La langue française

Bellicisme

Sommaire

  • Définitions du mot bellicisme
  • Étymologie de « bellicisme »
  • Phonétique de « bellicisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bellicisme »
  • Citations contenant le mot « bellicisme »
  • Traductions du mot « bellicisme »

Définitions du mot bellicisme

Trésor de la Langue Française informatisé

BELLICISME, subst. masc.

Amour de la guerre; attitude, doctrine des bellicistes. Une politique de bellicisme (R. Martin du Gard, Les Thibault,L'Été 1914, 1936, p. 235).
PRONONC. : [bε(l)lisism̥]. Dub. donne les 2 possibilités de prononc. avec [l] simple ou avec [ll] double. Pt Lar. 1968 transcrit uniquement [l]. Pt Rob. propose [e] fermé à la 1resyll. suivi de [l], ou [ε] ouvert à la 1resyll. suivi de [ll].
ÉTYMOL. ET HIST. − [1871 appliqué à Bismark d'apr. Dauzat 1972; 1908 à tort dans Lar. Lang. fr.]; 1915 (ds le Manifeste La Paix par le droit, signalé dans Fr. mod. t. 21, fasc. 3, p. 211). Dér. du rad. de belliqueux*; suff. -isme* p. anal. avec des groupes comme attique, atticisme − catholique, catholicisme.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − T. (A.). Sém. pol. Hist. anecdotiques de deux mots : bellicisme, collaboration. Fr. mod. 1953, t. 21, p. 211.

Wiktionnaire

Nom commun

bellicisme \bɛ(l).li.sism\ masculin

  1. Doctrine ou état d'esprit qui prône la guerre, ou encourage l'esprit guerrier.
    • L’un des buts évidents de ce document est de faire comprendre au Kremlin, prompt à accuser la Géorgie de bellicisme aveugle, que Tbilissi préfère la voie diplomatique à la voix des armes. — (http://www.caucaz.com)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bellicisme »

Dérivé de bellique + suffixe -isme, par analogie avec des groupes comme catholique/catholicisme ; du latin bellum (« guerre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bellicisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bellicisme bɛllisism

Évolution historique de l’usage du mot « bellicisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bellicisme »

  • Alors que coronavirus fait chaque jour davantage de victimes et que le régime continue de dépenser des milliards de dollars pour le terrorisme, le bellicisme et les projets nucléaires et de missiles antipatriotiques, le ministre de la Santé a reconnu aujourd’hui que sur environ un milliard d’euros alloués à grand renfort de propagande par Khamenei à la lutte contre le coronavirus, « au bout de trois mois et demi, nous en avons reçu moins de 30%, qui a été distribué il y a trois semaines aux facultés de sciences médicales ». Il a ajouté, selon l’agence Isna qui le cite aujourd’hui : « Ce que l’on observe dans certaines provinces aujourd’hui n’est pas le deuxième pic de l’épidémie, mais le passage du premier pic dans différentes provinces (…) Aujourd’hui, nous sommes au sommet du premier pic dans des provinces telles que le Kurdistan, l’Azerbaïdjan occidental, le Khouzistan, Bouchehr, Hormozgan et Kermanchah (…) Dans des provinces telles que l’Azerbaïdjan oriental, Fars et Khorassan Razavi, nous pourrions connaître un pic dans les prochains jours. » NCR Iran, Iran : plus de 60.700 décès dus au coronavirus dans 339 villes - Mis à jour AU 24 Juin 2020, 18H00 - NCR Iran
  • Le 6 janvier 2020, Mme Radjavi a qualifié la décision du régime iranien de ne pas respecter les « restrictions sur le nombre de centrifugeuses, la capacité, le pourcentage et le niveau d’uranium enrichi, la recherche et développement » dans son programme nucléaire comme une sortie dans la pratique de l’accord nucléaire. Elle a souligné l’impératif et l’urgence de déclencher le mécanisme des sanctions et de rétablir six résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU contre le régime. Elle a ajouté que ce régime inhumain a utilisé tous les avantages et concessions du JCPOA pour exporter davantage le terrorisme et le bellicisme à l’étranger et mener des actions de répression sur le territoire national. NCR Iran, AIEA : violation du traité de non-prolifération nucléaire par le régime iranien - NCR Iran
  • Téhéran a convoqué le chargé d'affaires suisse pour protester contre le «bellicisme» des Etats-Unis après des frappes aériennes américaines sur une faction pro-Iran en Irak dimanche, a indiqué mercredi le ministère des Affaires étrangères iranien. Le Temps, Tensions Etats-Unis - Iran: Téhéran a convoqué le représentant suisse - Le Temps
  • Au XIXe siècle, cet iconoclasme mémoriel, portant sur une mémoire jugée insupportable, s’est diffusé et a pris diverses formes, notamment en effet sous la Commune de Paris. La destruction de la colonne Vendôme, transformée en fête publique, était un geste spectaculaire dans un contexte de guerre civile : elle montrait d’une part la destruction de l’Empire comme forme politique, et d’autre part la fin du bellicisme dans un nouveau monde que l’on espérait fraternel et internationaliste. C’était aussi pour les classes populaires une manière de dire “Paris est à nous”, après l’haussmannisation de la capitale. Les Inrockuptibles, Antiracisme : pourquoi s'en prendre aux statues est un acte hautement politique
  • Le président iranien Hassan Rohani a déclaré hier que le «bellicisme» américain échouerait, rapporte l’agence officielle iranienne Irna. «Les Etats-Unis doivent comprendre que le militantisme et les faucons qui l’entourent ne servent à rien, qu’ils doivent abandonner les va-t-en guerre et les politiques bellicistes et de la pression maximale», a indiqué le président iranien. El Watan, Programme nucléaire iranien : Téhéran prévoit l’échec de la politique «belliciste» américaine | El Watan
  • Rarement les vaincus, ce qui est bien pratique pour les vainqueurs pour se parer de toutes les vertus, les vaincus étant forcément d'abominable assassins. Depuis Jules César qui ne s'est pas gêné pour mettre l'Europe entière à feu et à sang et de s'en glorifier dans son pensum pour écolier latiniste, "de bello gallico", qui nous présente notamment les Gaulois (vous savez, nos ancêtres) comme des brutes sanguinaires, jusqu'au Mémorial de Sainte Hélène qui fait de Napoléon un pacificateur indispensable d'un continent en proie aux bellicismes incurables des monarchies anglaise, prussienne, russe et autrichienne, l'objectivité n'est pas au rendez vous de l'Histoire. Alors, il ne s'agit pas de justifier le Blitzkrieg sur Londres ni les abominations nazies en Pologne, en Ukraine et ailleurs, mais elles ne justifient peut-être pas forcément Dresde, Hiroshima, sans oublier le "nettoyage" massif des villes de Normandie par l'US Air Force en 1944. Les habitants de Saint-malo, Cherbourg, Rouen, Abbeville, Le Havre, n'étaient les coupables de l'invasion hitlérienne. Et n'oublions pas non plus : le plus grand massacreur de la Seconde Guerre Mondiale fut l'immense Joseph Dougachvili Staline, responsable lui aussi de plusieurs dizaines de millions de morts. Etrangement, beaucoup d'"historiens" ont la mémoire qui flanche quand il faut aborder la question de l'URSS... Le Point, Arthur Chevallier – Le faux débat sur les bombardements alliés contre l'Allemagne nazie - Le Point
  • Et si rien n'était neuf sous le soleil ? La nouvelle génération se révolte contre la génération précédente qui a pollué sans souci. Ladite génération précédente s'était révoltée contre celle d'avant, trop coincée à ses yeux. Qui avait elle-même dénoncé la lâcheté et le bellicisme de celle qui l'avait précédée. Ainsi va la vie humaine, en particulier depuis deux siècles que la société est en mouvement rapide. Les Echos, Les vrais marqueurs de la nouvelle génération | Les Echos
  •  L'exportation du terrorisme et le bellicisme sont les moyens stratégiques du régime pour se maintenir au pouvoir. C'est pour cette raison que l'Union européenne et plus particulièrement le président français ont été frustrés dans tous leurs efforts pour réduire les tensions. Club de Mediapart, Maryam Radjavi appelle à soutenir le combat du peuple iranien pour la liberté | Le Club de Mediapart
  • Erdogan vole de guerre en guerre. Après avoir frappé les Kurdes, il a flairé le chaos libyen et s'en est trouvé tout alléché. Le très mal nommé « Gouvernement d'accord national » de Sarraj, appuyé par des factions islamistes, et pourtant reconnu par l'ONU, permet à Erdogan de draper son bellicisme dans le manteau du légalisme. En face, le maréchal Haftar, à la tête de son Armée nationale libyenne (ANL), promet « un Etat civil, pacifié, qui garantisse les droits de l'individu et en finisse avec le statut dégradant des migrants esclavagi-sés dans l'indifférence des Nations unies » . C'est en tout cas ce que déclarait à Marianne à la fin de novembre 2019 son ministre des Affaires étrangères, Abdulhadi Lahouij, de passage à Paris. Marianne, Erdogan en Libye : le fou de guerre

Traductions du mot « bellicisme »

Langue Traduction
Anglais warmongering
Espagnol belicismo
Italien bellicismo
Allemand kriegstreiberei
Portugais belicismo
Source : Google Translate API
Partager