La langue française

Aussière

Sommaire

Définitions du mot aussière

Trésor de la Langue Française informatisé

AUSSIÈRE, subst. fém.

CORD. Cordage composé de 3 à 6 torons (en chanvre, fils d'acier, etc.) commis une seule fois, épais de 5 à 30 cm, long de 100 à 200 m, très résistant, servant à divers usages, notamment en marine (pour le gréement d'un navire, pour les manœuvres de force, etc.) ou dans le domaine de la pêche (pour soutenir les filets) :
1. On accumula près des drosses, sur le passavant, tout ce qu'il y avait d'aussières et de grelins de rechange pour raffermir au besoin la mâture. Hugo, Quatre-vingt-treize,1874, p. 52.
2. On emploie d'ordinaire [pour le guide-rope] des aussières à cet usage, c'est-à-dire des cordes où les fils sont tordus en un certain nombre de torons ou faisceaux; ... A. Ledieu, E. Cadiat, Le Nouv. matériel naval,t. 2, 1899, pp. 383-384.
3. ... Les filets de dérive (...) sont de construction plus robuste et sont employés essentiellement pour les harengs et les maquereaux. En général de très grande longueur (5 à 10 km), ils dérivent amarrés aux navires de pêche ou seuls fixés sur une bouée. La nappe des filets de dérive à hareng appelée « roie » a une longueur de 36 m et une chute de 10 m. Sa ralingue supérieure est montée sur une ligne ou « fincelle » fortement liégée. La ralingue inférieure est renforcée par un bourrelet constitué de vieux morceaux de filets et appelé « souillardure », dont le poids maintient le filet vertical. La tésure, qui constitue le filet proprement dit, est formée de 200 à 400 « roies » ajustées bout à bout. La continuité de la tésure est assurée par un gros câble, « l'aussière », relié aux « fincelles » par des filins appelés « barsouins ». A. Boyer, Les Pêches mar.,1967, p. 51.
PRONONC. ET ORTH. : [osjε:ʀ]. Seule transcr. mod. ds Harrap's 1963. Ac. Compl. 1842, Land. 1834 et Gattel 1841 écrivent aussière. Besch. 1845 mentionne la forme haussière (cf. aussi Pt Lar. 1968). Lar. 19eet Nouv. Lar. ill. (ainsi que Lar. encyclop. et Quillet 1965) admettent aussière ou haussière. Littré, Guérin 1892, DG (ainsi que Rob.) renvoient à haussière.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1382 emploi gén. haussière « cordage » (Delb., Rec. ds DG : Une pièce de haussière), rare; repris dep. le xviies. dans le domaine de la marine sous les formes aussière, hansière, ancière ds Jal1; haussière dep. 1845, Besch.; 2. 1803 pêche aussière, haussière (Boiste : Aussière [...] faisceaux de fil qui bordent les filets). Prob. empr. au lat. pop. *helciaria, dér. du lat. helcium « collier de trait » (Apulée, Met., 9, 12 ds TLL s.v., 2592, 46) altéré d'apr. hausser*; v. REW3no4099 et DEI, s.v. alzaia.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Barb.-Cad. 1963. − Barber. 1969. − Baudr. Pêches 1827. − Bouillet 1859. − Chabat 1881. − Chesn. 1857. − Forest. 1946. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Le Clère 1960. − Mots rares 1965. − Soé-Dup. 1906. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

aussière \o.sjɛʁ\ féminin

  1. (Marine) Gros cordage formé de trois à quatre torons et qui sert à touer ou à amarrer un bateau.
    • En raison du gros temps, l’un des remorqueurs avait largué l’aussière dans la soirée du 3. — (Charles Berlitz, Le Triangle des Bermudes, page 52, traduit par J. Hall et J. Lagrange, 1975, Flammarion)
    • […] M. Jacquinot, sans perdre de temps, avait fait porter un bout d’aussière sur une de nos chaines, et le navire avait été remis à flots. — (Voyage de Dumont d’Urville autour du Monde, raconté par lui-même)
    • Pour virer à court, l'équipage débarquait et manœuvrait à l'aide d'aussières ; on mit six heures pour franchir les cinq milles qui séparaient Rosenving du Cap Tobin. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AUSSIÈRE (ô-siê-r') s. f.
  • Terme de marine (voy. HAUSSIÈRE).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aussière »

Du latin helcium (« collier de trait ») par le latin populaire helciara, terme du monde médiéval du halage et des haleurs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aussière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aussière osjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « aussière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aussière »

  • Ici, le skipper n’a pas voulu rabattre la plage arrière pour ne pas l’exposer à un choc. L’aussière est prête, Vert a déjà un pied sur la jupe. , Manœuvre en croisière : prendre une pendille - Voile & Moteur
  • L’aussière ne se laisse pas faire. Oubliez le nœud de chaise, il faut faire un tour mort (1) et deux demi-clés (2 et 3). Un nœud également facile à défaire sous tension : aux dernières nouvelles, on n’a toujours pas trouvé mieux pour amarrer un bateau. , Manœuvre en croisière : 6 conseils malins pour l'amarrage - Voile & Moteur
  • De temps en temps, la radio crache des sons peu compréhensibles pour un néophyte : « De capitainerie à lamaneur, on va mettre le bateau au bassin 4, côté ouest. On le met à cul avec une aussière à 100 ». Le temps que le pilote du port s’approche du quai sus-mentionné, les quatre matelots descendent dans l’atelier se préparer. Bottes, casque, manteau fluo, brassière et une paire de gants. Une fois équipé, le groupe se sépare en deux et chacun saute dans son pick-up à l’américaine surmonté d’une barre gyrophare avec l’inscription en lettres capitales : LAMANAGE. Le Telegramme, Port. Une nuit avec les lamaneurs - LeTelegramme Soir
  • Les aussières servent à amarrer un bateau. Elles doivent être immédiatement disponibles pour des raisons de sécurité. En cas de nécessité, rien de pire qu'une amarre jetée en vrac au fond d'un coffre et qui demanderait un démêlage avant d'être utilisable. Bateaux.com, Comment bien assurer une amarre lovée ?
  • Le tuyauteur-soudeur de 40 ans n’était pas associé aux opérations d’échouage du navire ni au largage des aussières au niveau de la forme de radoub. Mais lorsque l’aussière a sauté de son point d’ancrage, le câble est venu le frapper en pleine tête, à 120 mètres de distance. Le Telegramme, Le Télégramme - Bretagne - Chantier Damen. Aussière mortelle à Brest
  • Dans le courant de l’hiver 2018/2019, les pêcheurs plaisanciers de l’Association des Plaisanciers de l’Espace Littoral de Tréflez et Plounévez-Lochrist avaient constaté la disparition de leur aussière longue de 25 mètres. Sur recommandation des pouvoirs publics et avec accord de la DTTM, ils avaient attaché l’aussière avec des chaînes enfouies à plus d‘un mètre de profondeur le long de la dune de Kéremma pour retenir leurs annexes. La tempête Ciara n’a fait que confirmer leurs soupçons en laissant apparaître la chaîne et les deux extrémités de l’aussière qui auraient été sectionnées volontairement. « Il n’est pas encore trop tard pour la ramener ! » a précisé Yves Grall avec peu d’espoir. Le Telegramme, Le Télégramme - Plounévez-Lochrist - La tempête Ciara coupe l’accès des plaisanciers à la plage et permet de confirmer le vol d’une aussière
  • Nous avons emprunté cette technique aux montagnards. En effet, ils utilisent de très long cordages pour assurer leur sécurité durant leur ascension. Cette technique pour lover un bout, permet de ne pas supporter tout le poids de l'aussière sur un seul bras. Nous allons donc lover cette longue aussière par-dessus nos épaules. Bateaux.com, Marins, lovez votre amarre comme un montagnard !
  • Un nœud d’amarrage gansé a l’avantage de se dénouer à distance, ce qui peut permettre de se libérer de l’amarrage en halant l’extrémité de l’aussière d’un coup sec. C’est donc une bonne solution pour un départ sur garde en solo, surtout avec une garde avant (voir plus loin). , 4 astuces de solitaire pour manœuvrer son voilier au port - Voile & Moteur

Traductions du mot « aussière »

Langue Traduction
Anglais hawser
Espagnol guindaleza
Italien gomena
Allemand trosse
Chinois 大索
Arabe تاجر
Portugais amarra
Russe перлинь
Japonais ホーサー
Basque hawser
Corse falcone
Source : Google Translate API
Partager