La langue française

Antimoral

Définitions du mot « antimoral »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTIMORAL, ALE, AUX, adj.

Rare. [En parlant de pers. ou de leurs attitudes] Qui est opposé aux règles de la morale ou aux bonnes mœurs jugées inutiles ou dépassées :
1. M. me disait : « Je ne regarde le roi de France que comme le roi d'environ cent mille hommes, auxquels il partage et sacrifie la sueur, le sang et les dépouilles de vingt-quatre millions neuf cent mille hommes, dans des proportions déterminées par les idées féodales, militaires, antimorales et antipolitiques qui avilissent l'Europe depuis vingt siècles. » Chamfort, Caractères et anecdotes,1794, p. 151.
2. « Je crois qu'après ce récit, vous ne vous étonnerez plus de ma mauvaise opinion de Shelley. Je reconnais ses talents, mais je ne puis croire qu'un homme puisse être, comme vous le dites, « antimoral jusqu'à la folie » et avoir de l'honneur. J'ai entendu parler de l'honneur des voleurs, mais cela ne signifie que leur propre intérêt, et bien qu'il puisse être de l'intérêt de Shelley de paraître aussi respectable que possible avec les opinions qu'il professe publiquement, il est clair pour moi que l'honneur n'inspire pas une seule de ses actions. (...) » Maurois, Ariel ou la Vie de Shelley,1923, p. 286.
PRONONC. : Seule transcription ds Littré : an-ti-mo-ral, ra-l'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1782 (Mercier, Tableau de Paris, X, 86 ds Gohin 1903, p. 287 : conceptions antimorales et antipolitiques). Dér. de moral*; préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Lal. 1968.

Wiktionnaire

Adjectif

antimoral \ɑ̃.ti.mo.ʁal\

  1. Contraire à toute morale.
    • C'est ce régime absolu, et, par certains côtés, antimoral, qui a provoqué les mesures prises par le parlement, … . — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTIMORAL (an-ti-mo-ral, ra-l') adj.
  • Qui est opposé aux règles de la morale. Les doctrines sociales et antimorales, le National, 7 août 1876, 1re page, 3e col.

SYNONYME

ANTIMORAL, IMMORAL. Ces deux mots ne sont pas tout à fait synonymes. Immoral exprime une violation de la morale, et indique quelque chose digne de flétrissure. Antimoral exprime une opposition à la morale reçue, et indique une tendance à l'écarter comme chose vieillie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antimoral »

 Dérivé de moral avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antimoral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antimoral ɑ̃tɛ̃ɔral

Évolution historique de l’usage du mot « antimoral »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antimoral »

  • ho mon dieux ce jeux et antimoral il ne dois pas sortir " Jeuxvideo.com, Bande-annonce Hatred : Le massacre monochrome peut commencer sur PC - jeuxvideo.com
  • Pour ce coup-ci, 'intolérable'pour le suivant, 'inadmissible'pour celui d'après, et il reste encore'irresponsable', antidémocratique', 'anticonstitutionnel', 'antimoral', antirépublicain'... Et j'allais dire'minable'mais il a été déjà utilisé. Finalement, on a les élites qu'on mérite. (et ça concerne aussi ceux d'avant). Le Point, Ayrault : "Ce qui s'est passé ces derniers jours à Trappes est inacceptable" - Le Point

Traductions du mot « antimoral »

Langue Traduction
Anglais antimoral
Espagnol antimoral
Italien antimoral
Allemand antimoral
Chinois 反道德的
Arabe مضاد للأورام
Portugais antimoral
Russe antimoral
Japonais 反道徳的
Basque antimoral
Corse antimoral
Source : Google Translate API

Synonymes de « antimoral »

Source : synonymes de antimoral sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « antimoral »

Antimoral

Retour au sommaire ➦

Partager