La langue française

Appellatif

Définitions du mot « appellatif »

Trésor de la Langue Française informatisé

APPELLATIF, IVE, adj.

A.− GRAMM. ,,Terme employé quelquefois par la grammaire traditionnelle pour désigner le nom commun par opposition au nom propre, d'après une dénomination (...) que les grammairiens latins avaient traduite du grec...`` (Mar. Lex. 1951) :
... on voit des langues avec toutes leurs combinaisons, des verbes avec leurs temps et leurs modes, des noms de nombre, des noms appellatifs, des substantifs et des adjectifs, des langues qui nomment le ciel, la terre, le grand esprit, chez des peuples qui n'ont pas la première notion de nos arts et des choses les plus nécessaires à la vie, pas même quelquefois l'art de faire du feu. Bonald, Législation primitive,t. 1, 1802, p. 261.
B.− MUS. ,,Les sons entre lesquels il y a affinité sont appelés sons attractifs ou appellatifs parce qu'ils semblent s'attirer, s'appeler réciproquement.`` (Rougnon 1935, s.v. affinité des sons).
PRONONC. : [apεlatif], fém. [-i:v]. Pt Rob. : transcrit ape(εl)latif, [l] géminée ds Warn. 1968 (cf. également Fouché Prononc. 1959, p. 306) et, facultativement, ds Barbeau-Rodhe 1930. Gémination de [l] ds tous les dict. ant. à Passy 1914 dep. Fér. Crit. t. 1 1787.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1remoitié xives. gramm. (Abavus, Bibl. nat. lat. 7692 éd. Conches 1 ds Recueil gén. des lexiques fr. du moy. âge, éd. M. Roques, 1935, p. 254 : Appellativus, appellatif); apr. 1300 (?) « qui sert à appeler » (Gramm. fr. à la suite du Gloss. de Salins, fo162 vods Gdf. Compl. : Quant qualitee de nom sont deux, lesquelz deux? la propre et la appellative... la appellative c'est celle qui signifie plusieurs choses pour une imposition de voix). Empr. au lat. appellativus « id. » (calque du gr. π ρ ο σ η γ ο ρ ι κ ο ́ ς), gramm. ives. (Charisius, I, 153, 1 ds TLL s.v., 272, 42 : nomina aut propria sunt aut appellativa... appellativa quae generaliter communiterque dicuntur, quaeque in duas species dividuntur, quarum altera significat res corporales, quae videri tangique possunt... altera incoporales... quae intellectu tantummodo percipiuntur, verum neque videri nec tangi possunt).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Gramm. t. 1 1789. − Lal. 1968. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Springh. 1962. − Vachek 1960.

Wiktionnaire

Adjectif

appellatif masculin

  1. (Grammaire) Qualifie, par opposition à nom propre, un nom commun à toute une espèce, ou à tout un genre.
    • Homme, arbre sont des noms appellatifs.
    • Le nom commun ou appellatif est celui qui convient à tout un genre, à toute une espèce; ainsi le mot arbre est un nom appellatif, parce qu’il comprend la classe des végétaux pourvus de qualités semblables qui les ont fait ranger sous cette dénomination. — (Charles Pierre Girault-Duvivier, Pierre-Auguste Lemaire, Grammaire des grammaires ou analyse raisonnée des meilleurs traités sur la langue française, tome premier, A. Cotelle, Libraire-Éditeur, Paris, 1863, dix-huitième édition entièrement revue et corrigée)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPELLATIF. (Dans ce mot et dans le suivant, on fait sentir les deux L.) adj. m.
T. de Grammaire. Il ne s'emploie que dans cette locution, Nom appellatif, Nom qui convient à toute une espèce. Homme, arbre sont des noms appellatifs. On dit plus ordinairement Nom commun.

Littré (1872-1877)

APPELLATIF (a-pèl-la-tif, ti-v') adj.
  • Terme de grammaire. Nom appellatif, nom qui convient à toute une espèce. Nom commun, qui a le même sens, est plus usité.

HISTORIQUE

XVIe s. [Ce titre, Satire ménippée] S'est fait commun et appellatif, au lieu qu'il estoit auparavant propre et particulier, Satire Mén. p. 226.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APPELLATIF, adj. (Grammaire.) du Latin appellativus, qui vient d’appellare, appeller, nommer. Le nom appellatif est opposé au nom propre. Il n’y a en ce monde que des êtres particuliers, le soleil, la lune, cette pierre, ce diamant, ce cheval, ce chien. On a observé que ces êtres particuliers se ressembloient entr’eux par rapport à certaines qualités ; on leur a donné un nom commun à cause de ces qualités communes entr’eux. Ces êtres qui végetent, c’est-à dire qui prennent nourriture & accroissement par leurs racines, qui ont un tronc, qui poussent des branches & des feuilles, & qui portent des fruits ; chacun de ces êtres, dis-je, est appellé d’un nom commun arbre, ainsi arbre est un nom appellatif.

Mais un tel arbre, cet arbre qui est devant mes fenêtres, est un individu d’arbre, c’est-à-dire un arbre particulier.

Ainsi le nom d’arbre est un nom appellatif, parce qu’il convient à chaque individu particulier d’arbre ; je puis dire de chacun qu’il est arbre.

Par conséquent le nom appellatif est une sorte de nom adjectif, puisqu’il sert à qualifier un être particulier.

Observez qu’il y a deux sortes de noms appellatifs : les uns qui conviennent à tous les individus ou êtres particuliers de différentes especes ; par exemple, arbre convient à tous les noyers, à tous les orangers, à tous les oliviers, &c. alors on dit que ces sortes de noms appellatifs sont des noms de genre.

La seconde sorte de noms appellatifs ne convient qu’aux individus d’une espece ; tels sont noyer, olivier, oranger.

Ainsi animal est un nom de genre, parce qu’il convient à tous les individus de différentes especes ; car je puis dire, ce chien est un animal bien caressant, cet éléphant est un gros animal, &c. chien, éléphant, lion, cheval, &c. sont des noms d’especes.

Les noms de genre peuvent devenir noms d’especes, si on les renferme sous des noms plus étendus, par exemple si je dis que l’arbre est un être ou une substance, que l’animal est une substance : de même le nom d’espece peut devenir nom de genre, s’il peut être dit de diverses sortes d’individus subordonnés à ce nom ; par exemple, chien sera un nom d’espece par rapport à animal ; mais chien deviendra un nom de genre par rapport aux différentes especes de chiens ; car il y a des chiens qu’on appelle dogues, d’autres limiers, d’autres épagneuls, d’autres braques, d’autres mâtins, d’autres barbets, &c. ce sont là autant d’especes différentes de chiens. Ainsi chien, qui comprend toutes ces especes est alors un nom de genre, par rapport à ces especes particulieres, quoiqu’il puisse être en même tems nom d’espece, s’il est considéré relativement à un nom plus étendu, tel qu’animal ou substance ; ce qui fait voir que ces mots genre, espece, sont des termes métaphysiques qui ne se tirent que de la maniere dont on les considere. (F)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « appellatif »

Du latin appellativus → voir appellation et appeler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. appellatiu ; espagn. apelativo ; ital. appellativo ; d'appellativus (voy. APPELER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « appellatif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appellatif apɛlatif

Évolution historique de l’usage du mot « appellatif »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appellatif »

  • L’appellatif des Pierres-Couverclées (cadastre 1832, section D1 du village) a le sens de pierres recouvertes. De fait, le nom désigne un dolmen avec ses deux roches disposées verticalement surmontées d’une pierre de grande taille placée sur les deux autres. Journal L'Est Éclair abonné, La pierre dans l’histoire de Trancault
  • Vous n’y comprenez rien aux différents noms donnés aux smartphones de Xiaomi ? C’est normal, puisque le constructeur chinois donne différents noms à ses produits en fonction des marchés. Pour donner un exemple, le Redmi K20 Pro de l’an dernier, était arrivé dans nos contrées sous l’appellatif de Xiaomi Mi 9T Pro, un smartphone que l’on connaît bien en raison de son rapport qualité-prix tout simplement imbattable. C’est donc quelques semaines après avoir révélé son Redmi K30 – qui devrait être appelé Xiaomi Mi 10 par chez nous – que Xiaomi lève le voile sur le fleuron de sa gamme, ou plutôt ses fleurons : les Redmi K30 Pro et Redmi K30 Pro Zoom Edition, soit celui qui devrait porter le nom de Xiaomi Mi 10T Pro. Journal du Geek, Redmi K30 Pro : le successeur du Xiaomi Mi 9T Pro est là

Traductions du mot « appellatif »

Langue Traduction
Anglais appellative
Espagnol apelativo
Italien appellativo
Allemand berufung
Chinois 称谓语
Arabe إسمي
Portugais apelativo
Russe нарицательный
Japonais 呼称
Basque appellative
Corse appellente
Source : Google Translate API

Synonymes de « appellatif »

Source : synonymes de appellatif sur lebonsynonyme.fr

Appellatif

Retour au sommaire ➦

Partager