La langue française

Assiégeant, assiégeante

Définitions du mot « assiégeant, assiégeante »

Trésor de la Langue Française informatisé

ASSIÉGEANT, ANTE, part. prés., adj. et subst.

A.− Part. prés. de assiéger*.
B.− Emploi adj. Qui assiège (une ville, une citadelle, etc.) :
1. ... il était à craindre que si l'ennemi marchait vigoureusement sur Castel-Novo, il ne forçât Vaubois, n'arrivât à Mantoue, ne surprît l'armée assiégeante, ne se joignît à la garnison, ne coupât la retraite au quartier général et à l'armée qui était à Ronco. Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1,1823, p. 552.
P. métaph. :
2. ... l'hiver, les nuées, la mer assiégeante, enveloppaient Gilliatt, le cernaient lentement, se fermaient en quelque sorte sur lui, et le séparaient des vivants comme un cachot qui monterait autour d'un homme. Tout contre lui, rien pour lui; il était isolé, abandonné, affaibli, miné, oublié. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 297.
Emploi subst. L'artillerie des assiégeants; forcer les lignes des assiégeants :
3. Cet argent servit cependant en partie à mettre en état de défense les passages des rivières et la ville de Paris. On releva les murs, on fit provision de pierres et de plomb pour jeter sur les assiégeans. Les habitans furent tenus de se fournir de vivres pour un an. Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 4,1824, p. 126.
4. Voilà qui est bouffon : il me tient bloqué et me demande la paix; c'est l'assiégeant qui capitule. Courier, Lettres de France et d'Italie,1807, p. 747.
Au fig. :
5. En réalité, toute l'éducation moderne tend à nous armer contre le spirituel. Pour avoir la paix, pour établir un équilibre durable (mais quelle paix et quel équilibre?) on nous apprend à déjouer toutes les ruses de ce perpétuel assiégeant qui est Dieu. On lui oppose une invincible tiédeur, mais pour peu qu'on cède sur un point, c'est le ciel tout entier avec ses gouffres et ses millions d'astres qui se rue en nous. Green, Journal,1942, p. 220.
PRONONC. : [asjeʒ ɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Passy 1914 transcrit la 2esyllabe du mot avec [ε] ouvert (cf. aussi Harrap's 1963).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 112.

Wiktionnaire

Adjectif

assiégeant \a.sje.ʒɑ̃\

  1. Qui assiège.
    • L’armée assiégeante. Les troupes assiégeantes.

Nom commun

assiégeant \a.sje.ʒɑ̃\ masculin (Surtout au pluriel)

  1. Celui qui assiège.
    • Le prince, pour toute réponse, jeta le sien du haut de la muraille ; puis, comme la nuit s’avançait, assiégés et assiégeants firent leurs dispositions, les uns d’attaque et les autres de défense. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • D’un autre côté, les assiégeants cherchaient à mettre le feu à ces hourds de bois qui rendaient le travail des sapeurs impossible […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Les assiégeants laissèrent sur le carreau 5.000 morts, dont 1.200 travailleurs. Il y en eut 800 du côté des assiégés. — (F. Azibert, « Lille (1708) », dans Sièges célèbres : étude historique sur les défenses de places, Paris : chez Charles Delagrave, 1890)
    • Ayant acquis la preuve des relations qui existaient entre Césaire et les assiégeants, les habitants décidèrent de déposer l'évêque dans une barque et de le lâcher sur le Rhône. […] et, sans doute pour éviter que le fugitif ne renseignât les assiégeants sur la situation de la ville, on dût renoncer au projet. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Forme de verbe

assiégeant \a.sje.ʒɑ̃\

  1. Participe présent du verbe assiéger.

Forme d’adjectif

assiégeante \a.sje.ʒɑ̃t\

  1. Féminin singulier de assiégeant.

Forme d’adjectif

assiégeante \a.sje.ʒɑ̃t\

  1. Féminin singulier de assiégeant.

Forme d’adjectif

assiégeante \a.sje.ʒɑ̃t\

  1. Féminin singulier de assiégeant.

Forme d’adjectif

assiégeante \a.sje.ʒɑ̃t\

  1. Féminin singulier de assiégeant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ASSIÉGEANT (a-sié-jan, jan-t')
  • 1 Adj. Qui assiége une place forte. Les troupes assiégeantes.
  • 2 S. m. L'assiégeant avait fait de grands progrès. Mais se mêler ici parmi les assiégeants, Voltaire, Adélaïde, I, 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « assiégeant »

→ voir assiéger
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « assiégeant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
assiégeant asieʒan

Évolution historique de l’usage du mot « assiégeant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « assiégeant »

  • À Rome, dès la période républicaine, on évoque des épidémies dramatiques dont les victimes étaient jetées dans le Tibre ou dans les fossés entourant la cité grandissante et ses quartiers populaires surpeuplés. En 396 av. JC, les Carthaginois assiégeant Syracuse sont victimes d’une terrible épidémie envoyée, croit-on, par les dieux irrités de la destruction de leurs temples, sans doute le typhus ou la dysenterie fréquents dans les cantonnements militaires. , Retour sur les pandémies destructrices de l'Antiquité | Le Petit Bleu
  • Malgré l’accord signé avec les Français en 1889, le Bourba Alboury Ndiaye choisira le chemin de l’exil pour la cohabitation difficile avec les colons dirigés par le colonel Dodds. Jugeant que le roi Alboury ne préserve pas leurs intérêts, les Français décident de s’en débarrasser en assiégeant la capitale, Yang-Yang en 1890. Après le départ d’Alboury, son frère Samba Laobé Penda sera intronisé Bourba, le 29 mai 1890. SeneNews.com, AUJOURD’HUI : 29 mai 1890, Samba Laobé Penda Ndiaye est intronisé Bourba Djolof
  • Dans une ambiance exceptionnelle, les hommes de Diego Simeone mettaient beaucoup d’intensité en début de match en bousculant des Anglais pas encore entrés dans la partie. Très vite, les Colchoneros obtenaient un corner et, sur celui-ci, frappé par Koke, Fabinho déviait involontairement vers Saul Niguez qui crucifiait Alisson à bout portant (1-0, 4e) ! Cueilli à froid, le tenant du titre réagissait timidement en monopolisant le ballon (plus de 70% de possession) et en assiégeant progressivement le camp adverse. , LdC : Atletico 1-0 Liverpool (mi-tps) - Football MAXIFOOT
  • Fin décembre, des milliers de pro-Iran avaient déferlé vers cette chancellerie, l'assiégeant pendant plus de 24 heures et forçant son mur d'enceinte. Le Point, Des effigies de Trump pendues à Bagdad pour la fin du deuil de Soleimani et Mouhandis - Le Point
  • De longues files d'acheteurs assiégeant les magasins d'alcool, qui ont récemment été autorisés à rouvrir à Delhi et dans d'autres États, sont devenues un spectacle familier en Inde, les autorités locales luttant pour réguler le flot de clients qui ne respectent souvent pas les directives de distanciation sociale actuellement en place. News 24, «Rush lourd»: Delhi lance un site Web pour que les résidents achètent de l'alcool sans files d'attente massives ... il descend en un instant - News 24

Traductions du mot « assiégeant »

Langue Traduction
Anglais besieging
Espagnol sitiar
Italien assedio
Allemand belagerung
Chinois 围攻
Arabe الحصار
Portugais sitiando
Russe осаду
Japonais 包囲
Basque jazarpenari
Corse assediando
Source : Google Translate API

Synonymes de « assiégeant »

Source : synonymes de assiégeant sur lebonsynonyme.fr

Assiégeant

Retour au sommaire ➦

Partager