La langue française

Bibeloteur, bibeloteuse

Sommaire

  • Définitions du mot bibeloteur, bibeloteuse
  • Étymologie de « bibeloteur »
  • Phonétique de « bibeloteur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bibeloteur »
  • Citations contenant le mot « bibeloteur »
  • Images d'illustration du mot « bibeloteur »
  • Traductions du mot « bibeloteur »
  • Synonymes de « bibeloteur »

Définitions du mot « bibeloteur, bibeloteuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIBELOTEUR, EUSE, subst.

Néol., fam. avec parfois une nuance dépréc. Collectionneur, vendeur, acheteur ou amateur de bibelots :
1. Dimanche 19 juin. Je sors d'un cénacle de bibeloteurs qui se tient chez M. d'Armaillé et qui se compose du baron Pichon, du comte de la Béraudière, du bibliophile Villeneuve et d'autres que je ne connais pas : ces gens, par le crétinisme de leur antiquaillerie, me dégoûtent de la curiosité et me font aujourd'hui regarder mes goûts comme les goûts d'un maniaque, d'un imbécile. E. et J. de Goncourt, Journal,1881, p. 116.
Emploi adjectivé. L'homme de lettres bibeloteur (E. et J. de Goncourt, Journal,1876, p. 1142);une ménagère bibeloteuse (Proust, La Prisonnière,1922, p. 206):
2. Est-elle [la coquette] bibeloteuse? Elle vous consultera sur ses achats, prête à renvoyer l'adorable éventail ancien que le marchand lui offre et qui vous déplaît. P. Bourget, Physiol. de l'amour mod.,1890, p. 136.
Au fig. :
3. Les gens de plume, les échotiers, les anecdotiers, les causeurs, les bibeloteurs, les crachoteurs de bons mots, les cravacheurs de réputations, tout ce grand petit monde qui, depuis le xviiesiècle assurait la primauté de l'esprit, à Paris, avait disparu, enseveli sous la publicité et tué par les langues étrangères. Morand, France-la-Doulce,1934, p. 211.
Rem. Bibeloteux, euse, gén. péj. 1. Emploi adj. Le luxe bibeloteux (de l'intérieur d'une propriété) (cf. E. et J. de Goncourt, Journal, 1877, p. 1196). 2. Subst. ,,Celui, celle qui bibelote`` (Rob.).
PRONONC. ET ORTH. : [biblɔtœ:ʀ]. Lar. encyclop. donne parallèlement bibeloteur ou bibelotier. Pour cette dernière forme, Nouv. Lar. ill. et Lar. 20erappellent : ,,on disait aussi bambelottier au xvies. et bimbloquier au xviies.``
ÉTYMOL. ET HIST − 1427 bibelotteres (suff. représentant le c. suj. d'un c. rég. bibeloteeur) « qui fabrique ou vend des bibelots » (Valenciennes, ap. La Fons, Gloss. ms., Bibl. Amiens dans Gdf.), attest. isolée; repris au xixes. 1874, 11 août (E. et J. de Goncourt, Journal). Dér. de bibelot; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 13.
BBG. − Pamart (P.). Écriture artiste et créations verbales. Vie Lang. 1970, no219, p. 309.

Wiktionnaire

Nom commun

bibeloteur \bi.blɔ.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : bibeloteuse)

  1. Personne qui achète, revend, collectionne, s'intéresse aux bibelots.
    • Et dans le préambule il explique sa « bricabracomanie » de « bibeloteur » par la carence de l'amour. — (Charles Lalo, L'art et la vie: Les grandes évasions esthétiques, 1947)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bibeloteur »

(Siècle à préciser) Composé de bibeloter et -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bibeloteur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bibeloteur bibœlɔtœr

Évolution historique de l’usage du mot « bibeloteur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bibeloteur »

  • Dans les dernières années du XIXe siècle, à Paris, un monsieur élégant, vêtu d’une redingote grise, la moustache et la barbe bien peignées, achète au marchand Sichel, « bibeloteur exotique », 264 netsuke. Les netsuke – rappelons-le – sont de très petites sculptures japonaises, âgées de plusieurs siècles, en ivoire, en buis, qu’au pays du Soleil-Levant on portait à la ceinture, avec une bourse, un sac, une boîte en laque. Elles figurent des plantes, des animaux, des humains, voire, minutieusement emmêlés, des groupes humains (le maître revient de la chasse et le serviteur est courbé sous le gibier). Il y a même des couples engagés dans de libertines acrobaties. La vogue (relire les Goncourt, ou, dans « La Recherche », la description du salon d’Odette) est aux japonaiseries. SudOuest.fr, Les secrets d’un héritage
  • Le catalogue, très complet, permet quant à lui d’approfondir des questions seulement évoquées dans l’exposition. Quel est le sens des objets extra-européens dans cet ensemble? Comment comprendre ces fantaisies orientalisantes? Pourquoi ce mélange d’objets d’art et de choses plus anodines dans la collection? Pourquoi la collection fut-elle décriée dans les années 1920, après avoir été célébrée? On y découvre aussi le rapport ambigu de Revilliod à la modernité, lui qui voulait faire de l’Ariana un «monde enchanté élevant un rempart contre une envahissante médiocrité moderne». Plus qu’une figure glorieuse, on retiendra donc l’image d’un «bibeloteur passionné», témoin de la mondialisation naissante et d’une époque qui voit le goût changer, et infiniment curieux de la culture matérielle de son temps. Le Temps, Gustave Revilliod en ses murs - Le Temps
  • J’ y peux rien Monsieur Villach , en plus de mon CAP de boulanger je suis Gradué étalagiste-bibeloteur en indigence . AgoraVox, « Le quai de Ouistreham » de Florence Aubenas : le courage de « l'information extorquée » - AgoraVox le média citoyen

Images d'illustration du mot « bibeloteur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bibeloteur »

Langue Traduction
Anglais trinket
Espagnol baratija
Italien gingillo
Allemand schmuckstück
Chinois 饰品
Arabe حلية
Portugais bugiganga
Russe безделушка
Japonais 小物
Basque trinketean
Corse trinket
Source : Google Translate API

Synonymes de « bibeloteur »

Source : synonymes de bibeloteur sur lebonsynonyme.fr
Partager