La langue française

Archet

Sommaire

  • Définitions du mot archet
  • Étymologie de « archet »
  • Phonétique de « archet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « archet »
  • Citations contenant le mot « archet »
  • Images d'illustration du mot « archet »
  • Traductions du mot « archet »
  • Synonymes de « archet »

Définitions du mot « archet »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARCHET, subst. masc.

A.− MUSIQUE
1. Baguette de bois flexible, droite ou légèrement incurvée, munie d'un faisceau de crins de cheval fixé à ses deux extrémités et qui, appuyée sur les cordes de certains instruments (violon, violoncelle), les fait vibrer et commande la durée et l'intensité du son. Frotter l'archet; faire vibrer l'archet; reprise d'archet :
1. ... en y prêtant l'oreille, on entendait toujours le crin-crin du ménétrier qui continuait à jouer dans la campagne. Quand il s'apercevait qu'on était loin derrière lui, il s'arrêtait à reprendre haleine, cirait longuement de colophane son archet, afin que les cordes grinçassent mieux, et puis il se remettait à marcher, abaissant et levant tour à tour le manche de son violon, pour se bien marquer la mesure à lui-même. Flaubert, MmeBovary,t. 1, 1857, p. 30.
2. La voix de Cyprian, à la fois grêle et rude, violente les nerfs; elle rappelle ces notes basses, que le violoniste obtient en écrasant l'archet sur la corde métallique, qui déconcertent d'abord, et ne semblent justes que lorsque l'archet a pesé assez longtemps et assez fort pour vaincre l'éraillement du son. R. Martin du Gard, Devenir,1909, p. 74.
3. Jacques Poullin avait installé les tourne-disques sur la scène entre deux hauts-parleurs. Ainsi occupions-nous, assez témérairement, le cercle magique où l'on est accoutumé de voir vibrer les cordes, siffler les archets, battre les anches sous la baguette inspirée du chef-d'orchestre. P. Schaeffer, À la recherche d'une mus. concr.,1952, p. 70.
Rem. L'archet avait primitivement une forme en arc, d'où son nom.
Coup d'archet :
4. Lorsque le violon attaqua une nouvelle valse, dès le premier coup d'archet, elle comprit au frémissement que lui communiqua le visage crispé de Daniel, qu'un événement décisif allait avoir lieu. R. Martin du Gard, Les Thibault,La Belle saison, 1923, p. 855.
Avoir un bon coup d'archet. Jouer avec brio.
Au fig. Impulsion ou orientation décisive donnée à un courant de pensée, à une forme de la sensibilité, etc. :
5. Son point de départ, il le trouvait dans ces heures de jeunesse passées en la compagnie d'Homère et de Virgile, auxquels l'initiait le colonel. Admirable coup d'archet pour débuter dans une vie qui prétende à quelque harmonie! Psichari, Le Voyage du centurion,1914, p. 4.
6. Pour dérouler les poèmes qui dormaient dans son être peut-être avait-il besoin que ce coup d'archet du plaisir vînt réveiller les rythmes et mettre l'éternité dans son âme. C'est ainsi que l'oiseau pour chanter doit aimer. Barrès, Mes cahiers,t. 12, 1919, p. 31.
2. P. méton. Violon :
7. Et plus tard, quand l'archet, le fifre, le hautbois, Commençaient à languir comme épuisés de voix, Quand les cheveux mouillés, que la sueur dénoue, Tombaient en tresse lisse et collaient à la joue, Et que sur les gazons les groupes indolents S'en allaient en causant à voix basse, à pas lents; De quels bruits enchanteurs l'oreille était frappée! Lamartine, Jocelyn,1836, p. 578.
Par iron. Messieurs de l'archet. Les musiciens d'un orchestre :
8. Aux danseuses, avec l'intonation consacrée. Que la fête commence! Aux musiciens de l'orchestre. Hé! Messieurs de l'archet! Ce petit monde-là n'attend qu'une cadence; Au bourgeois et au public. Car pour vous réjouir tout cela chante et danse. Banville, Odes funambulesques,Les Folies nouvelles, 1859, p. 146.
3. Emplois métaph. [Figurant une pers., un inanimé concr. ou abstr.] :
9. Les paysages étaient comme un archet qui jouait sur mon âme, et des aspects que personne ne citait, (la ligne des rochers en approchant d'Arbois, je crois, et venant de Dôle par la grande route, fut pour moi une image sensible et évidente de l'âme de Métilde). Stendhal, Vie de Henry Brulard,t. 1, 1836, p. 25.
10. Dans les champs tout vibre et soupire. La nature est la grande lyre, Le poète est l'archet divin! Sors de nos tempêtes, ô sage! Hugo, Les Rayons et les ombres,Fonction du poète, 1840, p. 1024.
11. La parole de Dieu a trouvé ce cœur qui n'est plus de pierre mais de chair, elle a éveillé à ses commandements, parmi nos fibres, une décuple réponse. Si l'on voulait raffiner, on pourrait dire que ces cordes, pour qu'elles résonnent, il faut qu'elles soient de toute leur longueur tendues entre le désir et la défense : afin que l'archet de l'amour puisse se promener sur elles. On pourrait aussi les comparer à la trame sur laquelle la navette sonore établit son tissu. Claudel, Un Poète regarde la Croix,1938, p. 186.
B.− Emplois techn. Objet en forme de petit arc.
1. CH. DE FER. ,,Dispositif de prise de courant adopté dans certains systèmes de traction électrique, comportant une pièce en forme d'arc glissant sur le fil de contact, et supportée par une ou deux perches articulées autour d'un axe parallèle aux essieux et maintenues levées à l'aide de ressorts`` (Lar. encyclop.); (cf. A. Soulier, Les Gdes applications de l'électr., 1916, p. 164).
2. CHIR. Instrument destiné à actionner le trilabe (pince divisée en trois branches), lors de la perforation d'un calcul.
Rem. Attesté ds Littré-Robin 1865, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.
3. ENTOMOLOGIE
a) ,,Chez les Lépidoptères, partie excitatrice de l'appareil stridulant`` (Séguy 1967).
b) Chez les Orthoptères. Nervure saillante, striée et denticulée, placée sur les deux élytres chez le grillon, sur l'élytre gauche chez les sauterelles, et qui produit, par frottement, (et à la manière d'un archet sur les cordes) la stridulation (d'apr. Séguy 1967 et Husson 1970).
4. IMPR. Ressort d'acier courbé en arc que l'on attache au-dessous des moules lors de la fonte des caractères d'imprimerie.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., et Ch.-L. Carabelli, [Lang. de l'impr.].
5. MÉD. Synon. de arceau (cf. arceau II B 1).
Vx. Passer sous l'archet; faire passer sous l'archet. (Pour le sens de archet « arceau », cf. supra).
6. PÊCHE. Baguette flexible recourbée en arc et garnie d'hameçons à ses deux extrémités.
7. TECHNOLOGIE
a) Châssis de bois en arceau soutenant un rideau au-dessus du berceau des enfants. ,,L'archet est trop bas, l'enfant n'a pas assez d'air`` (Ac.1835).
Rem. Attesté ds la plupart des dict. généraux.
b) Arc de baleine ou d'acier servant à tourner les pièces ou à forer les métaux dans certains métiers tels que la serrurerie, la dorure, l'horlogerie. Tour à archet; foret à archet.
c) Archet, scie à archet. Scie en fil de fer ou en laiton (primitivement en forme d'archet) destinée à couper différentes matières telles que le marbre (mosaïque), les pierres dures ou précieuses (joaillerie) et, dans le jardinage, les branches d'arbres (cf. R. Brunet, Le Matériel viticole, 1909, p. 48).
8. VITIC. Branche à fruit courbée en demi-cercle sur un pied de vigne. Synon. aste.Attesté ds Fén. 1970).
Rem. Attesté ds Littré, Guérin 1892, Lar. encyclop.
DÉR.
Archetier, subst. masc.,rare. Ouvrier spécialisé dans la fabrication des archets. Ouvrier archetier (cf. Encyclop. pratique de l'éduc. en France, 1960, p. 165). 1reattest. 1932 (Catal. Thibouville-Lamy, feuillet inséré : archet sorti des mains d'un jeune mais brillant archetier); suff. -ier*.
PRONONC. : [aʀ ʃ ε]. Littré signale : ,,Le t dans le parler soutenu, se lie; au pluriel, l's se lie : les archets et... dites les ar-chè-z et...``
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1160 archit. « partie d'un mur en arc de cercle » (Énéas, éd. Salverda de Grave, 7568 ds T.-L. : Et tot defors cez pilerez Tot environ ot fait archez); d'où divers emplois 1. xives. mus. « sorte de baguette (à l'orig. recourbée) qui sert à faire vibrer les cordes de certains instruments de musique » (Machault, p. 87 ds Littré : Car chascuns d'iaulx [eux] selon l'acort De son instrument, sans descort, Pipe, souffle, muse, naquaire, Taboure, et quanque l'on peut faire De doit, de penne et de l'archet); 2. apr. 1467 (?) pêche « baguette recourbée en arc aux extrémités de laquelle on attache des hameçons » (Platine de honneste volupté, fo93 vods Gdf. Compl. : On prent les raynes aquatiques avec le morceau ou avec l'arquet et fuscine); 3. a) xvies. « châssis en arceau qu'on place au-dessus des berceaux des enfants » (Paré, XVIII, 28, ibid. : Elles couvrent la teste de leurs nourriçons couches dans le berceau d'un archet d'osier); b) xvies. « châssis courbés en arc pour empêcher que les couvertures du lit ne pèsent sur le corps des malades » (Id., XIII, 27, ibid. : Un archet de fer blanc); 4. technol. a) 1680 (Rich. : Archet. Morceau de fer ou d'acier qui plie en faisant ressor & aux deux bouts duquel il y a une corde atachée qui sert pour percer); b) 1680 (ibid. : Archet. Petite scie faite seulement d'un fil de léton, de laquelle on se sert pour scier les pierres dures & précieuses); d'où 1845 (Besch. : Archet. Instrument en fil de fer avec lequel les briquetiers coupent la terre pour conformer des briques; ibid. : Scie en fil de fer avec laquelle les ouvriers en mosaïque découpent le marbre); c) 1752 impr. (Trév.); d) 1865 chir. (Littré-Robin); e) 1928 électr. (Lar. 20e: Archet. Dispositif adopté dans certains systèmes de trolley, où la perche de prise de courant vient en contact avec la ligne électrique au moyen d'un arc métallique); 5. 1863 vitic. (Dubreuil, Culture du vignoble, Paris, 1863, p. 88 ds Littré : Branche à fruit conservée plus ou moins longue sur la vigne quand on la courbe en demi-cercle. On donne à ces longs sarments, suivant les localités, les noms de courgée, vinée, pleyon, archet, aste, sautelle, flèche, tiret, etc.); cf. Verr.-On., I, 46. Dér. de arc*; suff. -et*. La forme attendue est *arcet, c + ettu [-et*] donnant régulièrement -cet (cf. arcellu > arcel, arceau; porcellu > porcel, pourceau) sauf en pic., en norm., en wallon et dans les parlers de l'Est où on relève des formes en (t)chet; or les premières attest. du mot archet sont norm. (Enéas), du Nord-Est (Machault), cf. également ds T.-L. : Dial. fr. flam. (alors que Villard de Honnecourt, ibid., donne arket); ce qui laisserait supposer une orig. dial. pour archet.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 242. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 294, b) 468; xxes. : a) 353, b) 314.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Baudr. Pêches 1827 (s.v. archelet). − Bouillet 1859. − Canada 1930. − Chabat 1881. − Chesn. 1857. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 44. − Duf. t. 1 1965, p. 361. − Fén. 1970. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 90. − Husson 1970. − Jossier 1881. − Le Roux 1752. − Littré-Robin 1865. − Mét. 1955 (s.v. archetier). − Mots rares 1965. − Nysten 1824 (s.v. arceau). − Rougnon 1935, pp. 214-215. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

archet \aʁ.ʃɛ\ masculin

  1. (Musique) (Lutherie) Baguette, autrefois en forme de petit arc, munie d’une mèche de crins de cheval, qui sert à tirer le son d’instruments de musique à cordes frottées.
    • Et lorsque Maribas riait ou pleurait, on entendait comme geindre un archet sur les trois cordes d’un violon démantibulé. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Cependant, le chef d’orchestre levait son archet, les musiciens attaquaient l’ouverture.. — (Émile Zola, Nana, 1881)
  2. (Par analogie) Sorte de châssis de bois courbé en arc que l’on met aux berceaux des enfants pour soutenir une couverture au-dessus de leur tête.
    • L’archet est trop bas, l’enfant n’a pas assez d’air.
  3. Châssis courbé en arc dont on se sert pour empêcher que les couvertures du lit ne pèsent sur le corps des malades. → voir arceau
  4. (Arts) Arc de baleine ou d’acier, qui est courbé plus ou moins au moyen d’une corde attachée aux deux bouts, et dont les ouvriers se servent pour tourner et pour percer.
    • Comme le montre le dessin ci-dessous, la corde de l’archet est enroulée autour de la bobine de la drille, et tendue. L'opérateur appuie ensuite sur le pommeau, tandis que la rotation est effectuée par va-et-vient de l’archet. — (Le Perçage : Les perceuses manuelles - La drille à archet, pierres-info.fr)
    1. (Marbrerie) appelé aussi arçon - Archet fait avec une lame d’acier et une corde à boyau, qui sert à faire mouvoir le foret pour percer des trous dans le marbre.
  5. (Chemin de fer) Pièce horizontale qui assure le contact avec la caténaire, au sommet du pantographe d’une locomotive électrique.
  6. (Entomologie)
    1. (Chez les lépidoptères) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)
      • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    2. (Chez les orthoptères) Nervure saillante, également appelée râpe, sur l’élytre des sauterelles et grillons, qui produit par frottement sur l’autre élytre une stridulation.
      • Pour bien voir l’archet, il faut donc regarder la base de l’élytre, en dessous, avec une loupe.— (Constant Houlbert, Thysanoures, dermaptères et orthoptères de France et de la faune européeenne,Volume 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARCHET. n. m.
Baguette, autrefois en forme de petit arc, munie de crins de cheval, qui sert à tirer le son d'instruments de musique à cordes. Archet de violon, de contrebasse. Coup d'archet. Passer doucement l'archet. Avoir un bon coup d'archet, l'archet à la corde, Jouer avec sûreté et sonorité soutenue. Par analogie, il se dit aussi d'une Sorte de châssis de bois courbé en arc que l'on met aux berceaux des enfants pour soutenir une couverture au-dessus de leur tête. L'archet est trop bas, l'enfant n'a pas assez d'air. Il se dit aussi de Châssis courbés en arc dont on se sert pour empêcher que les couvertures du lit ne pèsent sur le corps des malades. Voyez ARCEAU. En termes d'Arts, il se dit d'un Arc de baleine ou d'acier, qui est courbé plus ou moins au moyen d'une corde attachée aux deux bouts, et dont les ouvriers se servent pour tourner et pour percer.

Littré (1872-1877)

ARCHET (ar-chè. Le t, dans le parler soutenu, se lie ; au pluriel l's se lie : les archets et… dites les ar-chè-z et… Archets rime avec traits, jamais, succès) s. m.
  • 1Sorte de baguette garnie de crins tendus, qui sert à jouer du violon, de la basse, de l'alto, etc. Tout reprend son âme, L'enfant son hochet, Le foyer sa flamme, Le luth son archet, Hugo, Crép. 20. Tous les mots de cette vivifiante lecture [de la déclaration] résonnaient sur mon cœur comme l'archet sur un instrument, Saint-Simon, 516, 92. Jamais sceptre n'a fait sur terre Autant de bien que mon archet, Béranger, Viol. brisé. J'entends au loin l'archet de la folie, ô mes amis ! prolongez d'heureux jours, Béranger, Carnaval.
  • 2Châssis en arceau qu'on place au-dessus des berceaux des enfants.

    Châssis courbé en arc pour empêcher que les couvertures du lit ne pèsent sur le corps des malades.

    On disait autrefois qu'un homme avait passé sous l'archet, lorsqu'il avait passé par le grand remède, c'est-à-dire par le mercure, et qu'il avait été obligé de suer.

  • 3 Technologie. Arc de baleine ou d'acier dont les ouvriers se servent pour percer et pour tourner.

    Instrument en fil de fer avec lequel les briquetiers coupent la terre.

    Scie en fil de fer avec laquelle les ouvriers en mosaïque découpent le marbre.

    Morceau d'acier plié en arc qui est attaché au-dessous des moules dans lesquels se fondent les caractères d'imprimerie.

    Petite scie de fil de laiton, qui sert à couper les pierres dures et précieuses.

  • 4 En termes de pêche, baguette souple que l'on plie, et aux extrémités de laquelle on attache des pièces garnies d'hameçons.

REMARQUE

Un archet frotte et ne bat bas. Ainsi l'expression n'est pas juste dans ces phrases-ci : Leurs ailes, ainsi que des archets, frappent l'air et en tirent des murmures agréables, Bernardin de Saint-Pierre, Harm. anim. liv. II. La langue est un archet qui, battant sur les dents et sur le palais, en tire des sons exquis, Bossuet, Connaiss. IV, 2.

HISTORIQUE

XIVe s. Car chascuns d'iaulx [eux] selon l'acort De son instrument, sans descort, Pipe, souffle, muse, naquaire, Taboure, et quanque l'on peut faire De doit, de penne et de l'archet, Machaut, p. 87.

XVIe s. Ce ne sont pas les deux archets [sourcils] encore De ces beaux yeux de cent yeux adorez, Du Bellay, J. V, 41, recto. Un archet de fer blanc [cerceau pour fracture], Paré, XIII, 27. Elles couvrent la teste de leurs nourriçons couchés dans le berceau d'un archet d'osier, et un linge par-dessus, Paré, XVIII, 28.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARCHET. Ajoutez :

5Branche à fruit conservée plus ou moins longue sur la vigne quand on la courbe en demi-cercle. On donne à ces longs sarments, suivant les localités, les noms de courgée, vinée, pleyon, archet, aste, sautelle, flèche, tiret, etc. Dubreuil, Culture du vignoble, Paris, 1863, p. 88.

REMARQUE

Ajoutez :

2. Ce que nous nommons archet dans lesi nstruments à cordes se disait arçon au XIIIe siècle. Quant s'oroison a dite et faite, Sa viele [il] a sachiée et traite, L'arçon as cordes fait sentir, Et la viele retentir, Gautier de Coincy, les Miracles de la sainte Vierge, p. 315 (abbé Poquet)

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIe s. Mais alés là à cel arciel [arceau]… Lors [il] prent le brachet [petit bras], si s'en torne, De si [ci] à l'arket [arceau] ne sejorne, Perceval le Gallois, V. 22 645.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARCHET, s. m. (en Lutherie) petite machine qui sert à faire raisonner la plûpart des instrumens de Musique à corde. Il est composé d’une baguette de bois dur AC, fig. 8. Pl. II. un peu courbée en A, pour éloigner les crins de la baguette, & d’un faisceau de crins de cheval, composé de 80 ou cent brins, tous également tendus. Le faisceau de crins qui est lié avec de la soie, est retenu dans la mortoise du bec A, par le moyen d’un petit coin de bois qui ne laisse point sortir la ligature. Il est de même attaché au bas de la baguette C : après avoir passé sur la piece de bois B, qu’on appelle la hausse. Cette hausse communique par le moyen d’un tenon taraudé qui passe dans une mortoise à la vis, dont la piece d’ivoire D est la tête. Cette vis entre de 3 ou 4 ou 5 pouces dans la tige ou fût de l’archet. On s’en sert pour tendre ou détendre les crins de l’archet, en faisant marcher la hausse vers A ou vers D. Voyez Violon ou Viole, pour les regles du coup d’archet.

Afin que l’archet touche plus vivement les cordes, on en frotte les crins de colophane, sorte de poix. Voyez Colophane.

Archet, outil d’Arquebusier, est un morceau de lame d’épée ou de fleuret, emmanché dans une poignée faite comme celle d’une lime, mais percée tout proche du manche d’un trou, dans lequel on passe une grosse corde à boyau qui y est retenue à demeure par un nœud. Le haut de cette lame est dentelé comme une crémaillée, & l’autre bout de la corde à boyau est noué en boucle, & peut s’arrêter par cette boucle dans chaque dent ; les arquebusiers se servent de l’archet pour faire tourner la boîte à foret. Pour cet effet, ils font faire un tour à la corde à boyau autour de la boîte, & l’accrochent par la boucle ou rosette à une des dents de la crémaillée de la lame ; de maniere que le tour de corde fait sur la boîte soit bien serré, en vertu de l’élasticité de la lame. On conçoit que si la corde n’étoit pas serrée sur la boîte, l’archet en allant & venant ne feroit pas tourner la boîte, ni par conséquent percer le foret ; si surtout la matiere à percer opposoit quelque résistance au mouvement du foret & de la boîte.

Cet archet est aussi à l’usage du doreur. Voyez Planch. du doreur, fig. 43. Celui des horlogers n’est presque pas différent ; ils substituent quelquefois à la lame d’épée, un morceau de baleine ou de canne. Si vous comparez cette description avec celle qui suit, vous verrez que l’archet du serrurier est aussi très semblable à celui de l’arquebusier.

Archet, chez les Serruriers, est un outil qui sert à faire marcher le foret. Cet outil est fait d’une lame d’épée ou de fleuret, ou d’un morceau d’acier étiré sous cette forme. A son extrémité faite en crochet est attachée la laniere de cuir ou la corde à boyau qu’on roule sur la boîte du foret. Cette laniere se rend au manche de l’archet & y est attachée, en passant dans un œil ou un piton ; l’œil est percé dans la lame ou le piton est rivé dessus. On cloue la laniere, après avoir traversé le piton ou l’œil sur le manche : on a des archets de toute grandeur, selon la force des ouvrages à foret.

Archet, chez les Fondeurs de caracteres d’Imprimerie, est un instrument faisant partie du moule qui sert à fondre les caracteres d’Imprimerie. C’est un bout de fil de fer long de douze à quatorze pouces géométriques, plié en cercle oblong. Des deux bouts qui se rejoignent, l’un est arrêté dans le bois inférieur du moule, & l’autre reste mobile faisant un ressort que l’on met sur le talon de la matrice, pour l’arrêter au moule à chaque lettre que l’on fond. Voyez Pl. II. du Fondeur de caracteres, figure premiere DCE.

Archet, chez les Tourneurs, est un nom que ces ouvriers donnent à une perche attachée au plancher, suspendue au-dessus de leur tête, & à laquelle ils attachent la corde qui fait tourner leur ouvrage. Voyez Tourneur.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « archet »

Diminutif d'arc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De arc, avec le suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « archet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
archet arʃɛ

Évolution historique de l’usage du mot « archet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « archet »

  • Les paysages étaient comme un archet qui jouait sur mon âme. Henri Beyle, dit Stendhal, Vie de Henry Brulard
  • Un roman est comme un archet, la caisse du violon qui rend les sons, c’est l’âme du lecteur. De Stendhal / Vie de Henry Brulard
  • Pas de masque pour les bambins agités et impressionnés par les ailes des costumes accrochées au plafond. Par petits groupes, ils écoutent Julia ou Océane parler altos et archets. La présence de parents-accompagnants est imposée par l’Opéra, qui n’est pas là pour faire garderie. Le gel hydroalcoolique disposé à l’entrée est incontournable. Dans le Grand Théâtre, le jeune public s’installe un siège sur deux, en retrait des dix musiciens qui se partagent la scène en respectant le mètre barrière. Le protocole est respecté. , Déconfinement à Bordeaux : Les scolaires renouent avec la culture et un concert à l’Opéra
  • L’étude de recherche est une source précieuse de données pertinentes pour toutes les stratégies commerciales. Une description détaillée de la chaîne de valeur et du canal de distribution est fournie dans cette étude par les professionnels de l’industrie. L’étude Scie à archet Market fournit des informations détaillées sur la portée et l’application du marché, ce qui permet de mieux comprendre le marché. Le rapport sur Global Scie à archet Market couvre les diverses perspectives de l’industrie, y compris les secteurs industriels, les tendances, les contours à jour, les facteurs de croissance et les contraintes, fournissant finalement des projections du marché pour les années à venir. Instant Interview, Impact de Covid-19 sur Scie à archet dernières tendances du marché 2020 avec l’avancement des principaux acteurs clés – Bunnings, Screwfix, Harbor Freight Tools – Instant Interview
  • Il n'y a pas que le versant financier d'« Un été en France » qui a fait bondir le milieu. Certains sont scandalisés par la préférence pour l'artiste de se faire accompagner d'un piano préenregistré sur iPad, plutôt que solliciter un pianiste de chair et d'os. « Artistiquement, c'est scandaleux, surtout pour un musicien de son niveau du pays », éructe un organiste. Gautier Capuçon mettra peut-être tout le monde d'accord grâce à son archet cet été et remédier ainsi à l'agitation ambiante. Le Point, La star du violoncelle Gautier Capuçon renonce aux cachets de sa tournée controversée - Le Point
  • "Etre luthier ici, c'est pouvoir se consacrer à 100% à la création d'instruments. Et plus on en fait, meilleur on devient", note-t-elle. Elle explique qu'en France par exemple, beaucoup, pour gagner leur vie, font des réparations, du reméchage d'archets, ou vendent des accessoires, ce qui leur laisse peu de temps pour leur art. ladepeche.fr, La patrie de Stradivarius, vivier de luthiers du monde entier - ladepeche.fr
  • Un violon de Jean-Baptiste Vuillaume adjugé 95 000 euros, un archet de violoncelle d’Eugène Nicolas Sartory vendu 36 000 euros… Pas certains que les estimations soient de cet ordre jeudi et vendredi à la Mini Galerie de La Rochelle (de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18h) à l’occasion des journées d’expertises (archets, violons et violoncelles uniquement) organisées par la maison de vente en ligne Apollium avant l’exposition des instruments pendant quinze jours à Paris et une vente aux enchères en ligne, le 30 novembre. SudOuest.fr, La Rochelle : et si votre archet ou violon familial valait une petite fortune ?

Images d'illustration du mot « archet »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « archet »

Langue Traduction
Anglais bow
Espagnol arco
Italien arco
Allemand bogen
Chinois
Arabe ينحني
Portugais arco
Russe лук
Japonais
Basque brankan
Corse arcu
Source : Google Translate API

Synonymes de « archet »

Source : synonymes de archet sur lebonsynonyme.fr
Partager