La langue française

Bordelier, bordelière

Sommaire

  • Définitions du mot bordelier, bordelière
  • Étymologie de « bordelier »
  • Phonétique de « bordelier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bordelier »
  • Citations contenant le mot « bordelier »
  • Traductions du mot « bordelier »
  • Synonymes de « bordelier »

Définitions du mot bordelier, bordelière

Trésor de la Langue Française informatisé

BORDELIER, IÈRE, subst. et adj.

Fam. Débauché qui hante les lieux de prostitution; tenancier ou tenancière de bordel :
Puis j'étais préoccupé du livre de bord de la maison, où le bordelier avait écrit, jour par jour, l'histoire des filles de la maison et qui, d'après les citations qu'en faisaient ceux qui se le passaient de main en main, était très curieux et qui, chaque fois qu'il allait m'arriver en main, m'échappait. E. et J. de Goncourt, Journal,1894, p. 616.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. − Seule transcr. dans Land. 1834 et Littré : bor-de-lié.
ÉTYMOL. ET HIST. I.− 1204 subst. masc. « habitué des lieux de débauche » (R. de Molliens, Charité, 72, 8 dans T.-L.); 1200-10 subst. fém. « prostituée » (Guillaume de Dole, 3799, ibid.). II.− 1534 adj. dr. coutumier en parlant du dr. que les seigneurs percevaient sur le revenu des fermes et métairies : seigneur bourdelier, redevance bourdeliere (Coutume de Nivernois, chap. VI, § 6 et 10 dans Nouv. coutumier gén., éd. Bourdot de Richebourg, t. 3, 1724, p. 1132) − 1611 bourdelier, Cotgr.; 1732-71 subst. « bordelier » (Trév.); répertorié dans la lexicogr. du xixes. dep. Ac. Compl. 1842. Dér. de bordel*; suff. -ier*, -ière*; I au sens de « lieu de prostitution »; II au sens de « maison »; II est plus spéc. l'adaptation du lat. médiév. bordellarius « tenancier d'un bordellum », 1274 (Beaujeu dans Du Cange t. 1, p. 705b, s.v. borda 5 bordelarius), dér. de bordellum.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 13.

Wiktionnaire

Nom commun

bordelier \bɔʁ.də.lje\ masculin (pour une femme on dit : bordelière)

  1. Celui qui hante les lieux de prostitution.

Adjectif

bordelier masculin

  1. Débauché, libertin.

Nom commun 1

bordelière \bɔʁ.də.ljɛʁ\ féminin

  1. (Ichtyologie) (Pêche) Brème bordelière.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

bordelière \bɔʁ.də.ljɛʁ\ féminin

  1. (Rare) Prostituée.
    • La fille de bordel a besoin d'esclavage. […] ; la bordelière s'est jetée dans la servitude, aimant mieux obéir aux caprices des autres que forger elle-même les jours de sa vie. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)

Nom commun 3

bordelière \bɔʁ.də.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : bordelier)

  1. Celle qui hante les lieux de prostitution.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 1

bordelière \bɔʁ.də.ljɛʁ\ féminin

  1. (Ichtyologie) (Pêche) Brème bordelière.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

bordelière \bɔʁ.də.ljɛʁ\ féminin

  1. (Rare) Prostituée.
    • La fille de bordel a besoin d'esclavage. […] ; la bordelière s'est jetée dans la servitude, aimant mieux obéir aux caprices des autres que forger elle-même les jours de sa vie. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre II)

Nom commun 3

bordelière \bɔʁ.də.ljɛʁ\ féminin (pour un homme on dit : bordelier)

  1. Celle qui hante les lieux de prostitution.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BORDELIER (bor-de-lié) s. m.
  • Celui qui hante les lieux de prostitution.

HISTORIQUE

XIIIe s. Li autre en seront diffamé, Ribaut et bordelier clamé, la Rose, 20964.

XVe s. Le quel estoit ung homme ribleux, bordelier, tavernier et de mauvaise vie, Du Cange, borda.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bordelier »

Bordel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

→ voir bordel
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De bordel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bordelier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bordelier bɔrdœlie

Évolution historique de l’usage du mot « bordelier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bordelier »

  • Insolence: arrogante, superbe, courageuse, accrestée [qui lève la crête, comme le coq], fière… Impudence: effrontée, audacieuse, fière, arrogante, mensongère, téméraire, maligne, esvolée [impudente], rogue, perverse, hardie, bordelière [propre aux maisons de prostitution]… De Maurice de la Porte / Les Epithètes
  • Claude Bardon, l’un des derniers « survivants » de l’époque de l’après-guerre d’Algérie a quitté les paras pour la police. À la création de la BCDRC, que personne n’appelait le bureau central de documentation et de recherche criminelle (trop administratif), et qui plus tard deviendra l’Office du banditisme (OCRB), il pénètre le milieu parisien en se glissant dans la peau d’un « bordelier » qui « place des gonzesses ». Rapidement, les tuyaux affluent. POLICEtcetera, Confidences de flics à l’ancienne ou l’histoire du 127 – POLICEtcetera
  • D'abatteuse à vierge folle, en passant par bordelier, greluchon, soupeuse ou encore trimard, nous voilà plongés dans ce monde interlope. Chaque mot ou locution y est soigneusement défini, accompagné de son étymologie, rehaussé par quelques synonymes et des extraits explicites d'œuvres (Maupassant, Zola, Céline, l'érotomane Pierre Louÿs, Pierre Mac Orlan, Blaise Cendrars, Marcel Aymé, l'audacieux Raymond Queneau, le sulfureux Jean Genet, et dans un autre genre, Léo Malet, Auguste Le Breton, Georges Simenon et les indémodables San-Antonio…). Quelques femmes ont su se glisser dans ce choral majoritairement masculin, notamment Colette, Simone de Beauvoir, la regrettée Grisélidis Réal et, plus près de nous, Virginie Despentes, qui siège désormais à l'académie Goncourt. Le Figaro.fr, Nanas, hétaïres et gourgandines
  • À seulement vingt-six ans, Grangier, lui, c’est Rantanplan, il n’en rate pas une : le genre à laisser tomber son arme dans la banque et à oublier d’ôter sa cagoule dans la rue. Une fois, dans un routier, il reçoit des coups de barre de fer alors qu’il porte un Walther P38 ; une autre fois, en rengainant, il se loge lui-même une balle dans la fesse ; une autre fois encore, il oublie de donner de ses nouvelles, on s’inquiète pour lui et Jacques prépare ses armes pour aller faire le tour des commissariats… Ce Rantanplan, toutefois, on l’adore. Porte-Avions le regarde comme un petit frère, et Mozart comme un fils. Mesrine lui pardonne même d’être un julot et un fils de bordelier, et Ardouin le “gonfle” avec un petit verre d’alcool avant chaque attaque. Bref, Grangier est une manière de trait d’union affectif entre ces deux as du braquage.  Atlantico.fr, Comment Jacques Mesrine et Michel Ardouin, dit "Porte-Avions", sont devenus les as du braquage | Atlantico.fr
  • Les maisons closes ont eu leur âge d’or. Certaines vont même connaître la célébrité et attirer la haute société du monde entier. Petite introduction bordelière. Le Soir, Portes ouvertes sur les maisons closes - Le Soir
  • Citons les caractéristiques des poissons suivants, pouvant être confondus : chevaine (42 à 49 écailles), vandoise (48 à 52 écailles), ide mélanote (53 à 61 écailles), gardon (42 à 46 écailles), ablette (44 à 54 écailles), rotengle (40 à 45 écailles), brème commune (51 à 60 écailles), brème bordelière (44 à 51 écailles). Plus les écailles du poisson sont grosses, moins ce dernier possède d’écailles. La carpe commune (33 à 40 écailles) possède de très grosses écailles peu nombreuses, à l’inverse de la tanche (90 à 120 écailles). En cas de doute, n’hésitez pas à envoyer une photo bien nette à la Fédération pour avis. www.lechorepublicain.fr, Leçon de morphologie des poissons dans les rivières d'Eure-et-Loir - Chartres (28000)
  • Voici la liste des poissons d’Île-de-France: Ablette*, Anguille*, Barbeau fluviatile*, Bouvière*, Brème bordelière*, Brème commune*, Brochet*, Carassin Carpe commune*, Carpe miroir*, Chabot*, Chevesne*, Épinoche*, Epinochette Gardon*, Goujon*, Grémille*, Hotu*, Ide mélanote*, Loche franche, Loche de rivière Perche*, Perche soleil*, Poisson chat Pseudorasbora*, Rotengle*, Sandre*, Silure glane*, Tanche*, Truite arc-en-ciel, Truite Fario Vandoise*. , Que faire à Paris quand on veut pêcher? – Que Faire à Paris ?
  • Après Monty Python, Jones a ensuite travaillé sur une grande variété de projets. Avec Palin, il a créé la série télévisée à succès Ripping Yarns et, de son propre chef, Personal Services, une comédie basée sur l’histoire réelle de la bordelière Cynthia Payne, qui a été publiée en 1987. Il a suivi cela en 1989 avec Erik The Viking, qui mettait en vedette Tim Robbins en tant que pillard réticent, et était basé sur son propre livre pour enfants publié en 1983. Breakingnews.fr, Terry Jones, acteur Monty Python, comédien et réalisateur, meurt à 77 ans
  • nous avons recensé d’autres espèces : brème bordelière, loche des rivières, goujon, bouvière, vandoise et perche soleil qui est classé dans les espèces invasives susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques ». , Les populations piscicoles sont recensées dans l'Eure | La Dépêche Évreux

Traductions du mot « bordelier »

Langue Traduction
Anglais bordelier
Espagnol bordelier
Italien bordelier
Allemand bordellier
Chinois 吊灯
Arabe أثقل
Portugais bordel
Russe bordelier
Japonais ボルデリア
Basque bordelier
Corse bordelier
Source : Google Translate API

Synonymes de « bordelier »

Source : synonymes de bordelier sur lebonsynonyme.fr
Partager