Avertin : définition de avertin


Avertin : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AVERTIN, subst. masc.

PATHOLOGIE
A.− Vx. Dérèglement de l'esprit qui se traduit par un comportement violent, sorte de folie furieuse.
P. méton., vx. Personne frappée de ce mal.
B.− [En parlant des moutons] Maladie qui frappe d'inappétence et de tournoiement incessant. Synon. tournis (cf. en partic. Ac. 1835-1932).
Rem. Attesté ds Ac. 1835-1932 et les principaux dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. ET ORTH. : [avε ʀtε ̃]. Littré rappelle : ,,on a dit aussi esvertin``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1256 pathol. auvertin « maladie de l'esprit » (Alebrandin de Sienne ds Littré : Venteuses qui sont mises ou soumeçon du chief valent à chiaus qui devienent fol par malvaise cierveille et auvertin); fin xiiies. avertinz (Ruteb. 257, ibid.); 2. 1379 art vétér. (J. de Brie, Bon Berger, éd. Lacroix, 96 ds T.-L. : une merveilleuse maladie que l'on appelle avertin, qui les fait tournoier, dont ilz sont tous escervelez et en affolent et meurent par maintes fois). Mot qualifié de ,,vieux`` dep. Ac. 1762. Dér. du lat. vertiginem, accusatif de vertigo, -inis « action de tourner, tournoiement » (Ovide, 2 Met., 70 ds Forc.) avec a- initial peut-être dû au lat. avertere « détourner » (d'où l'a. fr. avertir « détourner », xiies., Athis ds Gdf.). L'hyp. d'une telle dérivation à partir de l'a.fr. vertin subst. masc. « épilepsie » (ca 1213 Fet des Romains d'apr. FEW t. 14, p. 326a) n'est pas à écarter, non plus que celle selon laquelle avertin serait issu, p. substitution de préf., de l'a.fr. esvertin (lat. ex- « hors de [sens] » + vertiginem), xies., Raschi, v. Levy Trésor, p. 105 (G. Paris ds Romania, t. 15, p. 454). Au contraire, l'hyp. selon laquelle avertin serait une forme agglutinée de la vertin (Tobler, v. BBG.) fait difficulté étant donnée la forme masc. de l'a.fr. vertin (v. Gdf.).
BBG. − Dupin-Lab. 1846. − Fén. 1970. − Gottsch. Redens. 1930, p. 369. − Le Roux 1752. − Lew. 1960, p. 54. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Nysten 1824. − Regula (M.). Etymologica. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 481. − Tobler (A.). Etymologisches. In : [Mél. Caix (N.), Canello (U. A.)]. Firenze, 1886, pp. 74-75.

Avertin : définition du Wiktionnaire

Nom commun

avertin \a.vɛʁ.tɛ̃\ masculin

  1. (Ancienne Médecine) Maladie d’esprit qui rend opiniâtre, emporté, furieux.
  2. (Par extension) (Vieilli) Ceux qui étaient tourmentés de cette maladie.
    • Le peuple appelait Saint-Mathurin le patron des avertins.
  3. (Médecine vétérinaire) Maladie des moutons, tournis.
    • Ce troupeau appartenait au juge de Werst, le biró Koltz, lequel payait à la commune un gros droit de brébiage, et qui appréciait fort son pâtour Frik, le sachant très habile à la tonte, et très entendu au traitement des maladies, muguet, affilée, avertin, douve, encaussement, falère, clavelée, piétin, rabuze et autres affections d’origine pécuaire. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 1-16)


Nom commun

avertin masculin

  1. (Rouen) (Pays de Bray) (Pays de Caux) Caprice, notamment amoureux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Avertin : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVERTIN. n. m.
T. d'ancienne Médecine. Maladie d'esprit qui rend opiniâtre, emporté, furieux. Il se disait, par extension, de Ceux qui étaient tourmentés de cette maladie. Le peuple appelait saint Mathurin le patron des avertins. Il se dit aujourd'hui de la Maladie des moutons que l'on nomme ordinairement TOURNIS.

Avertin : définition du Littré (1872-1877)

AVERTIN (a-vèr-tin) s. m.
  • 1Maladie qui rend opiniâtre et furieux.

    Fig. Ô le plaisant avertin D'un fou du pays latin, Rousseau J.-B. Odes, II, 2.

  • 2Maladie des moutons appelée tournis.

HISTORIQUE

XIIIe s. Venteuses qui sont mises ou soumeçon [sommet] du chief valent à chiaus [ceux] qui devienent fol par malvaise cierveille et auvertin, Alebrand, f° 13. Ces fames s'en ceignent le soir de la Saint Jehan, et en font les chapiaux seur lor chiez, et dient que goute ne avertinz ne les puet panre, Rutebeuf, 257.

XIVe s. Symonet, besgue, fol, lunatique, malade et cheant souvent du mal d'avertin, Du Cange, adversatus.

XVIe s. Si Dieu ne l'avoit deffendu Et je fusse en mon advertin, Je donrois quinze à l'Aretin, Et si gaignerois la partie, Marot, II, 140. On lui attitroit des salueurs, qui lui faisoient de grandes reverences et barrettades, pour voir un peu tel asne en son avertin faire ses gambades, Despériers, Contes, XXIX. La maniere de faire taire et danser les femmes, lorsque leur avertin les prend, Despériers, ib. CXV. Or, est mort n'a pas longtemps ce preud'homme avertin [malin, bizarre], Despériers, ib. CXXV. Ce mal [du bétail à laine] est appellé avertin par d'aucuns François, et, en Escosse avec raison, estourdi, De Serres, 987.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avertin »

Étymologie de avertin - Littré

Avertere ; mal qui détourne l'esprit ; de a, indiquant éloignement, et vertere, tourner (voy. VERSION). On a dit aussi esvertin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de avertin - Wiktionnaire

De l’ancien français esvertin (« avertin, folie »), avec un \a\ influencé par avertir, le radical de esvertin est le latin vertigo, vertiginis (« vertige, tournoiement »), de verto.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avertin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avertin avɛrtɛ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « avertin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « avertin »

Langue Traduction
Corse avisu
Basque abisua
Japonais 警告
Russe предупреждение
Portugais aviso
Arabe تحذير
Chinois 警告
Allemand warnung
Italien avvertimento
Espagnol advertencia
Anglais warning
Source : Google Translate API

Synonymes de « avertin »

Source : synonymes de avertin sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires