La langue française

Boa

Sommaire

  • Définitions du mot boa
  • Étymologie de « boa »
  • Phonétique de « boa »
  • Évolution historique de l’usage du mot « boa »
  • Citations contenant le mot « boa »
  • Images d'illustration du mot « boa »
  • Traductions du mot « boa »
  • Synonymes de « boa »

Définitions du mot boa

Trésor de la Langue Française informatisé

BOA, subst. masc.

A.− ZOOL. Serpent non venimeux d'Amérique méridionale, remarquable par sa taille et sa force. Boa constricteur, boa devin, boa empereur (selon l'espèce) :
1. J'étais invité à quatre heures et demie par le Jardin des Plantes au dîner que fait, tous les deux mois, le boa. Je suis exact, et j'ai devant moi le monstre de six mètres en son immobilité morte, avec ses écailles ternes, ses yeux en verre décoloré, une tache blanchâtre sur la tête comme il en vient aux serpents empaillés, au plafond des vieux musées de province. E. et J. de Goncourt, Journal,1891, p. 105.
2. Mais, du plus grand [arbre], je vis une liane se détacher, nager, accoster, s'enrouler autour d'un arbuste : un boa. Giraudoux, Suzanne et le Pacifique,1921, p. 88.
3. Mon dessin ne représentait pas un chapeau. Il représentait un serpent boa qui digérait un éléphant. J'ai alors dessiné l'intérieur du serpent boa, afin que les grandes personnes puissent comprendre. Saint-Exupéry, Le Petit Prince,1943, p. 412.
P. métaph. Âme (...) livrée (...) au boa de la morale absente (Lautréamont, Les Chants de Maldoror,1869, p. 247):
4. Suivaient tous les bénéficiaires du décret de Messidor, innombrables anneaux du boa fonctionnaire qui se déroulaient dans l'ordre rituel. Puis venaient les couronnes, et l'interminable queue des délégations... De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 440.
B.− [P. anal. de forme] Long rouleau de plumes, parfois de fourrure, que les dames portaient autour du cou. Acheter un boa, prendre son boa (Ac. 1835-1878); un « boa » de plumes blanches (Daniel-Rops, Mort, où est ta victoire?1934, p. 104):
5. ... un boa de fourrure enroulé autour de son cou faisait paraître sa tête encore plus petite et plus gracieuse sous la toque pareille à la jaquette. P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 126.
6. le chasseur. − Prenez une de ces écharpes. Personne ne les réclame. la folle. − Cela se voit, un boa en plumes mordorées, de trois mètres de long! Giraudoux, La Folle de Chaillot,1944, I, p. 42.
Prononc. : [bɔa]. Passy 1914 donne également la possibilité de prononcer le mot avec [o] fermé [boa]. Pour la tendance de l'o à se fermer devant voyelle, cf. aussi Mart. Comment prononce 1913, p. 112.
Étymol. ET HIST. − 1372 (Corbichon, Propr. des choses, XVIII, 7, éd. 1522 dans R. Hist. litt. Fr., 1898, p. 295); p. anal. 1827 « tour de cou en fourrure ou en plume » (J.D.M., p. 10 dans Fr. mod., t. 17, p. 283). Empr. au lat. boa (Pline dans TLL s.v., 2055, 62, forme bova).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 118.
BBG. − Feugère (F.). En marge de l'exposition Charles V. dans le vocab. de Duguesclin. Déf. Lang. fr. 1968, no45, p. 26. − Feugère (F.). La Première Renaissance et notre vocab. Déf. Lang. fr. 1970, no51, p. 14.

Wiktionnaire

Nom commun

boa \bo.a\ masculin

  1. (Zoologie) Genre de serpents qui se trouvent principalement en Amérique du Sud et qui sont les plus forts et les plus grands que l’on connaisse.
    • « Laisse-le. S’il n’a pas faim, la nourriture pourrait le rendre malade. Ne prenons pas cette responsabilité. Après tout, le serpent boa ne mange qu’une fois par mois. » — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 106)
    • Cette trouille ! Sur le coup, j'ai cru qu'il avait aperçu un truc chaudard. Une mygale, un boa, un caïman. — (Larbi Naceri, Bacalhau !, Don Quichotte éditions, 2014)
    • On prétend que les boas ont quelquefois jusqu’à treize mètres de longueur.
  2. Pièce de vêtement toute en longueur, en fourrure ou en plumes, que les femmes portent autour du cou. Note : Les boas étaient surtout en vogue entre les années 1890 et les années 1940.
    • Elle avait mis autour de son cou un « boa ». — (François Mauriac, Le noeud de vipères, 1932, VIII)
    • Son boa! Son boa! Qu'est-ce qu'elle avait pu lui casser les couilles avec son boa-boa! Si cette fourrure lui était si précieuse que ça, elle n'avait pas à la laisser traîner par terre parmi les piles de cartons à chaussures. Ça se garde autour du cou, un boa. Ou ça se suspend au cintre d'un vestiaire. On en prend soin. — (Philippe Delaroche, Caïn et Abel avaient un frère, Éditions de l'Olivier / Le Seuil, 2000, p. 159)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOA. n. m.
T. de Zoologie. Genre de serpents qui se trouvent principalement dans l'Amérique du Sud et qui sont les plus forts et les plus grands que l'on connaisse. On prétend que les boas ont quelquefois jusqu'à treize mètres de longueur. Il se dit aussi d'une Sorte de tour de cou en fourrure ou en plumes que portent les dames.

Littré (1872-1877)

BOA (bo-a) s. m.
  • 1Serpent non venimeux (coluber ou boa constrictor, L.), qui n'est dangereux que par sa grande taille et sa force ; il atteint dix à treize mètres de longueur. Les boas monstrueux, les crocodiles verts Glissaient parmi les blocs superbes, Hugo, Orient. 1.
  • 2Fourrure étroite et longue que les dames portent autour du cou, ainsi dite à cause de sa forme de serpent. Un boa de martre.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BOA, (Hist. nat.) c’est le nom d’un serpent aquatique, d’une grandeur demesurée, & qui s’attache particulierement aux bœufs, dont il aime beaucoup la chair : c’est ce qui lui a fait donner le nom qu’il porte. Il aime aussi beaucoup le lait. S’il est vrai, ainsi que le dit Duncan, qu’il ne puisse vivre d’autre chose, l’espece en doit être peu nombreuse ; & si l’on en trouve quelquefois dans la Calabre, ainsi qu’on nous l’assûre, il est étonnant que nous n’en ayons pas une description plus exacte. On tua un boa sous le regne de l’empereur Claude, dans lequel on trouva un enfant entier. Ceux qui ont avancé qu’il pouvoit avaler un bœuf, ne méritent qu’on rapporte leur sentiment que pour montrer jusqu’où peut aller l’exagération. Les historiens font assez ordinairement le contraire de la montagne en travail : s’agit-il d’une souris ? leur plume enfante un éléphant.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « boa »

Provenç. boas ; du latin boa, sorte de serpent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin boa.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « boa »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
boa boa

Évolution historique de l’usage du mot « boa »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « boa »

  • Boa : Le boa est un serpent qu’on coupe en morceaux, puis qu’on fait sécher pour faire de bons feux de cheminées pendant l’hiver. De Pef / Dictionnaire des mots tordus
  • Je pense que mes boas, mes bottes, mes robes rouges, mon déguisement ne sont autre chose que des accessoires de ma création, exprimant le désir de faire de moi-même un objet. De Niki de Saint Phalle / l' entretien avec Maurice Rheims pour le magazine Vogue 1965.
  • L’équipe animalière du Sdis 64 est intervenue lundi 22 juin en début d’après-midi pour récupérer un boa constrictor dans un local à vélo d’un immeuble de l’allée de Vincennes à Lons, près de Pau. Les pompiers invitent ses propriétaires à se faire connaître auprès d’eux, "muni de son attestation de vente et document de circulation". SudOuest.fr, Béarn : un boa constrictor retrouvé dans un local à vélo à Lons

Images d'illustration du mot « boa »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « boa »

Langue Traduction
Anglais boa
Espagnol boa
Italien boa
Allemand boa
Portugais boa
Source : Google Translate API

Synonymes de « boa »

Source : synonymes de boa sur lebonsynonyme.fr
Partager