La langue française

Bordurier

Définitions du mot « bordurier »

Wiktionnaire

Nom commun

bordurier \bɔʁ.dy.ʁje\ masculin (pour une femme on dit : bordurière)

  1. Personne habitant en bordure d’une région donnée.
    • On entre dans Paris par des « portes », ou encore par des « poternes ». Ce qui devrait être un seuil, c’est-à-dire une entrée, un passage, ne marque, en définitive, qu’un clivage. On n’est Parisien qu’en deçà. Au-delà, on reste un banlieusard, au mieux un bordurier... — (Zone, zonards, Apaches, le peuple des bordures de Paris, zaradoc.com/catalogue, consulté le 28 novembre 2019)
  2. (Chasse) (Péjoratif) Chasseur qui profite du voisinage d’un terrain giboyeux pour tirer du gibier chassé par autrui.
    • bordurier, s. m., c’est-à-dire celui qui, possédant le droit de chasse sur un petit terrain voisin de chasses giboyeuses, attend là, sur les limites de sa parcelle, le fusil à la main, lièvres, faisans, perdrix... qui sortent de chez autrui. — (Michèle Lenoble-Pinson, Le langage de la chasse, Presses de l’Université Saint-Louis, Bruxelles, 1977)
    • Quel chasseur n’a jamais été confronté un jour à ce qu’on appelle pudiquement un bordurier ? L’homme, posté au coin d’un bois, derrière une haie, voire en plaine attend patiemment que le gibier chassé par ses voisins arrive à portée de tir. — (Philippe Legrand, Que faire contre les borduriers ?, revue Jours de chasse, juin 2009, page 118)

Adjectif

bordurier

  1. (Rare) Riverain, qui se trouve en bordure.
    • Mais pour avoir un débat qui se tienne, élaborer des stratégies efficientes, encore faut-il connaître les Philippines, ses capacités d’action d’Etat bordurier de la mer de Chine méridionale, se souvenir que l’archipel compte déjà plus de 100 millions d’habitants voire avoir une bonne appréciation de l’histoire commune et les réseaux d’interaction qu’elle a fait naître. — (François Guilbert, PHILIPPINES - FRANCE: L'histoire d'une découverte mutuelle relatée dans un livre, gavroche-thailande.com, 6 septembre 2019)
  2. (Cyclisme) (Rare) Marqué par des bordures, des cassures dans le peloton dues au vent.
    • Éprouvé par le grand départ bordurier aux Pays-Bas, lessivé par la Liquigas sur le contre-la-montre par équipes de Cuneo, et noirci par la première apparition des Strade Bianche sur la course rose, le peloton du 93e Tour d’Italie avait connu une première semaine extrême. — (Alexis Midol-Monnet, Les métamorphoses de l’Aquila, chroniqueduvelo.fr, 17 mai 2019)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bordurier »

(c. 1945)[1] Mot dérivé de bordure avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bordurier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bordurier bɔrdyrie

Citations contenant le mot « bordurier »

  • Toutefois, Dupuydauby n’a pu donner de preuves palpables. Il a plutôt indiqué qu’en tant que ‘’bordurier’’, ce n’est pas une affaire qui le concerne. AbidjanTV.net, Crise ivoirienne : De nouvelles révélations sur Gbagbo | AbidjanTV.net

Traductions du mot « bordurier »

Langue Traduction
Anglais bordurer
Espagnol burlador
Italien bordurer
Allemand bordurer
Chinois 博多勒
Arabe أمين
Portugais fronteira
Russe bordurer
Japonais ボーダー
Basque bordurer
Corse fruntiere
Source : Google Translate API

Synonymes de « bordurier »

Source : synonymes de bordurier sur lebonsynonyme.fr

Bordurier

Retour au sommaire ➦

Partager