La langue française

Antiquaire

Définitions du mot « antiquaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIQUAIRE, subst. masc.

A.− Vieilli
1. Savant qui se livre à l'étude des monuments, des objets d'art ainsi que des inscriptions et des manuscrits antiques. Grand antiquaire, savant antiquaire, société d'antiquaires :
1. Il lui restait une autre Rome, la Rome morte : elle se jeta à cet intérêt nouveau; et s'enfonçant dans la lecture des historiens, des antiquaires, des topographes, des derniers travaux de la science qui ont reconstruit en ces temps-ci la Rome des Rois, la Rome de la République, la Rome de l'Empire, elle allait chercher, le livre à la main, la place et le vestige des légendes et des événements. E. et J. de Goncourt, Madame Gervaisais,1869, p. 111.
Rem. Dans cet emploi, antiquaire est encore couramment attesté au xixes. Cependant Ac. 1835 note déjà ,,On substitue ordinairement aujourd'hui le nom d'Archéologue à celui d'Antiquaire.``
2. Personne qui a le goût des objets anciens et les collectionne.
Rem. Cette accept. est attestée depuis Nouv. dict. du voyageur, Francfort, 1800, qui définit le mot par Liebhaber von Alterthümer « amateur d'antiquités » et ne donne pas d'autre sens. Ce nouv. sens est supposé, quoique non noté, par Besch. 1845, qui avertit qu'il ne faut pas confondre les antiquaires avec les amateurs de l'antiquité. Il est ensuite enregistré par Lar. 19e, Bouillet 1859 (qui restreint l'emploi de antiquaire à ce sens ,,On ne donne plus guère le nom d'antiquaires qu'à certains amateurs qui, le plus souvent sans études préparatoires, font des collections de fragments, de médailles, de monnaies, d'objets de tout genre, antiques, ou qu'on leur vend pour tels``) et Bach.-Dez. 1882.
B.− Mod. Marchand faisant commerce de meubles, de tableaux, d'objets d'art anciens :
2. Oh! les singulières cavernes en ces hautes maisons, en ces grandes maisons, pleines, des caves aux greniers, d'objets de toute nature, dont l'existence semblait finie, qui survivaient à leurs naturels possesseurs, à leur siècle, à leur temps, à leurs modes, pour être achetés, comme curiosités, par les nouvelles générations. Ma tendresse pour les bibelots se réveillait dans cette cité d'antiquaires. J'allais de boutique en boutique, traversant, en deux enjambées, les ponts de quatre planches pourries jetées sur le courant nauséabond de l'eau de Robec. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, Qui sait?, 1890, p. 1194.
3. J'aime, à Londres, ces boutiques pareilles au Vieux magasin d'antiquités, ou à l'Antiquaire, de Dickens et de Walter-Scott, avec leur clair-obscur, leur poussière, leur fouillis maléfique, leur aspect hanté. Les prix sont bien plus raisonnables qu'à Paris ou à New-York. À Saint-James, les antiquaires vendent plus particulièrement les meubles de style, les tapisseries, les laques. Morand, Londres,1933, p. 211.
Rem. Éd. 1913 note que antiquaire ,,se dit aussi d'un libraire qui connaît, recherche et vend les livres anciens``.
PRONONC. : [ɑ ̃tikε:ʀ]. Enq. : /ãtikeʀ/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Fin xiies. subst. « copiste, glossateur » (Dialogue Grégoire, 21, 23, éd. W. Foerster ds T.-L. : trovat ... les antiquaires [antiquarios] escrisanz); latinisme isolé, relevé par Trév. 1771; 2. fin xvies. subst. « celui qui s'applique à l'étude des œuvres de l'Antiquité » (Larivey, Anc. th., V, 3 ds Gdf. Compl. : C'est l'opinion des meilleurs antiquaires que le Querolus de Plaute et plusieurs autres comedies sont peries par l'injure du temps) − xixes. où il est remplacé par archéologue (supra); 3. 1890 p. ext. « marchand d'objets anciens », supra. Empr. au lat. antiquarius adj. et subst., au sens 1 « scribe » (ives. St Augustin, Serm., 98, 3 ds TLL s.v., 174, 10), cf. au vies. (Dialogue de Grégoire, 1, 4, ibid., 174, 16); au sens 2 « celui qui étudie l'Antiquité » (Tacite, Dial., 37, ibid., 173, 81). D'apr. Pt Rob. le sens mod. « marchand d'objets anciens » serait passé dans la langue dès 1845 par l'intermédiaire de l'all. Antiquar « id. » (Cf. Mozin, Neues vollständiges Wörterbuch der deutschen und französischen Sprache, Stuttgart, 1811 : Antiquar. Altertumshändler. Büchertrödler [marchand d'antiquités; bouquiniste]).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 191.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Éd. 1913. − Mét. 1955.

antiquaire « marchand d'objets anciens »

Wiktionnaire

Nom commun

antiquaire \ɑ̃.ti.kɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui recherche pour les vendre des objets anciens.
    • Le nombre des magasins d’antiquaires croît chaque jour.
  2. (Désuet) Celui qui s’adonnait à l’étude des objets antiques; archéologue.
    • L’archéologie a trop négligé l’étude des poteries gallo-romaines; et celles du Mans resteraient inconnues des antiquaires, sans le zèle généreux de M. De Caumont. (Anonyme, Revue littéraire, 1830, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • C’est une excursion que l’on peut faire à son aise en une après-dînée, à moins que l’on ne soit un antiquaire forcené, et que l’on ne veuille regarder une à une toutes les vieilles pierres soupçonnées d’inscriptions. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Pourquoi serais-je forcé de voir ce que les autres ont vu ? Je ne voyage pas dans un but déterminé : je ne suis pas antiquaire. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, réédition Éditions Complexe, 1989, page 103)
    • Un perron étroit et rapide conduit à une porte basse située du côté du midi de la tour, par où l’antiquaire audacieux peut encore, ou du moins pouvait, il y a quelques années, gagner un petit escalier …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTIQUAIRE. n. des deux genres
. Celui, celle qui recherche pour les vendre des objets anciens. Le nombre des magasins d'antiquaires croît chaque jour. Il désignait autrefois Celui qui s'adonnait à l'étude des objets antiques. La Société des Antiquaires de France. On dit ordinairement aujourd'hui ARCHÉOLOGUE.

Littré (1872-1877)

ANTIQUAIRE (an-ti-kê-r') s. m.
  • 1Celui qui s'applique à l'étude de l'antiquité, en expliquant les anciennes médailles, les inscriptions, l'usage et la forme des vases et des instruments antiques, en restituant les vieux manuscrits, et cherchant d'autres lumières qui puissent jeter du jour sur l'histoire et les usages des anciens temps. Les papas me disent qu'ils avaient vu des antiquaires anglais, Chateaubriand, Itin. 96. Antiquaire d'une nouvelle espèce, il me fallut apprendre à la fois à restaurer ces monuments des révolutions passées et à en déchiffrer le sens, Cuvier, Révol. p. 7.
  • 2En paléographie, copiste qui écrivait en lettres capitales antiques.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ANTIQUAIRE. Ajoutez :

3Recueil d'antiquités. Quelques livres ont été publiés sous ce titre au XVIIe siècle, notamment l'Antiquaire de la ville d'Alençon, 1685, in-12.

REMARQUE

Antiquaire au sens de docte en antiquités est plus ancien que les exemples ne le feraient croire. C'est un homme docte et en réputation de grand antiquaire, Corneille, Lexique, éd. Marty Laveaux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ANTIQUAIRE, s. m. est une personne qui s’occupe de la recherche & de l’étude des monumens de l’antiquité, comme les anciennes médailles, les livres, les statues, les sculptures, les inscriptions, en un mot ce qui peut lui donner des lumieres à ce sujet. Voyez Antiquité, voyez aussi Monument, Médaille, Inscription, Sculpture, Statue, &c.

Autrefois il y avoit différentes autres especes d’antiquaires : les Libraires ou les copistes, c’est-à-dire ceux qui transcrivoient en caracteres beaux & lisibles ce qui avoit auparavant été seulement écrit en notes, s’appelloient antiquaires. Voyez Libraire. Ils furent aussi dénommés calligraphi. Voyez Calligraphe. Dans les principales villes de la Grece & de l’Italie, il y avoit d’autres personnes distinguées que l’on appelloit antiquaires, & dont la fonction étoit de montrer les antiquités de la ville aux étrangers, de leur expliquer les inscriptions anciennes, & de les assister de tout leur pouvoir dans ce genre d’érudition.

Un établissement si utile au public & si flatteur pour les curieux, mériteroit bien d’avoir lieu parmi nous. Pautanias appelle ces antiquaires ἐξηγητὰς : les Siciliens leur donnoient le nom de mystagogi. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « antiquaire »

Antiquarius, de antiquus (voy. ANTIQUE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de antique avec le suffixe -aire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antiquaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antiquaire ɑ̃tikɛr

Évolution historique de l’usage du mot « antiquaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antiquaire »

  • Les antiquaires sont des pilleurs d’âmes. De Daniel Pennac / Le fée carabine
  • « Je ne suis ni antiquaire, ni brocanteur mais les deux », précise-t-il. Dans ce qu’il décrit être comme un bazar, entre souvenirs, antiquités, brocante, décos, hi-fi, télévision, quelques vêtements mais aussi des jumelles et de la décoration marine tout se mélange et appelle au regard. , Patrick, ni antiquaire ni brocanteur… mais les deux à Pont-d'Ouilly ! | Les Nouvelles de Falaise
  • Malheureusement, comme dans beaucoup de domaines durant le confinement, les commerces n’ayant pu poursuivre leurs ventes sur le net sont désavantagés par rapport à ceux qui ont fait le choix d’avoir une présence sur le web : « il y a ceux qui ont pris le train et ceux qui ne l’ont pas pris, nous sommes inscrits sur 18 sites spécialisés ! » explique l’antiquaire. , L'antiquaire « Aux 4 sergents » a surfé sur la vente internet pendant le confinement | Le Perche
  • « Quant au dimanche, j’improvise selon l’actualité, les arrivages de mes collègues, il m’arrive aussi de présenter un artiste ou un antiquaire local. » , Sarthe. "Histoire de Broc", la chronique radiophonique de l'antiquaire chartrain Armel Labbé | Le Courrier - L'Écho
  • Claudette Debord est antiquaire à Dignac depuis plus de 40 ans. D’ abord installée dans un vaste local avec parking privé, puis dans une plus petite boutique au bord de la très passante D939 depuis 1992. « J’ai senti le vent tourner, les grandes pièces ne se vendaient plus aussi… CharenteLibre.fr, Dignac: la croisade de l’antiquaire contre les voitures ventouses - Charente Libre.fr
  • La foire internationale des antiquaires et brocanteurs de L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) est annulée cet été à cause du coronavirus et des réglementations sanitaires. L'organisateur et la mairie envisagent un report au mois d'octobre 2020. France Bleu, Les commerçants accusent l'annulation de la foire internationale des antiquaires à L'Isle-sur-la-Sorgue
  • Jérôme Pla, antiquaire expérimenté, rue de Beaune, quartier Saint-Germain à Paris, ouvre une galerie à Lectoure, au 47 de la rue Nationale, à compter du 29 mai. Chineur insatiable à travers l’Europe, il aime revenir à la moindre occasion poser ses valises dans le Gers, ou 35 années auparavant il débuta comme brocanteur à Gimont. La galerie est représentative de son goût : objets de charme, de curiosité, de grande décoration, insolite et rare. À travers son expérience, Jérôme Pla nous invite, en découvrant ses objets, à voyager dans le temps, à personnaliser notre intérieur, à partager sa passion de l’art. Jérôme Pla défend l’idée que Lectoure peut devenir la première place du marché de l’antiquité au cœur des régions Occitanie et Aquitaine réunies. ladepeche.fr, Lectoure. Galerie de l’antiquaire Jérome Pla - ladepeche.fr
  • Venue vendre une broche estimée à 10 000 € par les experts d’Affaire conclue, une jeune étudiante s’est laissée emporter par la fièvre de l’enchère, n’osant pas demander aux antiquaires de se montrer moins gourmands. Alors qu’elle allait céder sur 7000 €, Julien Cohen a sauvé la jeune fille de la catastrophe. Voici.fr, VIDEO Affaire conclue : le beau geste de Julien Cohen envers une étudiante dans le besoin - Voici
  • Un antiquaire de l’Indre-et-Loire, ainsi qu’une mère de famille de Châlons-en-Champagne ayant bénéficié de l’aide financière du prêtre, ont écopé tous de deux de quatre mois de prison avec sursis pour recel. Selon le tribunal, le professionnel ne pouvait ignorer la provenance illégale des objets de culte, alors que les ventes étaient conclues sur des parkings de supermarché à des prix bien en dessous du marché. Et ce, même si le prêtre se présentait aux rendez-vous en soutane. Journal L'Union, L’ancien prêtre, condamné pour vol, avait été affecté à Châlons-en-Champagne

Images d'illustration du mot « antiquaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « antiquaire »

Langue Traduction
Anglais antique dealer
Espagnol anticuario
Italien antiquario
Allemand antiquitätenhändler
Portugais antiquário
Source : Google Translate API

Synonymes de « antiquaire »

Source : synonymes de antiquaire sur lebonsynonyme.fr

Antiquaire

Retour au sommaire ➦

Partager