La langue française

Biblique

Définitions du mot « biblique »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIBLIQUE, adj.

RELIGION
A.− Qui est propre à la Bible ou s'y réfère.
1. Qui appartient en propre à la Bible (en tant que contenu ou comme la caractérisant). Verset, théologie biblique; la poésie biblique :
1. ... chacune de ses découvertes [de la science] est venue à l'improviste constater la profondeur de la cosmogonie biblique, ... Lacordaire, Conf. de Notre-Dame,1848, p. 224.
SYNT. Le Dieu biblique; l'inspiration biblique (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 335); les livres bibliques (Renan, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883, p. 294); les mœurs bibliques (Id., L'Avenir de la sc., 1890, p. 300); les personnages bibliques, les prophètes bibliques; la révélation biblique (Flaubert, Correspondance, 1864, p. 148); le sens biblique d'un mot, d'une expression; les temps bibliques; la tradition biblique; Judith, (...) la virago biblique (Hugo, Le Rhin, 1842, p. 254).
2. Qui ressemble à ce qui est caractéristique de la Bible. Barbe, nez biblique; dignité, simplicité biblique :
2. Elle est [la petite Juive] piquante, au surplus, avec ses yeux bibliques, sa bouche charnue et ses cheveux à la diable. T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1963, p. 283.
Spéc. Qui présente les caractères de pensée, de style de la Bible (majesté, sérénité, etc.). La poésie biblique, l'atmosphère biblique de « Booz endormi » (Lar. Lang. fr.) :
3. ... l'on sent [dans La Mère, de Pearl Buck] l'auteur nourri de la Bible; d'où cette sorte d'austérité, de dépouillement du récit; d'où cette grandeur, cette noblesse sans panache, cette altière résignation; le ton même du récit, souvent est biblique. Gide, Journal,1941, p. 102.
Style biblique. ,,Style par lequel on imite ou la simplicité ou les figures hardies du style de la Bible. Il se prend quelquefois en mauvaise part, et s'applique alors à une imitation fausse et défectueuse de ce même style`` (Ac. 1835-1932) :
4. Émile Ollivier prononça le mot, emprunté au style biblique, et qui, mal compris, pèse encore sur sa mémoire : « cette responsabilité, nous l'acceptons d'un cœur léger. » Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 213.
3. HIST. RELIG., rare. (Personne) qui, sous le rapport de la doctrine, se réclame de la seule Écriture (Ancien et/ou Nouveau Testament), qui en défend l'inspiration totale. Les Chrétiens bibliques (Morand, Londres,1933, p. 263):
5. Quand on songe que celui qui a écrit [M. Vinet] ce précis est un ministre protestant, et non pas un protestant socinien et vague, mais un biblique rigoureux ... on admire sa tolérance... Sainte-Beuve, Portraits contemp.,t. 3, 1846-69, p. 25.
Docteurs bibliques. ,,Docteurs chrétiens du xiiesiècle, qui prouvaient les dogmes de la foi par l'Écriture et la tradition, et qui étaient opposés aux docteurs sentenciers`` (Besch. 1845).
B.− Qui a la Bible pour objet (dans l'étude, dans l'action, etc.). Exégèse biblique, études bibliques; méditation biblique; propagande biblique :
6. Les chemins de la critique biblique se tracèrent dans ce paysage fantastique où le bon Dickens traîne ses fantômes prédicants et la chaîne faite de leurs actes. Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 133.
Société biblique. Association protestante fondée pour l'étude et la diffusion de la Bible :
7. ... on donne à entendre que ce n'est pas l'Écriture authentique que nos sociétés bibliques offrent parfois, « dans les gares, au coin des rues », et qu'à chaque traduction nouvelle, nous l'altérons. M. Boegner, Foi et vie,1936, p. 129.
PRONONC. : [biblik].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1623 « qui appartient, qui est propre à la Bible » (Garasse, Doctrine curieuse, 402 dans R. Hist. litt. Fr., t. 5, p. 290); 1819 style biblique en mauvaise part (Boiste : Biblique [style] trop figuré, et inintelligible, comme l'est quelquefois la Bible); 1835 en bonne part dans Ac.; 1819 société biblique (Boiste). Empr. au lat. médiév. biblicus « qui contient la Sainte Écriture » (apr. 1165, Catal. biblioth., Becker 100, 27 dans Mittellat. W. s.v., 1462, 15).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 315. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 254, b) 452; xxes. : a) 530, b) 561.
BBG. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 73.

Wiktionnaire

Adjectif

biblique \bi.blik\ masculin et féminin identiques

  1. (Religion) Qui appartient, qui est propre à la Bible.
    • Successeur de Raschu à la tête de l'école de Troyes, c'est lui qui assuma la tâche très délicate de publier les nombreuses gloses talmudiques ou bibliques que son grand-père avait laissé inachevées. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Tel quel, le récit biblique du Jardin d’Eden ignore les notions de chute et de péché originels. — (Jean Alexandre, Eden, huis-clos, une parabole du dieu critique, 2002)
  2. (En particulier) Qualifie un style par lequel on imite ou la simplicité ou les figures hardies du style de la Bible.
    • La poésie de la renaissance ne peut pas se contenter de cette simplicité biblique, et, pour célébrer cette nuit de réparation, elle appelle la Joie, personnage allégorique... — (Saint-Marc Girardin, L'Épopée chrétienne, dans la Revue des deux mondes, V.6, 1850, p.156)
  3. (Par extension) (Ironique) Qualifie une imitation fausse et défectueuse de ce même style.
  4. (En particulier) Qualifie une société, une association, etc., établie pour la propagation des doctrines bibliques.
  5. (En particulier) Qualifie les études sur le texte ou le contenu de la Bible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIBLIQUE. adj. des deux genres
. Qui appartient, qui est propre à la Bible. Livres bibliques. Style biblique. Style biblique se dit aussi du Style par lequel on imite ou la simplicité ou les figures hardies du style de la Bible. Il se prend quelquefois en mauvaise part et s'applique alors à une Imitation fausse et défectueuse de ce même style. Société biblique, Société établie pour la propagation des saintes Écritures. La Société biblique de Londres. Études bibliques, Études sur le texte ou le contenu de la Bible.

Littré (1872-1877)

BIBLIQUE (bi-bli-k') adj.
  • Qui appartient, qui est propre à la Bible.

    Style biblique, style imitant la simplicité et les figures hardies de la Bible, ou, en mauvaise part, imitation défectueuse de ce même style.

    Société biblique, société qui a pour but de répandre des exemplaires et des traductions de la Bible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « biblique »

(1623) Dérivé de bible avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bible.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « biblique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biblique biblik

Évolution historique de l’usage du mot « biblique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biblique »

  • Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises. Journal Chrétien, "Oui, les justes célébreront ton nom, les hommes droits habiteront devant ta face." (Psaumes 140:13) - Verset du jour avec commentaire biblique - Journal Chrétien
  • Depuis quelques années, un groupe de catholiques et de protestants se réunit régulièrement pour partager et, à la lumière d’un texte biblique, observer, comprendre et tirer un enseignement pratique. Le passage étudié lors de la rencontre du 19 juin dernier concernait le début du chapitre III de la 2e épître de Pierre. Pour Christophe, le pasteur et animateur de ce rendez-vous, "ces lectures sont une nourriture pour la foi et la vie de chacun". midilibre.fr, Dernière rencontre pour le groupe de partage biblique - midilibre.fr
  • D'autres ont pris une note plus sérieuse et ont comparé la photo biblique de Trump aux images d'autres dictateurs, notamment Hitler et Saddam Hussein, qui détenaient d'importants textes religieux lors de séances de photos. News 24, Les utilisateurs des médias sociaux se moquent de la séance photo biblique de Donald Trump - News 24
  • Les chercheurs israéliens qui examinaient un autel trouvé dans un tombeau de l’ère biblique, situé dans le sud d’Israël, ont découvert qu’il contenait un mélange de cannabis et de déjections animales – probablement pour « stimuler l’extase » chez les fidèles israélites. Ils ont noté que cette trouvaille constituait l’exemple d’usage de marijuana le plus ancien dans toute la région. The Times of Israël, Les Israélites utilisaient du cannabis "extatique" sous l'ère biblique | The Times of Israël
  • Un éclairage biblique sur la transition écologique, par une équipe de quatre chroniqueurs issus des différentes traditions chrétiennes - catholique, protestante et orthodoxe -. - Christine Kristof, journaliste, rédactrice en chef de la revue Présence (merci à RCF Sud Bretagne qui l'enregistrera parfois) - Elena Lasida, économiste, théologienne, enseignante à l'Institut catholique de Paris - Martin Kopp, théologien protestant de la décroissance - Fabien Revol, spécialiste de la théologie de la création, enseignant à l'Université catholique de Lyon (UCLy) "Source biblique" est une chronique de l'émission Commune Planète, l'émission de RCF sur l'écologie , Les voyages bibliques nous parlent de la nature

Traductions du mot « biblique »

Langue Traduction
Anglais biblical
Espagnol bíblico
Italien biblico
Allemand biblisch
Portugais bíblico
Source : Google Translate API

Synonymes de « biblique »

Source : synonymes de biblique sur lebonsynonyme.fr

Biblique

Retour au sommaire ➦

Partager