La langue française

Batiste

Définitions du mot « batiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

BATISTE, subst. fém.

TEXT. Toile fine et blanche de lin ou parfois de chanvre. Drap, mouchoir de batiste; en batiste :
1. C'était une belle toile de batiste blanche et souple comme du satin, ornée en bas d'une légère broderie, ... Janin, L'Âne mort et la femme guillotinée,1829, p. 200.
2. Il y avait de tout, en effet... des corsets de soie, des bas de soie, des chemises de soie et de fine batiste, des amours de pantalons, ... Mirbeau, Le Journal d'une femme de chambre,1900, p. 230.
SYNT. Batiste d'Écosse. Étoffe de coton finement tissée (L'Observateur des modes, 1819, p. 47; attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes.). Batiste de soie. Tissu de soie qui imite la batiste de lin et qui sert à la fabrication de dessous féminins comme les soutiens-gorge, les corsets, etc. (Attesté dans Lar. 20e, Lar. encyclop.). Batiste hollandée. Toile de lin ou de chanvre, très forte et rappelant la toile de Hollande. (Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle).
P. méton. Vêtement, surtout pièce de lingerie en cette matière :
3. Furieuse, elle [Fanny] bondit, s'échappa de la chambre, à moitié nue, la batiste ouverte. A. Daudet, Sapho,1884, p. 34.
Lang. région. ,,Percaline, lustrine`` (Canada 1930, Bél. 1957). Une doublure en batiste (Bél.1957).
Prononc. : [batist]. Homon. : baptiste. Étymol. et Hist. 1401 Flandre soye batiche « tissu très fin » (Dehaisnes, Documents et extraits divers concernant l'histoire de l'art dans la Flandre, l'Artois et le Hainaut avant le XVes. d'apr. Höfler dans Z. Rom. Philol., t. 80, p. 457 : Item, II chains de soye batiche, dont l'un est vermeil); 1499 thoiles batiches (Wilbert 361, Ibid.); 1536 toile de baptiste (Cpte roy. de Nic. de Troyes, fo8 vodans Gay, s.v. batiste); 1590 p. ell. batiste (Inventaire de Jehan Verryer, seigneur du Bosq et scytoien de Bordeaux dans Havard); 1712 baptiste (Inventaires de mobiliers écclésiastiques et civils, p. p. M. l'abbé L. Bossebœuf dans Z. Rom. Philol., t. 80, p. 463). Prob. dér. du rad. de battre* terme bien attesté au Moy. Âge au sens de « arçonner (la laine) », G. de Poerck, La Draperie médiév. en Flandre et en Artois, t. 2, 1951, p. 17; suff. -isse (a. fr. -ice; dial. pic. -iche) fém. de -eiz, -iz (< -aticius, -iticius), très fréquemment attesté dans la terminol. text. pour former des adj. dér. de verbes : bourre laniche (de laner), bourre tondice (de tondre), laine jettice (de jeter), Höfler, loc. cit., p. 462. La forme mod. est due à un rapprochement pop. avec le nom propre Baptiste prononcé Batisse, batiste étant une forme hypercorrecte par fausse régression pour batisse. L'hyp. traditionnelle (FEW t. 1, p. 241b) d'une dér. à partir de Baptiste, nom du premier fabricant de ce tissu, ne repose sur aucune base historique. Fréq. abs. littér. : 102.
BBG. − Duch. 1967, § 70. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 76. − Höfler (M.). Fr. batiste und das volksetymologische Denkmal. Z. rom. Philol. 1964, t. 80, pp. 455-464. − Pt Rob. [Cr. Arveiller (R.). Fr. mod. 1968, t. 36, no4, p. 343]. − Vidos (B.E.). Mots créés, mots empr. et curiosités lexicol. Revista portuguesa de filologia. 1951, t. 1, no4, p. 287, 289.

Wiktionnaire

Nom commun

batiste \ba.tist\ féminin

  1. (Textile) Espèce de toile de lin ou de chanvre très fine et d’un tissu très serré.
    • Mademoiselle de Langeais ouvrit la boîte, y trouva un mouchoir de batiste très-fine, souillé de sueur. — (Honoré de Balzac, Un épisode sous la Terreur, 1831)
    • Une des recherches de leur luxe est encore d’avoir un très beau mouchoir de batiste brodé garni de dentelles. — (Flora Tristan, Les Femmes de Lima, dans Revue de Paris, tome 32, 1836)
    • Il appuya sa tête livide sur l’épaule de la jeune femme, et ses doigts crispés se cramponnèrent, en la déchirant, à la fine batiste brodée qui couvrait d’un flot de gaze le corps de Marguerite. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VIII)
    • Elle chiffonne toujours dans sa main un petit mouchoir de batiste — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 140)
    • Étendue sur le lit de batiste, vêtue d’une légère combinaison de soie, la señorita Lynch était d’une beauté interminable. — (Gabriel García Márquez, L’Amour aux temps du choléra, traduction d’Anne Morvan, 1987, page 311)

Nom commun

batiste

  1. Batiste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BATISTE. n. f.
Espèce de toile de lin ou de chanvre très fine et d'un tissu très serré. Un mètre de batiste. Un mouchoir de batiste. De belle batiste. On dit aussi quelquefois Toile de batiste.

Littré (1872-1877)

BATISTE (ba-ti-st') s. f.
  • Toile de lin, très fine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BATISTE, s. f. (Comm.) toile de lin fine & blanche qui se fabrique en Flandre & en Picardie : on en distingue de trois sortes ; il y a la batiste claire, la moins claire, & la hollandée ; les deux premieres ont deux tiers, ou trois quarts & demi de large, & se mettent par pieces de six à sept aunes ; la hollandée porte deux tiers de large, & douze à quinze aunes de long. De quelque longueur que les ouvriers fassent les batistes claires, les courtiers les réduisent à douze aunes, & ces douze aunes en deux pieces de six. Les morceaux enlevés de ces pieces se nomment coupons, s’ils sont de deux aunes juste ; s’ils ont plus ou moins de deux aunes, on les bâtit, & on les vend comme la piece. Les batistes viennent des manufactures enveloppées dans des papiers bruns battus ; chaque paquet est d’une piece entiere, ou de deux demi-pieces : on en emplit des caisses de sapin, dont les ais sont assemblés avec des chevilles au lieu de clous, ce qui est très-commode ; car en cloüant les ais, on pourroit aisément percer les pieces. L’on fait avec cette toile des fichus, des mouchoirs, des surplis, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « batiste »

Probablement dérivé du radical de battre attesté au sens de « arçonner (la laine) » avec le suffixe -isse, -ice ; dialectale picard -iche) fémimin de -eiz, -iz, fréquemment attesté dans le textile pour former des adjectifs bourre laniche (de laner → voir laneis), bourre tondice (de tondre), laine jettice (de jeter). Le rapprochement populaire avec Baptiste étant une forme hypercorrecte par fausse régression pour batisse. L'hypothèse d'une dérivation à partir de Baptiste, nom du premier fabricant de ce tissu, ne repose sur aucune base historique pour certains. Pour d'autres le nom viendrait de Baptiste de Chambray tisseur du XIIe siècle.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français batiste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Baptiste, nom du premier fabricant de cette toile, de βαπτιστὴς, proprement le baptiseur (voy. BAPTISER). Sa statue est à Cambrai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « batiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
batiste batist

Évolution historique de l’usage du mot « batiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « batiste »

  • Et pauvre contribuable on nous oblige le masque la distanciation pendant que d'autres tranquilles comme batiste, 1er magistra en tête font fis des recommandations, encore bravo. midilibre.fr, La Gardoise Illana Barry devient la nouvelle Miss Languedoc-Roussillon - midilibre.fr

Traductions du mot « batiste »

Langue Traduction
Anglais batiste
Espagnol batista
Italien batista
Allemand batiste
Portugais batiste
Source : Google Translate API

Synonymes de « batiste »

Source : synonymes de batiste sur lebonsynonyme.fr

Batiste

Retour au sommaire ➦

Partager