Bedonner : définition de bedonner


Bedonner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BEDONNER, verbe intrans.

I.− MUS., vx. (cf. bedon A).
A.− [Le suj. désigne un tambour] Résonner.
B.− [Le suj. désigne une pers.] Battre du tambour.
Rem. Attesté dans Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e.
II.− Fam. (cf. bedon B). Prendre (ou avoir) du ventre, de l'embonpoint :
1. ... il harpa par le bras gauche Bourdeau qui butait des savates, rossignolait du nez, bedonnait du ventre, dandinait de la hure, chantait à gueule-que-veux-tu, l'éloge des guimbardes et des grands vins! Huysmans, Marthe,1876, p. 20.
2. Si ses jambes sont restées maigres et arquées, son estomac s'est développé et son ventre bedonne... Il a trop de poids. Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 336.
PRONONC. : [bədɔne], (je) bedonne [bədɔn].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1507 « résonner » (J. Marot, Voy. de Venise dans Gay : Devant le roy cent suisses marchoient, De jaune de rouge aornez et vestus; Fifres, tambours adoncques bedonnèrent); ca 1525 « jouer sur le tambour, d'où jouer (d'un instrument de musique) » (Le Banquet du Boys dans Anc. Poés. fr., éd. Montaiglon-Rothschild, t. 10, p. 217 : Moult bien dancèrent, à la mode bergière, Deux ou trois notes, que Gombers bedonna A tout sa fleuste); qualifié de ,,vx lang.`` dans Ac. Compl. 1842; 2. 1868 bedonnant part. prés. adjectivé « qui prend du ventre (d'une pers.) » (A. Daudet, Le Petit Chose, p. 169 : J'y trouvai le duc le plus réjoui, le plus épanoui, le plus bedonnant, le plus avenant du monde), [cf. 1865, mai, ventre bedonnant (E. et J. de Goncourt, Journal, p. 164)]. Dér. de bedon* étymol. 1 et 2; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 6.

Bedonner : définition du Wiktionnaire

Verbe

bedonner intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Musique) Résonner.
  2. Battre du tambour.
  3. (Familier) Prendre du ventre.
    • C’était un petit homme chauve, de figure ronde et lippue sans sensualité, et dont le ventre bedonnait sous un gilet de velours à fleurs, défraîchi et de coupe ancienne. — (Octave Mirbeau, Les vingt et un Jours d’un neurasthénique, Fasquelle, Paris, 1901)
    • C'est ce magot à la peau verte qui bedonne et grimace en pure perte. Il fut une poignée d’argile arrachée au Xinjiang, camionnée vers l'usine, pétrie, moulée, qui a pris forme humaine et qu'on a enfournée une fois vernissée. — (Jean-Yves Cendrey, Honecker 21, Éditions Actes Sud, 2013, chap. 3)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bedonner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BEDONNER. v. intr.
Prendre du ventre. Il est familier.

Étymologie de « bedonner »

Étymologie de bedonner - Wiktionnaire

Dénominal de bedon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bedonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bedonner bœdɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « bedonner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe bedonner

Évolution historique de l’usage du mot « bedonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bedonner »

  • Naturellement le malgache n’est pas plus voleur ou plutôt je veux dire "n’était pas" plus voleur qu’un autre individu d’une autre race. Cette déliquescence morale a effectivement émergé dans les années 80, sous l’impitoyable règne d’un amiral d’eau d’égout et a poursuivi son inénarrable parcours jusqu’à ce jour et ce sans avoir été inquiété. Il faut noter, d’ailleurs, que personne n’a aussi souhaité à ce que ce vice disparaisse, et pour cause il a fait bedonner, empâter la plupart des politicards qui se sont succédé au pouvoir. Madagascar-Tribune.com, « Tous voleurs » sinon complices ! - Madagascar-Tribune.com
  • Où qu’on regarde, au près ou au loin, c’est le même résultat. La politique semble brouillée avec les chiffres. Elle en use à bon compte, et souvent à compte d’apothicaire. Elle les tord, les extrapole, les falsifie. Elle les boursoufle, les fait bedonner comme curé de campagne. Elle sème les zéros à l’infini. Elle se les envoie au visage comme soufflets. Le Monde.fr, Des chiffres et des lettres
  • Bravo Zineb et son magnifique combat face aux élites corrompues, allongées par terre pour ramasser les voix électorales et bedonner sous les ors de la République. Valeurs actuelles, Affaire Mila : Zineb El Rhazoui dénonce “une conspiration de la lâcheté” dans une tribune | Valeurs actuelles
  • La tournée risque cependant de perdurer, car le concept n’est pas encore achevé, et reste susceptible de bedonner au moins autant que son auteur. Et il faudra plus que le passage dans une classe de CM2 à l’école Haut-Poirier, cornaqué en cela par le JDE (« Le journal des enfants »), une production du Crédit Mutuel (notre banquier propriétaire du double journal unique alsacien préféré), pour y parvenir. L'Alterpresse68, François Hollande teste sa nouvelle vocation d’auteur pour la jeunesse dans une école primaire de Mulhouse - L'Alterpresse68

Traductions du mot « bedonner »

Langue Traduction
Italien metter su pancia
Source : Google Translate API

Synonymes de « bedonner »

Source : synonymes de bedonner sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires