La langue française

Biaiseur, biaiseuse

Définitions du mot « biaiseur, biaiseuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

BIAISEUR, EUSE, adj. et subst.

(Celui, celle) qui aime à biaiser, à user de faux-fuyants.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. Lar. et Quillet 1965 donnent la mention ,,peu usité``.
PRONONC. : [bjεzœ:ʀ], fém. [-ø:z].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1800 (Boiste). ,,Peu usité`` dans Lar. 19e. Dér. de biaiser*, fig.; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 360.

Wiktionnaire

Adjectif

biaiseur \bjɛ.zœʁ\

  1. Qualifie ce qui biaise, ce qui est bâti sur les faux-fuyants.
    • Nous le verrons conservant, dans cette nouvelle position, ses habitudes biaiseuses. Nous le verrons, à la guerre comme en politique, éviter sans cesse de se trouver en face des difficultés, chercher à les tourner plutôt qu'à les attaquer, et se poser en tout cas de façon à ce que leur solution engage la responsabilité d'autrui, si elle est mauvaise, et ne profite qu'à lui si elle est favorable. — (Espartero: études biographiques nécessaires a l'intelligence des fait qui ont préparé et déterminé la dernière Révolution d'Espagne, chap. 1, Paris : cher Bohaire & chez G.-A. Dentu, 1841, page 12)
    • Aussi, désireux de faire connaître à nos abonnés le procédé de notre Rhodomane , qui tenait essentiellement à ne pas s'en dessaisir, je hasardai certaines questions biaiseuses pour lui en arracher quelques parcelles. — (F. Herincq, « Un mot sur la manière d'avoir de grandes roses », dans L'Horticulteur français de mil huit cent cinquante et un, Paris : au bureau du journal, 1852, page 203)
    • Cette biaiseuse façon d'analyser sa destinée, il la devait à ses lectures compulsives de saint Augustin. — (Gérard-Fernand Bianchi, Cœtera..., chez l'auteur /Lulu.com, s. d., page 132)

Nom commun

biaiseur \bjɛ.zœʁ\ masculin (pour une femme on dit : biaiseuse)

  1. Celui, celle qui a tendance à biaiser ou qui use volontiers de faux-fuyants.
    • Ainsi, les pouvoirs de Harcourt, dressés hâtivement à Saint-Germain, où la cour était en camp volant ne portant point d'adresse au Parlement, des timides, des biaiseurs s'en étaient fait un moyen de palais, une fin de non-recevoir sur laquelle ils avaient incidenté à perdre baleine. — (Amable Floquet, Histoire du parlement de Normandie, tome 5, Rouen : Imprimerie de Nicétas Periaux, s.d. (1840-1842), p. 199)
    • Si un système échoue faute de capacités pratiques, loin de chercher à le remplacer par un autre plus propice, les biaiseurs veulent à toute force qu'il puisse fonctionner, pourvu qu'on lui fasse suivre une direction oblique, d'eux seuls connue. — (Jean Barberet, Les grèves et la loi sur les coalitions, Paris : Librairie de la Bibliothèque ouvrière, 1873, p. 115)
    • D'abord, il est impossible de biaiser avec elle. Essaie et tu verras. Et c'est bien ce qu'il te faut puisque tu es un biaiseur. Oh, pour biaiser tu as réussi des coups fumants. — (Rachel Ertel, Le roman juif américain: une écriture minoritaire, Éditions Payot, 1980, page 181)
    • C’est un biaiseur, un pinailleur, un coupeur de cheveux en quatre. — (Paul Durand, On ne revient jamais de Madagascar: Lasa Olonbelona, Éditions Karthala, 2002, p. 55)

Nom commun

biaiseuse \bjɛ.zøz\ féminin (équivalent masculin : biaiseur)

  1. Femme qui aime à biaiser, ou à user de faux-fuyants ou de subterfuges.
    • […], car le naïf dont le Dramaturge a donné la figure sous le nom de Plouc, n'est qu'un biaiseux blanc à tête vide; et celui que le même Auteur a donné sous la dénomination de Virago Montagnarde, n'est encore qu'une biaiseuse bas-bleu ; […]. — (Dominique Meens, Aujourd'hui tome [Gudrum, Gudrum] deux: Réussites disparatistes, Paris : Editions P.O.L., 2012, p. 118)

Forme d’adjectif

biaiseuse \bjɛ.zøz\

  1. Féminin singulier de biaiseur.

Nom commun

biaiseuse \bjɛ.zøz\ féminin (équivalent masculin : biaiseur)

  1. Femme qui aime à biaiser, ou à user de faux-fuyants ou de subterfuges.
    • […], car le naïf dont le Dramaturge a donné la figure sous le nom de Plouc, n'est qu'un biaiseux blanc à tête vide; et celui que le même Auteur a donné sous la dénomination de Virago Montagnarde, n'est encore qu'une biaiseuse bas-bleu ; […]. — (Dominique Meens, Aujourd'hui tome [Gudrum, Gudrum] deux: Réussites disparatistes, Paris : Editions P.O.L., 2012, p. 118)

Forme d’adjectif

biaiseuse \bjɛ.zøz\

  1. Féminin singulier de biaiseur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BIAISEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui a tendance à biaiser, qui use volontiers de faux-fuyants.

Littré (1872-1877)

BIAISEUR (bi-ê-zeur, zeû-z') s. m.
  • Celui, celle qui biaise.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « biaiseur »

 Dérivé de biaiser avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « biaiseur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
biaiseur bjɛsœr

Évolution historique de l’usage du mot « biaiseur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « biaiseur »

  • Outre "La biaiseuse" dont nous avons parlé d'entrée, Marie-Paule Belle a aussi repris "Nous nous plûmes" de 1902. La musique est de Fragson, l'interprétation d'époque de Dranem. AgoraVox, La Biaiseuse - AgoraVox le média citoyen
  • En biaiseuse accomplie, Mona la petite main coud ses costumes (une centaine de robes froufroutantes, moirées ou tropicales) les rideaux de coulisses et le fond de scène rouge, son compagnon assure la technique et le support musical sur bande: Vibrato est autonome. «J’ai toujours aimé enseigner. Quand j’ai découvert Marco, il avait une voix naturelle magnifique: il lui restait à la poser, à ne pas la fatiguer, à travailler sa gestuelle scénique». Mona a été son Pygmalion. Aujourd’hui, les duettistes de Vibrato aimeraient bien associer des jeunes à leur projet, voire des danseuses si les commanditaires ont un peu plus de répondant. Vibrato est une formation à géométrie variable, au gré des budgets. Cet été, on les entendra roucouler les romances vintage. Comme le bouleversant «Quand on n’a que l’amour» de Brel, ou Marco et Mona, les yeux dans les yeux, se font monter aux cintres. ladepeche.fr, Gaillac. Mona et Marco au meilleur de Vibrato - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « biaiseur »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « biaiseur »

Langue Traduction
Anglais skewer
Espagnol brocheta
Italien spiedo
Allemand spieß
Chinois 串烧
Arabe سيخ
Portugais espeto
Russe вертел
Japonais
Basque pintxo
Corse spiedina
Source : Google Translate API

Synonymes de « biaiseur »

Source : synonymes de biaiseur sur lebonsynonyme.fr

Biaiseur

Retour au sommaire ➦

Partager