La langue française

Antirationnel

Définitions du mot « antirationnel »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIRATIONNEL, ELLE, adj.

Qui est contraire ou qui s'oppose aux principes de la raison :
1. Quant à la pairie, nous différons de principe, mais non de conséquence, car je trouve comme vous une aristocratie de droit une absurdité au 19esiècle, siècle tout rationnel et ne pouvant par conséquent donner racines à des institutions antirationnelles. Lamartine, Correspondance,1831, p. 184.
2. ... là où la pensée grecque tolère une indétermination qui s'explique par un manque de rationalité, la philosophie chrétienne resserre le déterminisme naturel en réduisant aux lois d'une raison supérieure l'apparent désordre de la nature. Mais l'inverse n'est pas moins vrai. Là où la pensée grecque admet une nécessité antirationnelle, la philosophie chrétienne brise cette nécessité parce qu'elle est irrationnelle. Du même mouvement dont elle soumet le hasard à des lois, elle libère la nature du destin, car tout a une raison suffisante mais ce ne peut être précisément qu'une raison. Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,t. 2, 1932, p. 167.
Rem. 1reattest. 1831 (supra ex. 1), puis attesté ds Lar. 19eLar. Lang. fr., Quillet 1965. Dér. de rationnel*, préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 147.

antirationnel , adj.;(la) pensée grecque admet une nécessité antirationnelle (Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,t. 2, 1932, p. 167)

Wiktionnaire

Adjectif

antirationnel masculin

  1. Qui est hors de la raison, qui s'y oppose.
    • Le racisme est l'expression d'un système de pensée fondamentalement antirationnel et il constitue un défi à toutes les traditions humanistes.
    • On constate que cette manière de faire comporte des conditions que nulle raison ne justifie, et d'autres qui sont nettement antirationnelles.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « antirationnel »

 Composé de rationnel et de anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antirationnel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antirationnel ɑ̃tiratjɔnœl

Évolution historique de l’usage du mot « antirationnel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antirationnel »

  • Tout d’abord les scientifiques devraient s'impliquer davantage pour expliquer ce qu’ils font. Ils ne sentent pas toujours comme une nécessité ce travail de communication de ce que sont les sciences. Et de leurs interrogations car il n’est pas question de revenir à une posture d’autorité qui ne fonctionne plus, ni à un discours de la science triomphante qui n’est plus écoutée à juste titre. Évidemment, nous chercheurs n’avons pas forcément l’habitude d’être contredits sur les fondements de la science. Mais nous devons oser le débat. C’est l’un des intérêts de la plateforme de rassembler à la fois des documents sur des questions scientifiques souvent sujettes à désinformation : théorie de l’évolution, changement climatique, vaccins etc. ; et aussi des outils de médiation pour les chercheurs, professeurs, animateurs… tous les passeurs de sciences souvent démunis pour entamer un dialogue constructif avec les jeunes et moins jeunes séduits par le complotisme ambiant. On voit bien sur Internet que les deux sphères, scientifique et antirationnelle, ne se rencontrent pas. Et pourtant il faut que le débat se fasse et devienne plus visible si l’on veut que le savoir scientifique, en tant que patrimoine universel, soit partagé par nos enfants où qu’ils vivent. Pourlascience.fr, Une plateforme collaborative pour lutter contre les fake news | Pour la Science
  • Au moment où il atteint la période de son adolescence, un individu en sait suffisamment pour se confronter aux fondamentaux, pris dans le sens large ; c’est le moment de sa vie où il prend conscience de la nécessité de traduire son sentiment de l’existence, encore incohérent, en des données conscientes. C’est aussi le moment où, confusément, il cherche à découvrir le sens de la vie, les principes, les idéaux et, où il veut, à toutes fins, s’affirmer. Et – puisque rien n’est fait, dans la culture antirationnelle qui est la nôtre, pour venir en aide à un jeune esprit engagé dans une phase de transition cruciale et, en revanche, tout ce qui est possible est accompli pour le freiner, l’inhiber et le neutraliser – ce qu’on obtient au bout du compte, c’est cette irrationalité hystérique typique de la plupart des adolescents, en particulier de nos jours. Atlantico.fr, La philosophie : ce sentiment premier de l’existence | Atlantico.fr
  • Beaucoup d’écologistes prônent la décroissance, qui est en opposition frontale avec l’idée de progrès. Peut-être que les gens sentent, même confusément, que renoncer au progrès correspondrait à un terrible recul et préfèrent tout miser sur la science plutôt que d’adhérer à un idéal romantique vaguement antimoderne et antirationnel à leurs yeux. Le Devoir, Refuser le pessimisme environnemental | Le Devoir
  • Je suis anti-islam, j’en suis fier et je le revendique haut et fort. Aucune loi au monde ne m’obligera à aimer cette idéologie sanguinaire, liberticide, antirationnelle et misogyne ( bel acronyme ! ). AgoraVox, Je suis Islamophobe et je me soigne - AgoraVox le média citoyen
  • Or ces progrès sont menacés par des campagnes antirationnelles, qui surfent sur les peurs irrationnelles, dont la plus inquiétante, par ses conséquences possibles, est la campagne contre les vaccins. Contrepoints, Homéopathie remboursée : à quoi joue donc Agnès Buzyn ? | Contrepoints
  • Ce modèle a porté d'incontestables fruits qu'on aurait tort de dénigrer. En s'imposant peu à peu en Europe, il y a réduit fortement les manifestations de violence religieuse. Mais c'est ce modèle même qui, aujourd'hui, cause son propre échec. L'exclusion des questions religieuses hors du cercle de la raison n'oblige pas seulement le croyant à une gymnastique intellectuelle proche de la schizophrénie. Elle provoque également de nombreux effets indésirables. Tout d'abord, elle pousse les croyants vers des attitudes fidéistes, irrationnelles voire antirationnelles, sinon même tout à fait aberrantes. Quand la foi n'a plus à rendre compte d'elle-même par un discours cohérent, quand elle ne peut plus se dire au non-croyant autrement que par le biais du témoignage subjectif et délaisse absolument l'échange rationnel, elle perd un précieux garde-fou qui la protège de l'absurde, mais aussi du sectarisme ou de la violence. On constate le succès planétaire de mouvements religieux aux liens pour le moins ténus avec la rationalité: le pentecôtisme dans le christianisme protestant, le salafisme en monde musulman. Beaucoup s'en inquiètent, sans voir qu'il s'agit simplement de l'autre face de la médaille de l'affaiblissement de la vérité religieuse. Plus grave encore: faire sortir les vérités religieuses du cercle des vérités rationnelles, c'est également renoncer à considérer les options religieuses comme des opinions discutables pour les cantonner à une simple affaire d'identité. Le HuffPost, Vérité et tolérance | Le HuffPost
  • A la contradiction apparente entre ma position sur la peine de mort et ma phrase disant qu’un individu peut s’améliorer et s’amender ,je vous ai répondu en long et en large ,et je le répète ,cette contradiction peut être levée en faisant la différence entre les crimes diaboliques et les crimes non diaboliques ,les premiers de par leur nature intrinsèquement mauvaise et antirationnelle au niveau d u psyché individuel comme au niveau transcendantal mérite la peine de mort tandis que les crimes non diaboliques ayant une forme de rationalité dans les causes pouvant conduire à des circonstances atténuantes et à des corrections possibles de par leur nature ne mérite pas la peine de mortQuant au proplème du caractère inné dont vous pensez que je nie et qui entrerait ainsi en contradiction avec le caractère nécessairement inné du crime diabolique ,je vous ai aussi déjà dit que jamais je n’ai nié l’existence du caractère inné ,au contraire j’ai dit et répété plusieurs fois que la part de l’inné et de l’acquis existent simultanément et entrent en jeu chacun par moitié Vous voulez remplacer la notion de bien et de mal par la notion de pulsionde vie et de mort,grand bien vous fasse ,en vous situant seulement sur l e plan psychologique ,mais les notions de bien et de mal ne sont pas contradictoires avec la notion de pulsion de vie et de mort ,au contraire ,celle-ci est un cas particulier de celle là,je me situe à un niveau plus haut et plus large ,au niveau philosophique qui embrasse et engloge le niveau psychologique ,la psychologie est un domaine particulier de la philosophie comme d’ailleurs toutes les sciences et toutes les disciplines y compris les domaines religieux vous me reprochez de citer des auteurs en insinuant que je les ai pas lu,je vous répond tout de suite que je les ai lu , et même si je ne les ai pas lu ,cela n’aurait en rien enlevé la légitimité et la pertinence des citations ,on peut citer les grandes idées connus des auteurs sans avoir lu toutes leurs oeuvres pour étayer ou confirmer sa thèse ,l’argument d’autorité n’ a pas la valeur démonstrative mais de confirmation AgoraVox, Agnès, son violeur… et les chasseurs - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « antirationnel »

Langue Traduction
Anglais antirational
Espagnol antirracional
Italien antirazionale
Allemand antirational
Chinois 反理性
Arabe مضاد
Portugais anti-racional
Russe антирационально
Japonais 反合理的
Basque antirational
Corse antirazionale
Source : Google Translate API

Synonymes de « antirationnel »

Source : synonymes de antirationnel sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « antirationnel »

Antirationnel

Retour au sommaire ➦

Partager