La langue française

Aubert

Sommaire

  • Définitions du mot aubert
  • Étymologie de « aubert »
  • Phonétique de « aubert »
  • Traductions du mot « aubert »
  • Synonymes de « aubert »

Définitions du mot « aubert »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUBERT1, subst. masc.

Arg. des malfaiteurs. Argent, monnaie :
Ça n'a jamais dépassé la somme de quatre à cinq thunes... Mais pour moi, en argent de poche, c'était du Pérou! ... Il aurait bien voulu savoir, le vieux crocodile, où je l'afurais mon petit pèze! ... Mon aubert mignon! ... Céline, Mort à crédit,1936, p. 468.
PRONONC. ET ORTH. − Cf. aubère. Rob. et Lar. encyclop. écrivent aubert. Nouv. Lar. ill. admet auber ou aubert.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1455 arg. aubert « argent » (Procès des Coquillards ds Sain. Sources Arg. t. 1, p. 97 : Ilz appellent argent aubert, caille ou puille); 1790 auber (Le Rat du Châtelet, ibid., p. 339). Remonte prob. au lat. albus « blanc » (FEW t. 1, p. 64; Esn. 1966) à cause de la couleur de l'argent (cf. arg. blanc* « monnaie »). Le suff. est peut-être dû à un croisement plaisant avec haubert* « cotte de mailles » (cf. a. fr. blanc haubert « haubert brillant » ds T.-L. t. 4, s.v. hauberc). Cependant l'hyp. d'un jeu de mots sur haubert* par le biais de maille « petite monnaie ancienne » (Sain. Sources arg. t. 1, p. 26 et P. Guiraud, Cah. Lexicol. t. 11, p. 46) n'est pas acceptable sémantiquement, aucun texte anc. ne présentant un tel rapprochement.
BBG. − Esn. 1966. − France 1907. − Goosse (A.). Le Pic. et le wallon, source du jargon des coquillards. Cah. Lexicol. 1970, t. 16, no1, pp. 102-104. − Guiraud (P.). Le Jargon de la coquille. Cah. Lexicol. 1967, t. 11, no2, p. 46. − Larch. 1880. − La Rue 1954. − Le Breton 1960. − Michel 1856. − Migliorini (B.). Dal nome proprio al nome comune. Firenze, 1968 [1927], p. 308. − Sandry-Carr. 1963.

Wiktionnaire

Adjectif

aubert \o.bɛʁ\

  1. Variante de aubère
    • […] il est agréable à voir, mais peu estimé dans les manèges : le cheval aubert est sujet à perdre la vue. — (Louis Liger, La nouvelle maison rustique. Dixième édition, 1775)

Nom commun

aubert \o.bɛʁ\ masculin (Indénombrable)

  1. (Argot) Variante de auber
    • (...) je vous "effondre", vous, vos "largues" et votre "aubert" (je vous ruine, vous, vos femmes et votre fortune). — (Honoré de Balzac, Splendeur et misère des courtisanes, 1847)
    • C'est normal, que tu m’diras, d’aller là où y a d’l’aubert. — (André Lorulot, Fleur de poisse, Éditions de l’Idée Libre, 1947)

Nom commun

aubert \Prononciation ?\ masculin

  1. Argent.
    • quand je suis d’haubert un peu minse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AUBERT (ô-bèr) adj.
  • Mauvaise orthographe quelquefois employée pour AUBÈRE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aubert »

La variante haubert présente le même \h\ épenthétique que haut, les variantes albert, aulbert sont, étymologiquement, meilleures : du latin albus (« blanc ») qui est la couleur de l’argent → voir aube. Le TLFi [1] explique que le jeu de mot entre maille et haubert (« cotte de maille ») est un hiatus chronologique infondé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aubert »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aubert obɛr

Traductions du mot « aubert »

Langue Traduction
Anglais aubert
Espagnol aubert
Italien aubert
Allemand aubert
Chinois 奥伯特
Arabe أوبيرت
Portugais aubert
Russe обер
Japonais オーバート
Basque aubert
Corse aubert
Source : Google Translate API

Synonymes de « aubert »

Source : synonymes de aubert sur lebonsynonyme.fr
Partager