La langue française

Bouquiniste

Définitions du mot « bouquiniste »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUQUINISTE, subst. masc.

Revendeur de vieux livres, de publications diverses. Le vénérable bouquiniste se dérobe aux yeux du chaland derrière un triple rempart d'in-folios vermoulus (Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 4, 1813, p. 156):
Léon Daudet, dans son Paris vécu, consacre plus de cinquante pages aux seuls quais, à ses bouquinistes et à ses librairies d'occasion. Fargue, Le Piéton de Paris,1939, p. 76.
Prononc. : [bukinist].
Étymol. ET HIST. − 1752 (Trév. Suppl. : Les Quais de la Seine à Paris sont pleins de Bouquinistes). Dér. de bouquin1*; suff. -iste*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 111.

Wiktionnaire

Nom commun

bouquiniste \bu.ki.nist\ masculin et féminin identiques

  1. (Bibliothéconomie) Celui, celle qui achète des vieux livres pour les revendre.
    • Il est impossible, pour un Parisien, de résister au désir de feuilleter de vieux ouvrages étalés par un bouquiniste. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
    • Les bouquinistes déposent leurs boîtes sur le parapet. Ces braves marchands d’esprit, qui vivent sans cesse dehors, la blouse au vent, sont si bien travaillés par l’air, les pluies, les gelées, les neiges, les brouillards et le grand soleil, qu’ils finissent par ressembler aux vieilles statues des cathédrales. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, 1881, réédition Le Livre de Poche, page 159)
    • Les bouquinistes des quais fermaient leurs boîtes. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)
    • Aujourd’hui, les boîtes vertes des bouquinistes m’ont attiré vers leurs mangeoires de vieux papiers. Tout le long des quais, je côtoyais la défaite des hommes. Voie de garage des génies avortés. Champ d’épandage des littératures usées. Fosse commune des espoirs et des inspirations. Le vent de la Seine soufflait là-dessus et tournait des pages mortes. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 138)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOUQUINISTE. n. des deux genres
. Celui, celle qui achète des bouquins pour les revendre.

Littré (1872-1877)

BOUQUINISTE (bou-ki-ni-st') s. m.
  • Celui qui achète et vend de vieux livres.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bouquiniste »

(1752) Dérivé de bouquin avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bouquin 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bouquiniste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouquiniste bukinist

Évolution historique de l’usage du mot « bouquiniste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bouquiniste »

  • L’étalage réglementaire de tout bouquiniste parisien : quatre boîtes en bois de deux mètres, vert bouteille, et aucun trou de fixation dans les lourds parapets de pierre de taille pour fixer ces bazars vétustes uniquement retenus par le poids des livres. Maintenues fermées pendant plusieurs mois en raison de la crise sanitaire, les boîtes, qui avaient déjà subi le contrecoup des manifestations des « gilets jaunes » et les grèves des transports, commencent à rouvrir. Le Monde.fr, Regarder Paname avec les yeux d’un bouquiniste
  • Originaires de Bordeaux et Sanguinet, dans le sud-ouest de la France, Cloé Artaut et Grégoire Cazcarra ont lancé la pétition « Sauver les bouquinistes, un enjeu de civilisation ! » pour soutenir ces libraires de livres anciens et d’occasion. L’initiative, soutenue par l’Association culturelle des bouquinistes de Paris et de son président Jérôme Callais, part d’un constat : les bouquinistes « meurent en silence, loin des caméras et de l’attention médiatique. Et nous les laissons mourir ». Le ton est donné.    , Sauver les bouquinistes de Paris, qui “meurent en silence”
  • INTERVIEW - Sous l'égide de Jérôme Callais, Président de l’Association culturelle des bouquinistes de Paris, deux étudiants ont lancé une pétition pour sortir de l'ornière cette profession en sursis, qui a subi de plein fouet la crise sanitaire du coronavirus. Le Figaro.fr, Après Boulinier, les bouquinistes parisiens lancent un SOS pour ne pas se noyer dans la Seine
  • Tabea passe une première fois devant la boîte, jette un œil rapide avant de continuer son chemin. Puis finalement fait demi-tour. « Jane Eyre », le roman de Charlotte Brontë, l'attire comme un aimant. L'exemplaire en langue originale a vécu, mais qu'importe. La jeune Allemande qui vit à Paris est ravie de son achat coup de cœur, à 12 €. « D'habitude je vais chez Gibert mais c'est férié aujourd'hui donc fermé. Heureusement, les bouquinistes sont là », salue-t-elle. leparisien.fr, Le cri du cœur des bouquinistes de Paris - Le Parisien
  • Bouquiniste depuis 38 ans à la Vieille Bourse de Lille, Marie-Pascale Dubois respire. Après une fermeture du 15 mars au 29 mai, en raison de la crise sanitaire, elle a pu, comme ses sept collègues, réinstaller ses milliers de livres. L’endroit étant considéré comme un marché, la ville a accordé une suspension de la location des places. C’est en 1982 que la Vieille Bourse s’est ouverte aux bouquinistes et aux vendeurs de monnaie ancienne. Depuis, elle est un havre pour les amate Liberté Hebdo, Les bouquinistes retrouvent la Vieille Bourse - Liberté Hebdo
  • Il a ouvert à peine un mois avant le début du confinement. Bibliothécaire pendant sept ans à Amiens Métropole, Frédéric Hartmann s’est installé comme bouquiniste au 30 rue Saint-Leu, dans un local d’un peu plus de 15 m2. «  Courrier picard, À Amiens, des bouquinistes se montrent solidaires face à la crise sanitaire
  • Alors que certaines librairies ont annoncé qu’elles devaient baisser le rideau, qu’en est-il des bouquinistes, symboles de la capitale ? Une pétition a été lancée pour sortir de l'ornière cette profession en sursis, qui a subi de plein fouet la crise sanitaire du coronavirus. CNEWS, Paris : une pétition pour sauver les bouquinistes ? | CNEWS
  • Le marché mensuel des bouquinistes n’aura pas lieu ce samedi sur le parvis de la mairie. En effet, les services municipaux refusent l’accès du site aux marchands par manque de demande d’occupation. Le bouquiniste Jean-Eric Junger, quant à lui répond que sa demande du mois d’avril 2019 court de septembre à juin, incluant ce samedi 22 juin. Il devra donc renouveler sa demande pour les mercredis des mois d’été. Affaire à suivre. Le Telegramme, Le marché des bouquinistes de Vannes n’aura pas lieu en juin - Vannes - Le Télégramme
  • Le rendez-vous historique des bouquinistes a rouvert ses portes vendredi dernier, mais seuls trois sur huit ont débâché les étals ce dimanche. La Voix du Nord, Retour très timide des acheteurs de livres à la Vieille Bourse

Images d'illustration du mot « bouquiniste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bouquiniste »

Langue Traduction
Anglais bookseller
Espagnol tienda de libros usados
Italien libreria
Portugais livraria
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouquiniste »

Source : synonymes de bouquiniste sur lebonsynonyme.fr

Bouquiniste

Retour au sommaire ➦

Partager