La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « breton »

Breton

[brœtɔ̃]
Ecouter

Définitions de « breton »

Breton - Adjectif

  • (adj.) Qui est relatif à la Bretagne, à ses habitants, sa langue ou sa culture.

    L’Angleterre, bretonne sous Uther Pendragon, romaine sous César, saxonne sous l’heptarchie, danoise sous Harold, normande après Guillaume, devient, grâce aux lords, anglaise.
    — Victor Hugo, L’Homme qui rit
  • (adj.) Concernant la langue bretonne.

    Dans son dernier ouvrage, l'auteur fait un usage brillant de l'adjectif 'breton', en brossant un tableau vivant et authentique de cette culture richement nuancée.
    (Citation fictive)

Breton - Nom commun

  • Langue du groupe celtique brittonique, utilisée principalement dans l'ouest de la Bretagne (Basse-Bretagne).

    Ici, l’école est partout, il n’y a qu’elle. Pas de place ni d’heure pour parler breton.
    — Pierre-Jakez Hélias, Le quêteur de mémoire
  • (Zoologie) Cheval de trait originaire de Bretagne, France, caractérisé par une taille variant entre 1,45 et 1,70 m au garrot. Utilisé pour l'attelage et le travail agricole.

    Le breton a beaucoup influencé le développement du trait italien, d’où leur ressemblance.
    — Judith Draper, Le Grand Guide du cheval : les races

Expressions liées

  • Langue bretonne, le breton (langue celtique parlée en Basse-Bretagne)
  • Les lais bretons, les poèmes du cycle breton
  • Un chapeau breton

Étymologie de « breton »

Vers 1080. Du latin Britto (« de, grande ou petite, Bretagne »), dont dérive aussi l’ancien français bret, du bas latin brittus.

Usage du mot « breton »

Évolution historique de l’usage du mot « breton » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « breton » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « breton »

Citations contenant le mot « breton »

  • Les bons chiffres du chômage, la série d’accident des deux derniers jours dans les eaux bretonnes, la grogne monte contre le site de réservation Booking.com en Bretagne, une mousse jaunâtre fait son apparition à Paimpol et une toile de Marc Chagall bientôt en vente à Brest : en deux minutes et...
    Le Telegramme — Football. Mercato breton : posez vos questions sur le Stade Rennais - Football - Le Télégramme
  • « J’ai commencé à apprendre le breton pendant mon service militaire à Brest en 1994 en achetant une méthode Assimil », raconte-t-il. Suffisant pour baragouiner un peu mais pas pour taper la discute pendant des heures. « Il me manquait le vocabulaire qui fait toute la richesse d’une langue », reconnaît-il.
    Bretagne : Avec son Kwizh, apprendre le breton n’a jamais été aussi facile
  • Il était normand par sa mère et breton par un ami de son père.
    Alphonse Allais — Les Pensées
  • Ainsi, les établissements bilingues, collèges et lycées, sont désormais invités. Tout comme le grand public qu’il soit bretonnant à la recherche d’un emploi ou simplement désireux d’apprendre le breton. Ces derniers trouveront sur place les renseignements sur les différentes formations existantes.
    Le Telegramme — Le Télégramme - Landerneau - Le breton à la rencontre du monde du travail
  • Le café de la gare accueille, le dernier vendredi de chaque mois, de 17 h 30 à 19 h 30, les bretonnants, confirmés ou non, pour une causerie. Vendredi soir, à l’occasion de la reprise après quatre mois sans rencontre, ils étaient encore une douzaine. Ces causeries sont gratuites et ouvertes à tous. La parole est ouverte. On y parle de tout, du temps qu’il fait aux dernières nouvelles, des histoires parfois reçues des ancêtres.
    Le Telegramme — Les causeries en breton ont repris à la Gare - Guiscriff - Le Télégramme
  • La femme est assez proche de l'homme, comme l'épagneul breton. A ce détail près qu'il ne manque à l'épagneul breton que la parole alors qu'il ne manque à la femme que de se taire.
    Pierre Desproges — Dictionnaire superflu
  • L'émoji drapeau breton avait rempli sa campagne de promotion sur le réseau social Twitter avec succès. Mais quand pourra-t-on le voir apparaître sur nos smartphones ?
    France Bleu — Emoji drapeau breton : où en est-on ?
  • L’épagneul breton est un chien d’arrêt (7ème groupe) apprécié pour sa petite taille (c’est le plus petit des chiens d’arrêt) et sa polyvalence. Résistant, ardent, pugnace, rustique et un peu « braco », il excelle dans les fourrés les plus épais pour bloquer une bécasse, en plaine derrière les perdreaux, les lièvres et les faisans, au marais à la recherche des bécassines et il est même parfois utilisé pour débusquer le grand gibier. En résumé, ce chien offre « un maximum de qualités pour un minimum de volume » (devise du Club de l’épagneul breton).
    Chassons.com — Connaissez-vous l'origine de l'épagneul breton? - Chassons.com

Traductions du mot « breton »

Langue Traduction
Anglais breton
Espagnol bretón
Italien bretone
Allemand bretonisch
Portugais bretão
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

SOMMAIRE

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.