La langue française

Banquise

Définitions du mot « banquise »

Trésor de la Langue Française informatisé

BANQUISE, subst. fém.

A.− GÉOGR. PHYS. et GÉOL. Banc de glace d'épaisseur variable, formé par congélation de l'eau de mer, qui borde le rivage des régions polaires :
1. Ces plaques [le pancake ice] se solidifient, se cimentent entre elles, se recouvrent bientôt d'une couche de neige plus ou moins épaisse : ainsi se forment des champs de glace qui peuvent atteindre des centaines de kilomètres et qui constituent la banquise. L. Gain, Les Glaces flottantes, La Météorologie,1935, p. 408.
Banquise côtière :
2. Quand la banquise est reliée à la terre et forme une banquette continue le long du rivage, on a la banquise côtière. J. Rouch, Les Régions polaires,1927, p. 102.
P. métaph. [En parlant d'une chose, plus rarement d'une pers.] :
3. madame de céran. − Une personne sérieuse, instruite, orpheline, extrêmement riche et bien née, la nièce du lord chancelier qui me l'a recommandée... Ce serait pour Roger une femme... la duchesse. − Cette banquise anglaise? ... brrr! ... Rien qu'à l'embrasser il aurait le nez gelé. Pailleron, Le Monde où l'on s'ennuie,1869, I, 7, p. 27.
4. ... aux lainages, on ne passait plus du tout, Liénard sommeillait au-dessus d'une mer de pièces, où des piles restées debout, à moitié détruites, semblaient des maisons dont un fleuve débordé charrie les ruines; et, plus loin, le blanc avait neigé à terre, on butait contre des banquises de serviettes, on marchait sur les flocons légers des mouchoirs. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 500.
B.− P. ext. Amas de glace.
1. Amas de glace, détaché de la banquise et flottant sur la mer; iceberg :
5. Parfois des murs de glace tombaient dans des jaillissements d'écume, et toutes ces montagnes mouvantes se transformaient incessamment. (...). Penchés sur le pont nous regardions voguer les banquises. Gide, Le Voyage d'Urien,1893, p. 53.
Banquise flottante (J.-B. Charcot, La Mer du Groënland,1929, p. 42).
P. métaph. :
6. En d'autres régions de lui-même, d'autres morceaux de banquise dégelèrent et partirent sur les eaux. Malègue, Augustin,t. 2, 1933, p. 31.
2. P. anal. Banquise d'ice-cream (A. Arnoux, Carnet de route du Juif Errant,1931, p. 221);coucher des ananas sur des banquises de glace (S. de Beauvoir, Tous les hommes sont mortels,1946, p. 71).
Prononc. et Orth. : [bɑ ̃ki:z]. Durée mi-longue pour la 1resyll. dans Passy 1914. Ac. 1835 signale : ,,Quelques-uns écrivent Bancquise.`` Étymol. et Hist. 1773 (Bourdé, Man., I, 46 d'apr. Arveiller dans Fr. mod., t. 25, 1957, p. 306 : Les Marins qui naviguent dans le Nord, appellent Banquise, l'amas de grosses glaces); 1798 banquise « id. » (Röding, Allgemeines Wörterbuch der Marine in allen europaïschen Sprachen, Hamburg, 1798, t. 3 d'apr. Behrens dans Z. fr. Spr. Lit., t. 23, p. 13). Empr. à une lang. scand. mod. : suéd. packis, dan. pakis (ca 1170 dans V. Dahlerup, Ordborgover det danske Sprog, XVI), norv. pakkis (mots composés, dans chacune de ces lang., des formes mod. corresp. à l'a. nord. pakki « paquet » et iss « glace ») avec assimilation au suff. -ise* et altération de la syll. initiale d'apr. banc « écueil, récif » (De Gorog, p. 298 (cf. suéd. isbank, dan. isbanke, norv. isbanke); l'attraction de banc a été favorisée par la prononc. scand. du p initial, intermédiaire entre p sourd et b sonore. Fréq. abs. littér. : 44.
BBG. − Behrens Engl. 1927, p. 69. − De Gorog 1958, p. 128.

Wiktionnaire

Nom commun

banquise \bɑ̃.kiz\ féminin

  1. (Géographie) Amas considérable de glaces flottantes qui forment une sorte de banc et empêchent ou gênent la navigation.
    • Au sud, rien jusqu’à la banquise éternellement glacée du pôle austral.. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • Cette banquise, qui couvrait plusieurs milliers de lieues carrées, stationna pendant quatre cents ans à la même place, suivant la tradition, et se rompit tout à coup en 1817; ce fut cette rupture qui détermina la fameuse expédition du capitaine Ross pour la découverte du passage du Nord-Ouest. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : Éditions. Plon & Cie, 1883, p. 73)
    • La lisière de la masse principale de la banquise […] est sinueuse et découpée par de plus ou moins vastes indentations, constituant un danger pour les navires; […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le 20 février 1895 à Sully-sur-Loire, l'embâcle recouvrit soixante-dix kilomètres. Des trains spéciaux furent affrétés, on vint en foule pour se promener sur la banquise ainsi formée, une buvette fut même installée malgré le danger au milieu du fleuve. — (Danièle Sallenave, Dictionnaire amoureux de la Loire, éd. Plon, 2014)

Forme de verbe

banquise \bɑ̃.kiz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de banquiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de banquiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de banquiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de banquiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de banquiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BANQUISE. n. f.
Amas considérable de glaces flottantes qui forment une sorte de banc et empêchent ou gênent la navigation.

Littré (1872-1877)

BANQUISE (ban-ki-z') s. f.
  • Terme de marine. Bordure d'eau de mer gelée qui ne permet pas aux navigateurs d'atteindre une côte où elle est adhérente.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BANQUISE. Ajoutez :

Banquise flottante, masse de glace qui flotte en haute mer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « banquise »

De banc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Banc, et l'anglais ice, glace, d'après Jal.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « banquise »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
banquise bɑ̃kiz

Évolution historique de l’usage du mot « banquise »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « banquise »

  • Et maintenant la mauvaise nouvelle : la banquise en Arctique va continuer de fondre quoi qu’on fasse, et même si des politiques ambitieuses étaient menées pour minimiser le réchauffement climatique, la glace ira jusqu’à disparaître totalement des mers boréales certains étés. Libération.fr, Au pôle Nord, la banquise estivale disparaîtra avant 2050 - Libération
  • La vague de chaleur qui touche actuellement le cercle arctique aggrave directement la fonte de la banquise, qui disparaît pour laisser place à l’océan. Or, plus sombre que la banquise, « l’océan absorbe davantage les rayons du soleil, se réchauffe, ce qui aggrave le réchauffement climatique », précise Serge Zaka. Après avoir touché l’Arctique russe, cette vague de chaleur devrait toucher l’Arctique européen cette semaine, avec plus de 30°C attendus ce jeudi 25 juin en Scandinavie. Reporterre, le quotidien de l'écologie, En Sibérie, la vague de chaleur déclenche des feux de forêt
  • Comment se forme la banquise ? Quel est son rôle ? Comment évolue-t-elle concrètement ? Quelles sont les mesures dédiées à la protection des zones polaires aujourd’hui ? France Culture, Banquise, et pourtant elle fond
  • Le pôle Nord subit un cercle vicieux : la fonte de la banquise et du Groenland, sous l’effet du changement climatique, entraîne en retour une accélération du réchauffement. Le Monde.fr, Température record, banquise au plus bas : l’Arctique subit des changements spectaculaires
  • Coup de chaud sur la banquise. Après des températures d'une grande douceur cet été, la glace peine à se reformer dans la région Arctique (hémisphère Nord). Depuis le début des mesures satellite, en 1979, les météorologues n'avaient jamais observé une banquise si petite au mois d'octobre. Si son englacement semble s'être accéléré à la fin du mois, certaines parties, notamment du côté de l'océan Pacifique et de la mer des Tchouktches, restent désespérément liquides. Explications des enjeux du problème avec Hervé Le Treut, climatologue membre de l'Académie des sciences et spécialiste de la simulation numérique du climat. Marianne, Fonte de la banquise : "L'Arctique est notre vigie climatique"

Images d'illustration du mot « banquise »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « banquise »

Langue Traduction
Anglais pack ice
Espagnol hielo
Italien ghiaccio
Allemand packeis
Portugais gelo
Source : Google Translate API

Synonymes de « banquise »

Source : synonymes de banquise sur lebonsynonyme.fr

Banquise

Retour au sommaire ➦

Partager