangé du cerveau.
    • Elles sont là, placées au premier rang pendant les défilés, […]. Toutes ces rédactrices brindezingues qui arrivent en chaloupant sur leurs talons... — (Marc Lambron, Théorie du chiffon, éd. Grasset, 2009, séquence 4)
    • Les quelques clients présents dans la boutique se trouvaient face à un choix : hurler, fuir, détaler en hurlant, ou essayer de maîtriser ces deux pyromanes complètement brindezingues. — (Michael Grant, BZRK, traduit de l'anglais par Julien Ramel, Éditions Gallimard, 2012, vol.1, chap. 25)
    • Et s'ils avaient été aussi brindezingues – il n'y avait que mon père pour employer des mots comme ça, brindezingues –, à nous matraquer avec autant de férocité, c'est aussi parce qu'ils avaient eu peur et que rien dans leurs écoles de police ne les avait préparés à ça, […]. — (Marc Pondruel, Le voltigeur, éd. JC Lattès, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « brindezingue »

(Date à préciser) De être dans les brindes qui veut dire être ivre et de zingue transcription phonétique de zinc qui désigne le comptoir d'un bar[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brindezingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brindezingue brɛ̃dœzɛ̃g

Évolution historique de l’usage du mot « brindezingue »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brindezingue »

  • Donc, comment obéir, et sur une chose aussi essentielle, existentielle, consubstantielle, charnelle, naturelle et culturelle, antédiluvienne et contemporaine que la mobilité, sortir, marcher, pédaler, sauter pour enjamber une flaque, flâner, driver, aller voir les autres jusque chez eux, tout près ou loin dans le monde, pour leur parler, les écouter, rire avec eux, défaire le monde puis le recoudre, rêver, agir, frémir, espérer, vouloir. Bref, comment devenir sédentaire. Et pas brindezingue. Sédentaire. Casanière. Solitaire. Pantouflarde. Tout en échappant à la confusion. Pas gagné ! Vous n’avez qu’à relire le début de ce témoignage. Un fouillis, non ? Vanity Fair, Christiane Taubira : « Je passerai vérifier que les théâtres sont restés à leur place, même s’ils restent muets »
  • Il est étrange ce mot, n’est-ce pas? Figurez-vous qu’être en brindezingue signifie «être en état d’ivresse». L’expression, populaire, peut plus rarement décrire une «personne aux idées bizarres, déséquilibrée». Ainsi que l’analyse toujours Le Trésor de la langue française, «brindezingue» est issue de l’altération argotique de brinde (être dans les brindes signifie «être ivre») et de zingue, forme populaire de zinc, «comptoir du marchand de vin». Le Figaro.fr, Dix mots tarabiscotés de la langue française
  • On avait découvert Nader T. Homayoun avec « les Pieds dans le tapis », version moderne des « Lettres persanes » et truculente comédie franco-iranienne. Voici « Noces d’or », nouvelle fiction complètement brindezingue qui, comme on le dirait d’un morceau de musique, en reprend les thèmes. La très psychorigide Dora (Alice Taglioni) passe chercher sa mère Alix, atteinte de la maladie d’Alzheimer, dans l’hôpital où celle-ci réside pour célébrer ses noces d’or dans la demeure familiale de La Rolandière. Mais Alix - qui, acceptons le postulat, manie le persan par enchantement - en pince pour Farhad, compagnon iranien d’hosto devenu son amant, atteint du même mal qu’elle. Ils refusent de se séparer ? Dora embarque aussi sec le couple et le fils de Farhad à la fête. L'Obs, « Noces d’or », une comédie mélancolique et barrée
  • Pour occuper un nouveau week-end de confinement, Apple TV+ a ajouté de nouveaux programmes à un catalogue qui ne cesse de s'enrichir — au moins en quantité (pour la qualité, on vous laisse juge). Deux gros morceaux sont tombés ce vendredi : le documentaire de Spike Jonze sur les Beastie Boys qui revient sur l'histoire du groupe de hip-hop brindezingue, et la série Défendre Jacob avec Chris Evans. iGeneration, Apple TV+ : les Beastie Boys, Défendre Jacob, et des marionnettes | iGeneration

Traductions du mot « brindezingue »

Langue Traduction
Anglais brindezingue
Espagnol brindezingue
Italien brindezingue
Allemand brindezingue
Chinois 布林丁格
Arabe brindezingue
Portugais brindezingue
Russe brindezingue
Japonais brindezingue
Basque brindezingue
Corse brindezingue
Source : Google Translate API

Synonymes de « brindezingue »

Source : synonymes de brindezingue sur lebonsynonyme.fr
Partager