La langue française

Banco

Sommaire

  • Définitions du mot banco
  • Étymologie de « banco »
  • Phonétique de « banco »
  • Évolution historique de l’usage du mot « banco »
  • Citations contenant le mot « banco »
  • Images d'illustration du mot « banco »
  • Traductions du mot « banco »
  • Synonymes de « banco »

Définitions du mot banco

Trésor de la Langue Française informatisé

BANCO, adj. et subst. masc.

I.− Adj. inv., COMM. Monnaie banco. Ancienne monnaie de compte, de valeur conventionnelle et représentant un poids métallique invariable, utilisée autrefois par les banques. Florin banco (Ac. 1835-1932), marc banco (Lar. 19e), rouble banco (DG) :
1. Je crois le voir encore dans le comptoir de son père, au milieu d'une claire-voie de noyer, calculant l'amsterdam-banco et le cours du change sur un large bureau recouvert d'un gros cuir noir... Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin,t. 1, 1811, p. 199.
Emploi subst. Le banco. Les valeurs de banque (cf. Jouy, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 1, 1811,p. 104).
Rem. ,,On emploie actuellement, dans un sens analogue, l'expression : « unité de compte »`` (Baudhuin 1968).
II.− Subst. masc.
A.− JEUX
1. Jeu de cartes. Synon. banque (cf. Lar. encyclop.) :
2. Le jeu de banco ou de banque se joue avec un jeu de trente-deux cartes entre plusieurs joueurs. Lar. 20e,1928.
2. Enjeu. Tenir le banco, faire banco. Tenir l'enjeu contre la banque. Faire banco à qqn (Ponson du Terrail, Rocambole,t. 2, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 109).Un banco. Somme gagnée ou perdue d'un seul coup, en faisant banco :
3. ... Jean-Jean le Wolfram, ex-capitaine aviateur, as de la guerre 1914-1918, deux mariages retentissants entre 1920 et 1930, un banco de cinq millions à Deauville en 1920, chèques sans provisions et trafics sans gloire de 1930 à 1935, disparu du ciel parisien de 1935 à 1940, ... Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 201.
3. Interj. [Pour annoncer que l'on tient l'enjeu contre la banque] :
4. (...) le vicomte tira une jolie bourse à travers les mailles de laquelle on vit blanchir quelques chiffons de la banque et étinceler des pièces d'or, et il la plaça devant lui. − Banco! dit une voix à l'extrémité de la table. Le vicomte leva la tête et regarda. C'était M. Fernand Rocher, qui, son portefeuille à la main, venait de tenir le banco. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 2, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 107.
B.− Au fig.
1. Fam. Ce que l'on a gagné par chance. Un joli banco :
5. ... elle pensa que vingt louis de boni faisaient après tout un joli banco, et qu'elle avait jadis supporté des impertinences à meilleur marché. Murger, Scènes de la vie de bohème,1851, p. 195.
2. Faire banco à qqn. S'attaquer à lui :
6. Baccarat serait femme à tenir le jeu du marquis de Chamery, mais elle n'osera pas faire banco au gendre de M. de Sallandrera. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 460.
3. Argot
a) Caisse, tiroir-caisse. Faire le « banco » ou le « bancuche ». ,,Voler la caisse`` (A.-L. Dussort, Des Preuves d'une existence, 1927, dép. par G. Esnault, 1938, p. 122).
b) Subst. masc., adv. et/ou interj. Oui; d'accord :
7. Hector propose qu'on aille mettre le taulier du Mystific à l'amende; je dis banco! A. Simonin, Le Pt Simonin ill.,1957, p. 39.
Prononc. et Orth. : [bɑ ̃ko]. La forme banquo se rencontre au xixes. seulement (cf. Alyge, L'Art de ponter dans Larch. Suppl., infra étymol. 2, et E. et J. de Goncourt, Journal, 1868, p. 450). Étymol. et Hist. 1. 1679 fin. « valeur de banque » (Savary, Parf. nég., II, p. 113 dans Boulan : disposer sur la place le comptant et des parties du banco); 1679 id. de banco « (d'une monnaie) qui a une valeur fixe au cours de la banque, indépendamment des variations du change » (Id., ibid. d'apr. la 7eéd. 1721); 2. 1851 jeux faire banco « (au lansquenet ou au baccara) tenir seul l'enjeu contre la banque », supra ex. 5.; 1854 banco « exclamation des joueurs de lansquenet qui signifie : je tiens » (Alyge, L'Art de ponter dans Larch. Suppl. : Un coup trop incertain fait soupirer le ponte, Mais un hardi banquo tout à coup le remonte). 1 ital. banco « banque, établissement de crédit » dep. le xives. (Sacchetti, 220-9 dans Batt.) de même orig. que banque2* « comptoir »; 2 ital. banco, terme de jeu « somme engagée au jeu (de cartes, de hasard) » dep. le xviiies. (Goldoni [1707-1793] I-666, ibid.). Fréq. abs. littér. : 18.
BBG. − Boulan 1934, p. 20. − Kuhn 1931, p. 18, 112-222, 232.

Wiktionnaire

Adjectif

banco \bɑ̃.ko\ masculin et féminin identiques

  1. (Change) Valeur en banque. Il s’emploie spécialement pour distinguer les valeurs en banque des valeurs courantes.
    • Le florin banco est invariable, au lieu que le florin courant ou de change ne l’est pas.

Nom commun 1

banco \bɑ̃.ko\ masculin

  1. Enjeu.
    • Faire banco, Tenir seul l’enjeu.
    • Ce troisième banco, qui arrêtait tous les autres ponteurs, excita le mécontentement de Vanda. — (Eugène Chavette, La Chambre du crime, 1875)


Nom commun 2

banco \bɑ̃.ko\ masculin

  1. (Construction) Nom donné à la terre crue mêlée de paille utilisée en Afrique pour la fabrication de briques destinées à la construction.
    • Les constructions comprennent les murs qui, dans le Delta intérieur ont été bâtis en briques de banco protégées par une couche de crépi'. — (Rogier Michiel Alphons Bedaux, Recherches archéologiques à Dia dans le Delta intérieur du Niger (Mali), Éd. CNRS, 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BANCO. adj.
T. de Change. Valeur en banque. Il s'emploie spécialement pour distinguer les valeurs en banque des valeurs courantes. Le florin banco est invariable, au lieu que le florin courant ou de change ne l'est pas. En termes de Jeu, Faire banco, Tenir seul l'enjeu.

Littré (1872-1877)

BANCO (ban-ko) adj. invariable.
  • 1Mot qui s'emploie quelquefois en termes de change, pour désigner une valeur en banque, par opposition à valeur courante.
  • 2 Terme de jeu. Faire banco, tenir seul l'enjeu.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « banco »

(Nom commun 1) (Adjectif) De l’italien banco (« banque »).
(Nom commun 2) Origine incertaine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. banco, banque, le même que banca, banc (voy. BANC).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « banco »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
banco bɑ̃ko

Évolution historique de l’usage du mot « banco »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « banco »

  • J'avais une connaissance, Monsieur Saint-Laurent de mon village, qui tenait un café sur Biarritz. Celui où un certain Serge Blanco prenait ses habitudes. Il l'a branché lors d'une conversation à la volée, en lui disant qu'on avait un super jeune et que jouais à Marmande. Blanco a dit banco dans ce troquet, à la condition qu'il organise mon arrivée. J'y suis allé disputer un tournoi en triangulaire. L'été d'après je signais au BO. , Actu Rugby a retrouvé... Sébastien Bonetti : "Serge Blanco m'a dit banco dans un troquet !" | Actu Rugby
  • Randonnée pédestre dans la forêt du banco. , » Côte d’Ivoire/ Une randonnée pédestre dans la forêt du Banco initiée par la ligue d’Anyama

Images d'illustration du mot « banco »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « banco »

Langue Traduction
Anglais banco
Espagnol banca
Allemand banco
Source : Google Translate API

Synonymes de « banco »

Source : synonymes de banco sur lebonsynonyme.fr
Partager