La langue française

Avaleur, avaleuse

Définitions du mot « avaleur, avaleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVALEUR, EUSE, subst.

A.− Péj. et fam. Personne ou animal qui boit ou mange avec avidité ou excès :
1. Donc il fut décidé qu'on aurait un chien, un tout petit chien. On se mit à sa recherche, mais on n'en trouvait que des grands, des avaleurs de soupe à faire frémir. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Pierrot, 1882, p. 348.
P. ext., SPECTACLES. Avaleur de sabres, d'épées, de feu :
2. C'est à une autre soirée (ou matinée) de Médrano, que je vis un avaleur de poissons rouges et de grenouilles. Spectacle on ne peut plus pénible; et qui le paraissait d'autant plus que le malheureux avaleur paraissait moins fait pour cette exhibition répugnante. Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1186.
P. métaph. :
3. 22 mars − Appris la mort de Rodolphe Salis, l'avaleur de sabres littéraires et artistiques, le triste rodomont qu'il plut à Dieu de mettre au commencement de mes écritures, comme un avis paternel du néant de ce terrible labeur. Bloy, Journal,1897, p. 244.
Au fig., peu usité. Personne qui se laisse facilement éblouir et tromper, qui subit les événements sans réagir (cf. avaler1C 3) :
4. ... c'est un honnête jeune homme, pauvre et malheureux comme vous et moi, ayant soif et faim comme moi et vous, plein de courage comme moi et non comme vous qui êtes un véritable Indien sur sa natte, remettant tout au lendemain et se contentant de bâiller sur ses projets, qui passez votre vie à partir et n'arrivez pas, un avaleur de drames. Balzac, Correspondance,1831, p. 527.
5. ... dans toute époque moins tristement relâchée que la nôtre, la publication, l'idée même d'un tel livre ne serait pas possible... ou que posthume. Au reste, comme bien je m'y attendais, les avaleurs de nébuleuses crient au génie et l'article de Mauclair n'a pas raté. Gide, Correspondance[avec Claudel], 1907, p. 75.
SYNT. (fam.). Avaleur de gens, avaleur de charrettes ferrées. Charlatan, fanfaron. Avaleur de pois gris. Glouton. Avaleur de cuivre. ,,Musicien qui joue du trombone à coulisse`` (L. Merlin, La Lang. verte du troupier, 1888).
B.− Emplois techn.
1. MINES. Avaleur de bois. ,,Meneur de bois`` (Mét. 1955). Avaleur en veine. ,,Ouvrier qui creuse une descenderie`` (Mét. 1955).
2. Anc. Avaleur de vin. Personne qui descend les pièces de vin dans la cave (cf. avaler1A 1).
Rem. Uniquement attesté ds Guérin 1892.
PRONONC. : [avalœ:ʀ], fém. [-ø:z].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Ca 1422 « celui qui descend qqc. (du vin en cave) » (1erregistre aux privileges de la ville de Douai, fo55 ds Gdf. Compl. : Sentence rendue par eschevins le IIejour de mai l'an 1422 touchant les salaires des querqueurs et avaleurs de vin) − xvies. ds Hug.; 2. av. 1449 mines « celui qui travaille dans une mine » (J. de Stavelot, 230 ds Gdf. Compl. : Ilh n'en doient avoir nulle paniers, fours mis avaleurs et descombreurs), attest. isolée, repris au xviiies. : 1776-77 (Morand, L'Art d'exploiter les mines de charbon de terre ds Descriptions des Arts et Métiers faites et approuvées par Messieurs de l'Ac. royale des Sc., t. 16, section I, § 47-65, 1780), rare; 3. ca 1450 « celui qui dévore avec avidité (au propre et au fig.) » (Myst. du Viel Testament, éd. du Baron James de Rothschild, XLI, 40421, V, 161 : Quel avalleur). Dér. de avaler1* étymol. A et B; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 17.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 178, 271. − Le Roux 1752. − Lew. 1960, p. 140, 360, 388. − Mét. 1955.

Wiktionnaire

Nom commun

avaleur \a.va.lœʁ\ masculin (pour une femme on dit : avaleuse)

  1. (Familier) (Ironique) Celui qui a l’habitude d’avaler les aliments, les boissons.
    • C’est un avaleur de bouillon, de tisane, de médecines.
    • C’est un avaleur de sabre
    • Si j’avais dirigé un laboratoire d’analyses médicales, des anorexiques se seraient retrouvés avec le taux de cholestérol d’un avaleur de crème fraîche. — (Patrick de Funès, Médecin malgré moi, 2008)
  2. (Zoologie) Synonyme de gargare (poisson).

Nom commun 1

avaleuse \a.va.løz\ féminin

  1. Celle qui a l’habitude d’avaler, de faire disparaitre.
    • Je suis funambule, et ma dame, ajouta-t-il en prenant Minerva par les épaules pour la serrer contre lui, est une formidable avaleuse de sabres. — (Tessa Dare, Les demoiselles de Spindle Cove, tome 2, éditeur J'ai Lu, 2013)
    • Son honneur était en jeu, il lui fallait impérativement remettre cette démoniaque machine, cette avaleuse de poussières et autres chatons cotonneux en état de fonctionnement. — (Jeandau, Coma de singe, éditeur Les nouveaux auteurs, 2014)
  2. (Belgique), (France) Dispositif permettant le chargement automatique des pages dans une photocopieuse.
    • Je retournai à la photocopieuse en pensant que j’avais dû mal placer les pages dans l’avaleuse. — (Amélie Nothomb, Stupeur et Tremblements, Albin Michel, 2009)

Nom commun 2

avaleuse \a.va.løz\ féminin

  1. (Normandie) Variante de valleuse.
    • Dans le Pays de Caux, une valleuse désigne une petite vallée creusée dans la craie de la falaise. Jadis nommée localement avaleuse, parce qu’elle descendait vivement vers l’aval, elle est une des caractéristiques de la Côte d’Albâtre. — (Olinda Longuet, « Les bois des Moutiers à Varengeville : une minutieuse composition », Patrimoine normand, N° 45, printemps 2003)

Nom commun 1

avaleuse \a.va.løz\ féminin

  1. Celle qui a l’habitude d’avaler, de faire disparaitre.
    • Je suis funambule, et ma dame, ajouta-t-il en prenant Minerva par les épaules pour la serrer contre lui, est une formidable avaleuse de sabres. — (Tessa Dare, Les demoiselles de Spindle Cove, tome 2, éditeur J'ai Lu, 2013)
    • Son honneur était en jeu, il lui fallait impérativement remettre cette démoniaque machine, cette avaleuse de poussières et autres chatons cotonneux en état de fonctionnement. — (Jeandau, Coma de singe, éditeur Les nouveaux auteurs, 2014)
  2. (Belgique), (France) Dispositif permettant le chargement automatique des pages dans une photocopieuse.
    • Je retournai à la photocopieuse en pensant que j’avais dû mal placer les pages dans l’avaleuse. — (Amélie Nothomb, Stupeur et Tremblements, Albin Michel, 2009)

Nom commun 2

avaleuse \a.va.løz\ féminin

  1. (Normandie) Variante de valleuse.
    • Dans le Pays de Caux, une valleuse désigne une petite vallée creusée dans la craie de la falaise. Jadis nommée localement avaleuse, parce qu’elle descendait vivement vers l’aval, elle est une des caractéristiques de la Côte d’Albâtre. — (Olinda Longuet, « Les bois des Moutiers à Varengeville : une minutieuse composition », Patrimoine normand, N° 45, printemps 2003)

Nom commun 1

avaleuse \a.va.løz\ féminin

  1. Celle qui a l’habitude d’avaler, de faire disparaitre.
    • Je suis funambule, et ma dame, ajouta-t-il en prenant Minerva par les épaules pour la serrer contre lui, est une formidable avaleuse de sabres. — (Tessa Dare, Les demoiselles de Spindle Cove, tome 2, éditeur J'ai Lu, 2013)
    • Son honneur était en jeu, il lui fallait impérativement remettre cette démoniaque machine, cette avaleuse de poussières et autres chatons cotonneux en état de fonctionnement. — (Jeandau, Coma de singe, éditeur Les nouveaux auteurs, 2014)
  2. (Belgique), (France) Dispositif permettant le chargement automatique des pages dans une photocopieuse.
    • Je retournai à la photocopieuse en pensant que j’avais dû mal placer les pages dans l’avaleuse. — (Amélie Nothomb, Stupeur et Tremblements, Albin Michel, 2009)

Nom commun 2

avaleuse \a.va.løz\ féminin

  1. (Normandie) Variante de valleuse.
    • Dans le Pays de Caux, une valleuse désigne une petite vallée creusée dans la craie de la falaise. Jadis nommée localement avaleuse, parce qu’elle descendait vivement vers l’aval, elle est une des caractéristiques de la Côte d’Albâtre. — (Olinda Longuet, « Les bois des Moutiers à Varengeville : une minutieuse composition », Patrimoine normand, N° 45, printemps 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVALEUR. n. m.
Celui qui a l'habitude d'avaler quelque aliment, quelque boisson. C'est un avaleur de bouillon, de tisane, de médecines. Il est ironique et familier.

Littré (1872-1877)

AVALEUR (a-va-leur) s. m.
  • Celui qui a l'habitude de manger ou de boire avec excès ou avidité. Il est familier.

    Fig. Chamarré de vieux oripeaux, Ce roi grand avaleur d'impôts Marche entouré de ses fidèles, Béranger, Ch. le Simple.

    Un avaleur de gens, un avaleur de charrettes ferrées, un rodomont, un fanfaron.

    C'est un avaleur de pois gris ; c'est un goinfre, un gourmand.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AVALEUR. Ajoutez :
2Ouvrier qui travaille à l'avaleresse. Dans les mines de houille, ces primes sont distribuées aux hercheurs, aux bacheurs et aux avaleurs, Journ. offic. 25 févr. 1873, p. 1361, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avaleur »

(Date à préciser) Dérivé de avaler avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « avaleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avaleur avalœr

Évolution historique de l’usage du mot « avaleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avaleur »

  • Je le fis hier soir tandis que la plage avait perdu de son dynamisme. Une fois coupée la chaine qui retenait le troupeau d'engins de plage, j'en poussai un dans l'eau, grimpai dessus et partis comme un avaleur de sabres vers des horizons que j'imaginais débordant de testostérone et de réathlétisation. L'Équipe, Petit braquet - Humeur - L'Équipe
  • Le premier avantage de l’utilisation de ce type de bâche est de sécher l’intérieur du silo car ce géotextile laisse passer l’air mais ne laisse pas passer l’eau. La terre attenante aux betteraves sèche pendant la conservation. Elle est donc plus facile à enlever dans le cas d’un passage au déterreur ou à l’avaleur de silo. Le bâchage est d’autant plus bénéfique si les conditions climatiques sont pluvieuses pendant le stockage. La bâche est à retirer le plus tard possible avant l’enlèvement, afin d’éviter qu’une pluie n’annule l’effet du bâchage sur le déterrage. , Conservation longue : s’adapter pour préserver la qualité - Le Betteravier français
  • Cependant, en 2016, le joueur lui-même a affirmé qu’il continuait à utiliser un camion Chevy Tahoe de 1997, qu’il surnomme «l’avaleur d’essence». Breakingnews.fr, Kawhi Leonard et ses 10 grandes anecdotes
  • Mégots, chewing-gum, papiers… Les avaleurs de déchets débarquent en ville. Journal L'Union abonné, Avec les avaleurs de petits déchets, Châlons-en-Champagne s’attaque aux mégots de cigarettes et chewing-gum
  • Pour jouer cette avaleuse compulsif en quête d’émancipation, le réalisateur a porté son choix sur Haley Bennett, très présente au cinéma en 2016 et 2017 avec des rôles dans La Fille Du Train, Equalizer et Les Sept Mercenaires, l’actrice avait disparu depuis quelque temps parce qu’elle était vraiment enceinte. Son époux Richie est joué par Austin Stowell vu dernièrement dans la série Catch-22. Nous pourrons aussi y croiser Denis O’Hare bien connu pour ses rôles dans les différentes saisons d’American Horror Story, David Rasche actuellement dans la série Succession et Elizabeth Marvel vue dans les séries Homeland et New York – Unité Spéciale. Freakin' Geek, SWALLOW, Haley Bennett en avaleuse compulsive [Actus Ciné] - Freakin' Geek
  • Bien sûr, certaines questions assez importantes demeurent, notamment le prix de lancement. Avec deux versions de la console disponibles – et la version entièrement numérique sensiblement plus élégante et mince que son homologue avaleuse de disques – nous pouvons probablement nous attendre à deux prix. Breakingnews.fr, Sony dévoile la conception de la PlayStation 5 pour la première fois
  • La Gold est destinée en priorité au marché américain : pour cela, c'est important qu'elle y soit produit et ce sera le cas dès 1979, dans l'usine de Marysville (Ohio) ; les moteurs viennent du Japon, au début, ils seront produits sur place dès 1985. Ce sera le cas jusqu'en 2012, moment où la Gold repart dans les usines du Japon, sur le site de Kumamoto. Dès le début, la GL 1000 est un succès : avec son refroidissement liquide, ses ACT entraînes par courroie crantée, son cardan, elle démontre vite de belles aptitudes routières, aptes à convertir une clientèle locale piquousée à la Harley-Davidson, qui fatigue par ses vibrations. Infatigable avaleuse de highways, la Gold roule en demandant une maintenance minimale et séduit par ses aspects pratiques, son petit coffre, son confort princier, qui fait état de nouvelle référence à l'époque. La GL 1000 évolue rapidement : entre son lancement en 1975 et 1979, ce ne sont pas moins de quatre versions différentes qui vont être présentées : la K2 de 1976 inaugure un meilleur graissage du cardan et un balayage de la fenêtre du niveau d'huile, la K3 de 1977 dispose de compteurs sur le réservoir et d'un look plus "carré", la K4 de 1978 dispose de nouveaux clignotants et de leviers noirs. Et Honda sait soigner la clientèle américaine, toujours fan d'exclusivité : une version Limited est lancée en 1976, avec un guidon type chopper, et de jolies jante dorées... Très chic !  , Honda GoldWing : sa vie, son œuvre !

Traductions du mot « avaleur »

Langue Traduction
Anglais swallower
Espagnol tragar
Italien swallower
Allemand schlucker
Chinois 吞下
Arabe ابتلاع
Portugais engolidor
Russe swallower
Japonais 飲み込む
Basque swallower
Corse inghiuttore
Source : Google Translate API

Synonymes de « avaleur »

Source : synonymes de avaleur sur lebonsynonyme.fr

Avaleur

Retour au sommaire ➦

Partager