La langue française

Bornoyer

Définitions du mot « bornoyer »

Trésor de la Langue Française informatisé

BORNOYER, verbe.

A.− [L'obj. désigne une chose] Examiner, en tenant un seul œil ouvert, la rectitude d'un alignement, la régularité d'une surface. Bornoyer une règle, un mur.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. du xixeet du xxesiècle.
P. méton. Placer des jalons en ligne droite au moyen de ce procédé. Bornoyer les arbres d'une allée.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. du xixeet du xxesiècle.
B.− Rare. [L'obj. désigne une pers.] Dévisager quelqu'un en tenant un seul œil ouvert :
Il n'y a rien qui m'inquiète plus que de voir un homme me bornoyer, ou bornoyer les passans; c'est un vilain tic, il décèle de l'arrogance. Il faudrait apprendre à vivre aux Bornoyeurs. S. Mercier, Néologie,t. 1, 1801, p. 83.
Rem. L'ex. ci-dessus atteste l'existence du dér. bornoyeur, euse. Celui, celle qui bornoie.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bɔ ʀnwaje]. Fér. Crit. t. 1 1787 : ,,Pluche écrit bornèyer, comme quelques-uns prononcent. L'orthographe et la prononciation sont également vicieuses.`` Pour l'hist. et la conjug. du mot, cf. aboyer. 2. Forme graph. − Le verbe se trouve sous la forme borgnoier avec la mention ,,vx`` et ,,inus.`` dans Ac. Compl. 1842, Besch. 1845 et Lar. 19equi signale : ,,vieux mot dont on a fait bornoyer, lequel n'est plus usité que dans un sens très spécial``. À ce sujet, cf. aussi Littré, s.v. bornoyer : ,,Est pour borgnoyer, adoucissement imposé par la prononciation.``
ÉTYMOL. ET HIST. − 1225-30 borneer « regarder de travers » (G. de Lorris, Rose, éd. Lecoy, 282, pp. 9-10) − xvies. dans Hug.; 1676 technol. (A. Félibien, Des Principes de l'archit., p. 498 : Bornayer, c'est connoistre à l'œil si une chose est droite; un Tailleur de pierre bornoye un parement de pierre, pour voir s'il est droit et bien dégauchy). Dér. de borgne*; suff. -oier, oyer*.

Wiktionnaire

Verbe

bornoyer \bɔʁ.nwa.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Regarder d’un œil en fermant l’autre, pour mieux connaître si un alignement est bien droit, si une surface est bien plane.

bornoyer transitif

  1. (Par extension) Placer des jalons pour construire, disposer en ligne droite.
    • Bornoyer un mur, une allée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BORNOYER. (Je bornoie; nous bornoyons.) v. intr.
Regarder d'un œil en fermant l'autre, pour mieux connaître si un alignement est bien droit, si une surface est bien plane. Par extension, il s'emploie transitivement avec le sens de Placer des jalons pour construire, disposer en ligne droite. Bornoyer un mur, une allée.

Littré (1872-1877)

BORNOYER (bor-no-ié) ; je bornoie, tu bornoies, il bornoie, nous bornoyons, vous bornoyez, ils bornoient ; je bornoyais, nous bornoyions, vous bornoyiez ; je bornoyai ; je bornoierai ; je bornoierais ; que je bornoie, que nous bornoyions, que vous bornoyiez, qu'ils bornoient ; bornoyant ; bornoyé, v. a.
  • 1Regarder d'un œil en fermant l'autre, pour vérifier un alignement, pour juger si une règle est droite, une surface plane.
  • 2Placer des jalons de distance en distance pour tracer la ligne des fondations d'un mur, ou d'une rangée d'arbres.

REMARQUE

Bornoyer est pour borgnoyer, adoucissement imposé par la prononciation.

HISTORIQUE

XIIIe s. Lors vi qu'Envie en la painture Avoit trop lede esgardeüre ; Ele ne regardoit noient, Fors de travers en borgnoiant, la Rose, 282.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BORNOYER.
1Ajoutez : Sa hauteur doit être telle, que, le globe posant dessus, le point de sa surface opposé à celui qui touche le cylindre, doit se trouver dans le plan de la bouche du mortier ; ce que l'on reconnaîtra en bornoyant ou en posant une règle sur la bouche du mortier, Rapp. et instr. concern. les poudres de guerre, 17 germ. an VII, p. 17.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bornoyer »

borgne + -oyer : borgnoyer (XVIe siècle), adouci en bornoyer par la suite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Borgne ; wall. boirgnî. Bornoyer, c'est faire le borgne, c'est-à-dire fermer un œil pour viser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bornoyer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bornoyer bɔrnwaje

Évolution historique de l’usage du mot « bornoyer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bornoyer »

  • La précision est le maître-mot de la langue française. Regardons plutôt dans le dictionnaire! Le verbe «pandiculer» signifie «s’étendre; s'allonger» ; «bornoyer» a pour définition «examiner en tenant un seul œil ouvert, la rectitude d’un alignement» et «subodorer» désigne le fait de «reconnaître une odeur, sentir de loin». Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces verbes rares et indispensables de la langue française?

Traductions du mot « bornoyer »

Langue Traduction
Anglais aim
Source : Google Translate API

Synonymes de « bornoyer »

Source : synonymes de bornoyer sur lebonsynonyme.fr

Bornoyer

Retour au sommaire ➦

Partager