La langue française

Inspiré, inspirée

Sommaire

  • Définitions du mot inspiré, inspirée
  • Étymologie de « inspiré »
  • Phonétique de « inspiré »
  • Citations contenant le mot « inspiré »
  • Images d'illustration du mot « inspiré »
  • Traductions du mot « inspiré »
  • Synonymes de « inspiré »
  • Antonymes de « inspiré »

Définitions du mot inspiré, inspirée

Trésor de la Langue Française informatisé

INSPIRÉ, -ÉE, part. passé, adj. et subst.

I. − Part. passé de inspirer*.
II. − Adj. et subst.
A. − [Correspond à inspirer I A]
1. [En parlant d'une pers.] Qui est animé, conduit par une force divine ou surnaturelle. Orateur, prophète inspiré. Les chrétiens n'en seraient pas satisfaits, si nous n'allions pas jusqu'à reconnaître en Christ un homme inspiré, un fils de Dieu, un dieu lui-même, crucifié pour nos péchés (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 292).On ne pouvoit voir sans étonnement, dans un salon de nos jours, un ministre du saint évangile inspiré comme les apôtres et spirituel comme un homme du monde (Staël, Allemagne, t. 5, 1810, p. 49).Tous les soirs sur les boulevards, un vieillard inspiré, portant feutre et lavallière, traverse la foule en répétant sans arrêt : « Dieu est grand, venez à lui » (Camus, Peste,1947, p. 1316).
Emploi subst. Entre les deux partis, puisque partis il y avait, entre les théologiens et les philosophes, les inspirés et les raisonneurs, également fanatiques, pareillement égarés, il était à lui seul son parti (Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 40):
1. Et voici que l'inspirée de la place Saint-Exupère troublait cet heureux état. Elle annonçait, sous la dictée de sainte Radegonde, la chute du ministère, la dissolution de la Chambre, la démission du président de la République et la fin du régime tombé dans la boue. France, Orme,1897, p. 92.
En partic. Livre inspiré. Livre qui est dicté par Dieu lui-même. Aujourd'hui qu'il est reconnu par tous les bons esprits, qu'il n'y a pas de livres inspirés, et que tous les livres portent le caractère, soit de la sagesse, soit de la sottise humaine (Dupuis, Orig. cultes,1796p. 571):
2. ... le principal de la collection, avec la Loi, les Prophètes et les Écrits, se trouvait déjà formé vers le premier siècle avant J-C. Le recueil jouit alors dans le monde juif d'un extraordinaire prestige : on le tint pour un livre divinement inspiré, ayant pour auteur Dieu lui-même et garanti de toute erreur du fait de cette origine divine. C'était proprement la Parole de Dieu, le Livre de Dieu, ou, plus simplement, « le Livre » : tel est, en effet, le sens du mot Bible. Philos., Relig., 1957, p. 40-15.
P. hyperb. Son unique affaire, toute cette journée, fut de se fortifier par la lecture du livre inspiré qui retrempait son âme (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 52).
2. [En parlant du comportement de qqn] Qui dénote une action, une impulsion divine ou surnaturelle. Œil, visage inspiré; arriver avec un grand air inspiré; faire qqc. d'un air inspiré. Il parle peu, mais en dit tant du regard! Je lui trouve le front inspiré et resplendissant de saint Dominique (E. de Guérin, Lettres,1841, p. 408).Il tient d'un air inspiré un immense drapeau suédois qui porte une croix gammée au lieu de la croix traditionnelle (Green, Journal,1938, p. 145).
3. [En parlant d'un « lieu où souffle l'esprit »] Il s'est toujours joué un drame autour des lieux inspirés. Ils nous perdent ou nous sauvent (Barrès, Colline insp.,1913, p. 341).
B. − [Correspond à inspirer I B]
1. [En parlant d'une pers.] Auquel la nature ou les circonstances donnent l'impulsion créatrice, l'enthousiasme créateur. Musicien inspiré. Il n'est pas vrai qu'on puisse bien écrire quand on souffre. Tous ces hommes inspirés, qui se consacrent au culte des muses, se laissent plus vite submerger à la douleur que les esprits vulgaires (Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 297).Ces deux strophes décèlent plus le grand poète, l'homme inspiré, le créateur, que tout mon poème (Chênedollé, Journal,1833, p. 171):
3. ... elle revient sur ce qu'elle a dit, elle oublie le plan qu'elle avait en tête, elle se trompe de destinée et donne à l'un ce qui devait échoir à l'autre, elle rate le livre qu'elle tire à des millions d'exemplaires. Et tout à coup, de magnifiques éclairs de génie, des revirements comme Balzac n'en rêva jamais, une audace de fou inspiré qui justifie toutes les erreurs et tous les tâtonnements. Green, Journal,1932, p. 115.
Emploi subst. Ce n'est plus le livre d'un inspiré qui, les cheveux au vent, module les beaux lieux communs de la tristesse humaine, mais le livre d'un solitaire qui vit replié (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 38).
2. [En parlant de manifestations de l'activité intellectuelle ou artist.] Qui dénote l'enthousiasme créateur, l'impulsion créatrice, la qualité de l'inspiration de l'auteur. Œuvre, page inspirée. C'est toujours honnête, travaillé, émouvant par instants, mais ça manque vraiment trop de primesaut d'élan inspiré (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1907, p. 19).
C. − [Correspond à inspirer II] PHYSIOL. Qui est introduit dans les poumons. Ces crachats desséchés et réduits en poussières pénètrent avec l'air inspiré dans les poumons des personnes qui vivent avec le malade et finissent par leur communiquer le mal (Nocard, Tubercul. bovine,1903, p. 16).Assurer la protection des poumons contre la pénétration, jusqu'à leurs alvéoles, des poussières minérales, végétales ou microbiennes en suspension dans l'air inspiré (Calmette, Infection bacill. et tubercul.,1920, p. 127).
Prononc. : [ε ̃spiʀe]. Fréq. abs. littér. : 1 909. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 916, b) 2 000; xxes. : a) 2 155, b) 2 407.

Wiktionnaire

Adjectif

inspiré \ɛ̃s.pi.ʁe\

  1. Qui résulte d’une inspiration originale et qu’on peut louer.

Nom commun

inspiré \ɛ̃s.pi.ʁe\ masculin (pour une femme on dit : inspirée)

  1. (Religion) Celui qui est ou que l’on suppose être inspiré de la divinité.

Forme de verbe

inspiré \ɛ̃s.pi.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de inspirer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INSPIRER. v. tr.
Faire pénétrer artificiellement de l'air dans les poumons. Inspirer de l'air dans les poumons d'un noyé, d'un enfant nouveau-né. On dit aussi dans cette acception INSUFFLER. Il signifie aussi, en termes de Physiologie, Faire entrer naturellement de l'air dans ses poumons. Absolument, L'acte de la respiration consiste à inspirer et à expirer. Il signifie encore, par analogie, Faire naître dans le cœur, dans l'esprit, quelque mouvement, quelque dessein, quelque pensée. C'est un sentiment que la nature inspire. La jalousie lui inspira une mauvaise pensée. C'est le démon qui lui a inspiré ce pernicieux dessein. C'est l'envie, l'ambition qui lui ont inspiré cette mauvaise action. Cette circonstance lui inspira l'idée d'un grand ouvrage. Inspirer des soupçons. Sa présence inspire la joie, la tristesse. Inspirer de l'amour, des désirs, de l'horreur, du mépris, du respect, de la crainte. Il m'inspire beaucoup d'estime. Par analogie, il se dit également de Ceux qui reçoivent des lumières surnaturelles par une sorte de souffle divin. C'est le Saint-Esprit qui l'a inspiré. Les païens croyaient qu'Apollon inspirait la pythie. Les poètes disent qu'Apollon, que les Muses les inspirent. Ces événements l'inspirèrent, et nous leur devons le beau poème qu'il a laissé. Substantivement, Un inspiré, une inspirée, Celui qui est ou que l'on suppose Inspiré de la divinité. Fam., Je fus bien inspiré quand je fis telle chose, Je fus bien avisé, j'eus une bonne idée lorsque je fis telle chose. Par extension, Il signifie Conseiller, diriger, animer. À cette conduite du prince on reconnut le ministre qui l'inspirait. La fureur qui l'inspire C'est la charité qui l'inspire.

S'INSPIRER signifie spécialement, à propos des Ouvrages de l'esprit ou d'un ouvrage d'art, Se servir des idées, des œuvres d'autrui. Pour composer ce livre, il s'inspira beaucoup de ses lectures, de ses souvenirs.

Littré (1872-1877)

INSPIRÉ (in-spi-ré, rée) part. passé d'inspirer
  • 1Introduit par insufflation ou inspiration. L'air inspiré et expiré. L'eau inspirée par la bouche, et qui se répand dans les interstices des branchies, la rafraîchit [la frange formée par les vaisseaux], elle échappe ensuite par les opercules dans l'expiration, Bonnet, Contempl. nat. III, 25, note 5.
  • 2Qui a reçu l'inspiration divine ou poétique. David inspiré par le Seigneur. Muse contemple ta victime ! Ce n'est plus ce front inspiré, Ce n'est plus ce regard sublime Qui lançait un rayon sacré, Lamartine, Médit. I, 11.
  • 3Qui est suscité dans l'esprit ou le cœur. Témoins des tendres feux à mon cœur inspirés, Voltaire, Olymp. I, 4.
  • 4Qui reçoit conseil, direction. Le prince inspiré par son ministre.

    Inspiré de, avec un infinitif. Le plus sage de tous les rois, éclairé des lumières de l'esprit de Dieu, inspiré de laisser à la postérité le portrait d'une femme héroïque…, Fléchier, Mme de Montausier.

  • 5 S. m. et f. Un inspiré, une inspirée, personne qui reçoit du ciel ce qu'elle pense, ce qu'elle dit. Tantôt l'inspirée devinait le passé, tantôt l'avenir, Voltaire, Mœurs, Proph.

    Par extension. Lui [Byron], le grand inspiré de la mélancolie, Qui, las d'être envié, se changeait en martyr, Musset, Poésies nouv. Lett. à Lamartine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inspiré »

Du participe passé de inspirer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « inspiré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inspiré ɛ̃spire

Citations contenant le mot « inspiré »

  • Le poète est celui qui inspire bien plus que celui qui est inspiré. Eugène Grindel, dit Paul Eluard, Ralentir Travaux, Préface , Éditions surréalistes
  • Si le nom de Sofie Wermer est fictif, son histoire est pourtant largement inspirée d’un fait divers qui a secoué l’Australie en 2005. Une femme, Cornelia Rau, a passé 10 mois dans le camp de réfugiés de Baxter, avant que sa famille puisse l’identifier et la sortir de là. LCI, VIDÉO - La véritable histoire de Cornélia Rau, l’Australienne qui a inspiré Stateless | LCI
  • Le zoo a regretté « la polémique initiée par les musées royaux » puis a voulu calmer les esprits. « Nul ne sait avec certitude quelle momie a inspiré Hergé pour créer Rascar Capac », a-t-il admis dans un communiqué. , Belgique : Qui possède la momie ayant inspiré Hergé pour « Les 7 boules de cristal » ?

Images d'illustration du mot « inspiré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « inspiré »

Langue Traduction
Anglais inspired
Espagnol inspirado
Italien ispirato
Allemand inspiriert
Chinois 启发
Arabe ربما
Portugais inspirado
Russe вдохновленный
Japonais 刺激を受けた
Basque inspiratuta
Corse ispiratu
Source : Google Translate API

Synonymes de « inspiré »

Source : synonymes de inspiré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inspiré »

Partager