Atlantique : définition de atlantique


Atlantique : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ATLANTIQUE, adj. et subst.

I.− Relatif à l'océan qui sépare l'Europe et l'Afrique de l'Amérique.
A.− L'Océan atlantique.
1. Emploi adj.
a) GÉOGR. Climat, continent, littoral atlantique; tempêtes, vents atlantiques :
1. ... je tenais pour probable que l'Amirauté britannique serait amenée, un jour ou l'autre, avec ou sans les Français libres, à régler la question de Dakar, où l'existence d'une grande base atlantique et la présence du Richelieu ne pouvaient manquer d'exciter à la fois ses désirs et ses inquiétudes. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 99.
b) GÉOL. Période ou phase atlantique. Période du quaternaire pendant laquelle a régné un climat plus chaud que le climat actuel.
c) SC. NAT. Poissons, mollusques atlantiques.
2. Emploi subst. (masc. ou vx, fém.). L'Atlantique. L'Océan atlantique (vx, la mer atlantique). La côte, les rivages de l'Atlantique; naviguer sur l'Atlantique; l'Atlantique nord, boréal, équinoxial, austral.
Le mur de l'Atlantique. Celui, édifié le long des côtes françaises par les Allemands, pour empêcher un éventuel débarquement.
Rem. Les dict. du xixes., considérant ce subst. comme un emploi ell. de mer atlantique, le font du fém. (Ac. 1835, Lar. 19e, Littré, Ac. 1878, Guérin 1892, DG); Besch. 1845 écrit Atlantique boréale, équinoxiale, australe. L'usage actuel le considère comme un masculin.
B.− HIST. Charte de l'Atlantique. Déclaration faite par Roosevelt et Churchill en 1941 sur leur politique commune. Pacte, traité de l'Atlantique Nord. Accord signé en 1949 (puis en 1952 et 1955) par divers pays européens et les États-Unis.
Emploi adj.
a) Pacte, traité atlantique. Les nations, les états atlantiques. Ceux qui ont signé ce pacte :
2. Chacun s'efforce de réaliser avant l'autre la construction de la fusée intercontinentale. La supériorité atlantique en navires de surface est considérable, mais l'URSS possède une immense flotte sous-marine. P. Billotte, Considérations stratégiques,1957, p. 4017.
SYNT. L'alliance, le bloc, la politique, la sécurité atlantique; les alliés, les forces navales, les puissances atlantiques; les bases atlantiques.
b) La civilisation atlantique, c'est-à-dire, européenne. L'esprit atlantique, l'esprit européen :
3. Il y a Ehrenbourg a répondu indirectement à une interview que j'avais donnée sur la civilisation atlantique, en demandant : « Qu'est-ce qui est européen : la bombe atomique ou Tolstoï? » Malraux, Les Conquérants,1928, p. 168.
II.− IMPR. Relatif aux atlas. Format atlantique ou in-plano. Format du papier employé pour les atlas.
III.− ASTRON. Sœurs atlantiques. Synon. de atlantide1* B :
4. ... les autres prétendent qu'il fut ordonné au soleil de tourner ses rênes dans une largeur également distante de la ligne équinoxiale, entre le Taureau, les sept Sœurs atlantiques et les jumeaux de Sparte, en s'élevant au tropique du Cancer... Chateaubriand, Paradis perdu,trad. par J. Milton, 1836, p. 337.
PRONONC. : [atlɑ ̃tik].
ÉTYMOL. ET HIST. − xives. géogr. « de la montagne d'Atlas » (Raoul de Presles, Cité de Dieu, 8 ch. 9, 1531 ds Quem. : Ou soient d'aultre pays des payens qui ont esté saiges ou philosophes, si comme Athlantiques, ou de la montaigne d'Athlas, de Libye, d'Egypte); 1488 « la mer Atlantique » (La Mer des Histoires, 1, 72d, édit. 1491 ds Rom. Forsch., t. 32 : D'Occident la mer Athlantique); 1546 id. (Rabelais, III, 51 ds Gdf. Compl. : [On verra] les peuples arcticques, en plein aspect des antarticques, franchir la mer atlantique). Empr. au lat. atlanticus adj. « (océan) atlantique » (Cicéron, Rep., 621 ds TLL s.v., 1045, 5); « qui appartient à l'Atlas, montagne d'Afrique » (Pline, Nat. ind., 13, 29, ibid., 1045, 32). Lat. atlanticus (gr. Α τ λ α ν τ ι κ ο ́ ς), dér. de Atlas, nom de la montagne d'Afrique qui donna son nom à la mer voisine. (Id., Ibid., 5, 5, ibid., 1042, 76; v. aussi Kl. Pauly t. 1, p. 712).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 44.
BBG. − Aquist. 1966. − Bréz. 1969. − Éd. 1913. − George 1970. − Le Clère 1960. − Plais. 1969. − Pollet 1970.

Atlantique : définition du Wiktionnaire

Adjectif

atlantique \at.lɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Géographie) Relatif à l’océan Atlantique.
    • Les habitants d’Azemmour ont, avec ceux de Salé, la réputation d'être les plus fanatiques de la côte atlantique du Maroc. Comme eux, ils ont dû se livrer autrefois à la piraterie, […]. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 146)
  2. (En particulier) (Écologie) Qualifie la zone de végétation proche de l’océan Atlantique, et les plantes qui y croissent.
    • Il semble toutefois que le cortège de cette association atlantique aille s’appauvrissant de l’Ouest à l’Est et de façon assez rapide […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 48)
    • Les Corbières sont soumises à la fois aux influences climatiques méditerranéennes et aux influences atlantiques. Ces dernières sont assez fortes pour expliquer l’abondance des landes comme la présence d’un grand nombre d’espèces atlantiques et sub-atlantiques sur le versant occidental. — (Josias Braun-Blanquet, Jean Susplugas, Reconnaissance phytogéographique dans les Corbières, Station internationale de géobotanique méditerranéenne et alpine, Montpellier, communication nº 61, 1937)
    • Ce découpage géographique n’a pas la prétention de définir exactement et sur le plan strictement scientifique les différents domaines chorologiques en particulier entre les domaines atlantiques et médioeuropéen qui disposent, notamment en France, de larges zones de transition. — (J.-C. Rameau, C. Gauberville & N. Drapier, Gestion forestière et diversité biologique, Librairie forestière, 2000, p. 57)

Nom commun

atlantique \at.lɑ̃.tik\ féminin

  1. (Écologie) (Par ellipse) Plante terrestre qui croît au voisinage de l’océan Atlantique.
    • Les atlantiques se sont répandues dans les plaines, mais restent arrêtées par la rigueur des hivers. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 60)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Atlantique : définition du Littré (1872-1877)

ATLANTIQUE (a-tlan-ti-k) adj.
  • 1Mer Atlantique mer qui est entre l'ancien et le nouveau monde.
  • 2Format atlantique, format où la feuille entière ne forme qu'un seul grand feuillet ou deux pages.
  • 3 En termes d'histoire naturelle, qui vit dans la mer Atlantique.
  • 4 S. f. L'Atlantique, la mer Atlantique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Atlantique : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

ATLANTIQUE, adj. m. (Géog.) Océan atlantique ; c’est ainsi qu’on appelloit autrefois & qu’on nomme quelquefois aujourd’hui, cette partie de l’océan qui est entre l’Afrique & l’Amérique, & qu’on désigne plus ordinairement par le nom de mer du nord. Voyez Océan. (O)

Atlantique ou isle Atlantique, (Géog.) île célebre dans l’antiquité dont Platon & d’autres écrivains ont parlé, & dont ils ont dit des choses extraordinaires. Cette île est fameuse aujourd’hui par la dispute qu’il y a entre les modernes sur son existence & sur le lieu où elle étoit située.

L’île Atlantique prit son nom d’Atlas, fils aîné de Neptune, qui succéda à son pere dans le gouvernement de cette île.

Platon est de tous les anciens Auteurs qui nous restent, celui qui a parlé le plus clairement de cette île. Voici en substance ce qu’on lit dans son Tymée & dans son Critias.

L’Atlantique étoit une grande île dans l’Océan occidental, située vis à-vis du détroit de Gades. De cette île on pouvoit aisément en gagner d’autres, qui étoient proche un grand continent plus vaste que l’Europe & l’Asie. Neptune régnoit dans l’Atlantique, qu’il distribua à ses dix enfans. Le plus jeune eut en partage l’extrémité de cette île appellée Gades, qui en langue du pays signifie fertile ou abondant en moutons. Les descendans de Neptune y régnerent de pere en fils durant l’espace de 9000 ans. Ils possédoient aussi différentes autres îles ; & ayant passé en Europe & en Afrique, ils subjuguerent toute la Libye & l’Egypte, & toute l’Europe jusqu’à l’Asie mineure. Enfin l’île Atlantique fut engloutie sous les eaux ; & long-tems après la mer étoit encore pleine de bas-fonds & de bancs de sable à l’endroit où cette île avoit été.

Le savant Rudbeck, professeur en l’université d’Upsal, dans un traité qu’il a intitulé Atlantica sive Manheim, soûtient que l’Atlantique de Platon étoit la Suede & la Norvege, & attribue à ce pays tout ce que les anciens ont dit de leur île Atlantique. Mais après le passage que nous venons de citer de Platon, on est surpris sans doute qu’on ait pû prendre la Suede pour l’île Atlantique ; & quoique le livre de Rudbeck soit plein d’une érudition peu commune, on ne sauroit s’empêcher de le regarder comme un visionnaire en ce point.

D’autres prétendent que l’Amérique étoit l’île Atlantique, & concluent de là que le nouveau monde étoit connu des anciens. Mais le discours de Placon ne paroît point s’accorder avec cette idée : il sembleroit plûtôt que l’Amérique seroit ce vaste continent qui étoit par-delà l’île Atlantique, & les autres îles dont Platon fait mention.

Kircher dans son Mundus subterraneus, & Becman dans son Histoire des îles, ch. 5. avancent une opinion beaucoup plus probable que celle de Rudbeck. L’Atlantique, selon ces auteurs, étoit une grande île qui s’étendoit depuis les Canaries jusqu’aux Açores ; & ces îles en sont les restes qui n’ont point été engloutis sous les eaux. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « atlantique »

Étymologie de atlantique - Littré

Atlanticus, du grec ἀτλαντιϰὸς, d'Atlas, montagne de l'Afrique, qui a donné son nom à la mer voisine, et que l'on comparait à Atlas portant le ciel.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de atlantique - Wiktionnaire

(Date à préciser) Du latin Atlanticus (« atlantique »), lui-même issu de Atlas, le massif montagneux du Nord de l’Afrique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « atlantique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atlantique atlɑ̃tik play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « atlantique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atlantique »

  • Le nombre croissant de dauphins retrouvés morts échoués sur la côte atlantique française menace la survie des populations locales de mammifères, ce qui inquiète les biologistes marins. lindependant.fr, Atlantique : de plus en plus de cadavres de dauphins retrouvés échoués sur les plages - lindependant.fr

Images d'illustration du mot « atlantique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « atlantique »

Langue Traduction
Corse atlanticu
Basque atlantic
Japonais 大西洋
Russe атлантика
Portugais atlântico
Arabe الأطلسي
Chinois 大西洋
Allemand atlantisch
Italien atlantico
Espagnol atlántico
Anglais atlantic
Source : Google Translate API

Synonymes de « atlantique »

Source : synonymes de atlantique sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires