La langue française

Boulage

Sommaire

  • Définitions du mot boulage
  • Étymologie de « boulage »
  • Phonétique de « boulage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « boulage »
  • Citations contenant le mot « boulage »
  • Traductions du mot « boulage »
  • Synonymes de « boulage »

Définitions du mot boulage

Trésor de la Langue Française informatisé

Boulage, subst. masc.,,Quantité de linge que l'on met bouillir dans une chaudière`` (Besch. 1845). Seule transcr. dans Littré et DG : bou-làj'. 1reattest. 1845 id.; dér. avec suff. -age* d'une anc. forme de bouillir : boulir av. 1200 (Perceval, 1recontinuation, éd. Roach, 7184).

Wiktionnaire

Nom commun

boulage \bu.laʒ\ masculin

  1. (Blanchisseur) Quantité de linge que l’on met à bouillir dans une chaudière.
  2. (Sucrerie) Se dit de la formation du sirop lorsque les betteraves sont placées dans la cuve et foulées.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BOULAGE (bou-la-j') s. m.
  • 1 Terme de blanchisseur. Quantité de linge que l'on met à bouillir dans une chaudière.
  • 2 Terme de sucrerie. Se dit de la formation du sirop lorsque les betteraves sont placées dans la cuve et foulées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « boulage »

 Dérivé de bouillir avec le suffixe -age.
en ancien français, la forme boulir a existé qui explique la forme du substantif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boulage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boulage bulaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « boulage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boulage »

  • Pas de fioritures non plus dans l'affinage de la pâte. "Le processus est très simple, il n’y a pas de 'boulage' ni de scarification comme en boulangerie traditionnelle." Finalement, le pain au levain pourra être conservé plus d'une semaine s'il est enveloppé d'un torchon. Une fois la pâte à pain confectionnée, direction le four que le boulanger a "conçu de (s)es petites mains", avec plus de quatre tonnes de briques montées sous forme de cathédrale. "Il peut monter jusqu’à 500 degrés et la mise en chauffe dure quand même quatre heures. Ensuite, la cuisson est de 50 minutes en moyenne", détaille Hervé Normand. Europe 1, Dans les pas d'un boulanger qui ne jure que par le pain au levain
  • Le moulin – une pierre fixe et une meule qui tourne, toutes deux striées-, sépare le son de l’amidon : la farine tombe dans un tamis. Cette farine froide respecte minéraux et nutriments, ce qui évite de rajouter des antioxydants. Avec les 60 à 80 kilos de farine produits chaque semaine, Nicolas Rudelle fabrique son levain et son pain. Il achète du sel de Guérande non raffiné, et cuit ses 30 à 40 kilos de pâtons par fournée dans un four à bois traditionnel. Six heures sont nécessaires à la fabrication du pain, du pétrissage, levée, boulage, façonnage, levée, à la cuisson… Pains spéciaux au seigle, au sarrasin, pain complet, pain aux graines, pain de campagne à la farine 80 (bise), sous différentes formes, sont presque tous réservés avant d’arriver sur les étals des marchés locaux, tant les nouvelles vont vite ! centrepresseaveyron.fr, Retour à Sauveterre pour Nicolas Rudelle, paysan boulanger - centrepresseaveyron.fr
  • Savoirs et savoir-faire : boulage des pâtons ; bouler et effectuer la tourne ou le façonnage des pâtons ; calcul de quantité ; conduire une fermentation ; confectionner des viennoiseries ; conversion d’unités de mesure ; cuire des pâtons ; cuire des pièces de viennoiserie ; défourner des pains et viennoiseries ; diviser la masse de pâte en pâtons ; nettoyer du matériel ou un équipement ; réaliser des pains spéciaux ; règles d’hygiène et de sécurité alimentaire ; sélectionner et doser les ingrédients (farine, levure, additifs…) pour la réalisation des pâtes à pain ou à viennoiserie, les mélanger et effectuer le pétrissage, l’abaisse ; réaliser des pâtisseries. , Nos 21 offres d'emploi à pourvoir en avril dans le pays d'Argentan | Le Journal de l'Orne

Traductions du mot « boulage »

Langue Traduction
Anglais rounding
Espagnol boleado
Portugais boleamento
Source : Google Translate API

Synonymes de « boulage »

Source : synonymes de boulage sur lebonsynonyme.fr
Partager