La langue française

Armille

Définitions du mot « armille »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMILLE, subst. fém.

I.− ARCHÉOL., vx. ,,Objet de parure, [En forme d'anneau] fermaillet, boucle d'oreilles et principalement bracelet.`` (Gay t. 1 1887).
Rem. Pour Guérin 1892, armille est toujours au plur. même dans ce sens.
En partic. Bracelet formé de plusieurs anneaux :
1. Les sépultures féminines contiennent des bracelets de bronze souvent filiformes et réunis en nombre pour former une armille... J. Déchelette, Manuel d'archéol. préhist. celt. et gallo-romaine,t. 3, 1914, p. 176.
II.− P. anal. avec la forme de l'armille, subst. fém. plur.
A.− GÉOGR. et ASTRON. ,,Se dit maintenant des cercles qui représentent sur un globe terrestre l'équateur, les méridiens, etc.`` (Rheims 1969).
Rem. Mentionné ds Littré et Guérin 1892. DG : « anneau de la sphère armillaire ».
B.− ASTRON. (ANC.). ,,Ancien instrument d'astronomie qui consistait en deux cercles de cuivre fixés dans le plan de l'équateur et du méridien, et dont le diamètre était d'environ trois mètres.`` (Chesn. 1857) :
2. La constitution du monde ne l'inquiétait pas moins que la nature des dieux; avec les armilles placés dans le portique d'Alexandrie, il avait observé les équinoxes, et accompagné jusqu'à Cyrène les bématistes d'Évergète, qui mesurent le ciel en calculant le nombre de leurs pas; ... Flaubert, Salammbô,1863, p. 21.
Rem. Ce mot est masc. pour Besch. 1845 (cf. aussi ex. 2) et sing. pour le Nouv. Lar. ill.
C.− ARCHIT. Petites moulures ayant l'aspect de trois filets saillants [à la manière d'un bracelet, cf. ex. 1], placées au-dessous de l'échine, sous le tailloir des chapiteaux de l'ordre dorique grec. (J. Adeline, Lex. des termes d'art, 1884).
PRONONC. − 1. Forme phon. : [aʀmij]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour [i]. Barbeau-Rodhe 1930 et Harrap's 1963 donnent une durée longue. Pour la prononc. du groupe final -ille par [il] ou [ij], cf. Fouché Prononc. 1959, p. 433. 2. Hist. − Le mot est transcrit avec [l] simple ds Land. 1834 [ar-mile], Nod. 1844 et Fél. 1851, avec [ll] double ds Gattel 1841 [ar-mil-le], avec [λ] ds Littré avec yod ds Besch. 1845 et DG.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Apr. 1174 « bracelet » (B. de Ste Maure, Chron. Ducs de Norm., II, 7418, Michel. ds Gdf. : Ses armilles, qu'om bous apele) − xvies. ds Hug.; 2. 1611 archit. synon. d'astragale (Cotgr.); 3. 1838 astron. plur. (Ac. Compl. 1842). Empr. au lat. armilla, « bracelet » 1 dep. Plaute, Men., 536 ds TLL s.v., 615, 30; terme techn. « anneau de fer utilisé dans la construction de différentes machines » dep. Caton, Agr., 21, 4, ibid., 616,23; plus spéc. 3 en lat. médiév. (Albert Le Grand, Cael., 2, 4, 8 ds Mittellat. W. s.v., 966, 29); au sens 3 armille a remplacé armillet, de même sens, 1556 ds Gdf.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Chabat t. 1 1875. − Chesn. 1857. − Cost. 1899. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Guyot 1953. − Jossier 1881. − Laborde 1872. − Lavedan 1964. − Leloir 1961. − Mots rares 1965. − Noël 1968. − Perraud 1963. − Rheims 1969.

Wiktionnaire

Nom commun

armille \aʁ.mij\ féminin

  1. (Archéologie) Anneau, bracelet.
  2. (Mycologie) Voile partiel particulier formant une sorte de chaussette remontant sur le pied.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARMILLE. n. f.
Anneau, bracelet. Il s'emploie surtout en termes d'Archéologie. Au pluriel, il s'emploie en termes d'Architecture et se dit des Petites moulures en façon d'anneaux qui entourent le chapiteau dorique, immédiatement au-dessous de l'ove.

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARMILLE, en Architecture. Voyez Annelets.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « armille »

(Date à préciser) Du latin armilla signifiant « bracelet, collier ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « armille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armille armj

Évolution historique de l’usage du mot « armille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « armille »

  • Le boss peut etre refait pour avoir une armille pour chaque perso ou c'est juste une fois ? Millenium, FF15 : Tuez facilement Adamankhélone ! - Millenium
  • Qui a dit qu'il y avait besoin d'être niveau 99 pour venir à bout des monstres les plus teigneux de Final Fantasy XV ? Notre méthode pour vaincre le boss niveau 110 Ayakashi dès le niveau 65. Une fois n'est pas coutume, nous allons baser l'affrontement sur l'utilisation intensive du Capuchon Noir de Noctis que vous avez récupéré à la sueur de votre front dans les Ruines de Pitioss. Couplé à l'armille d'adamante qui permet à son porteur d'atteindre les 9999HP à coup sûr, le combat devient d'une simplicité enfantine. pour info, l'Ayakashi est un contrat de chasse disponible après la fin du jeu dans le restaurant de la grand place de Lestallum. Millenium, FF15 : Vaincre le boss niv.110 Ayakashi ! - Millenium

Traductions du mot « armille »

Langue Traduction
Anglais armille
Espagnol armille
Italien armille
Allemand armille
Chinois armille
Arabe أرميل
Portugais armille
Russe armille
Japonais アルミーユ
Basque armille
Corse armille
Source : Google Translate API

Synonymes de « armille »

Source : synonymes de armille sur lebonsynonyme.fr

Armille

Retour au sommaire ➦

Partager