La langue française

Anthracnose

Sommaire

  • Définitions du mot anthracnose
  • Phonétique de « anthracnose »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anthracnose »
  • Citations contenant le mot « anthracnose »
  • Traductions du mot « anthracnose »
  • Synonymes de « anthracnose »

Définitions du mot « anthracnose »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTHRACNOSE, subst. fém.

VITIC. Maladie de la vigne provoquée par un champignon qui attaque les fleurs, les fruits et les feuilles. Synon. charbon, rouille noire :
Les traitements [de la vigne] au sulfate de fer acide (...) sont les seuls procédés (...) qui permettent d'enrayer l'anthracnose. R. Brunet, Le Matériel viticole,1909, p. 27.
Rem. Attesté ds Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr., Rob. et Quillet 1965.
PRONONC. : [ɑ ̃tʀakno:z]. Warn. 1968 note une durée mi-longue pour la 1resyllabe du mot.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1879 « maladie de la vigne » (Marchant, L'anthracnose en Touraine ds Nouv. Lar. ill., rubrique bbg. du mot). Composé du rad. de anthrax* (sens méd.) et du gr. ν ο ́ σ ο ς « maladie, fléau » (Platon, Soph., 228a ds Bailly).
BBG. − Fén. 1970.

Wiktionnaire

Nom commun

anthracnose \ɑ̃.tʁak.noz\ féminin

  1. (Phytopathologie) Maladie cryptogamique de la vigne et de divers légumes ou fruits, provoquée par un champignon.
    • Non loin de là se trouvent des hybrides Bouschet qui succombent à l’Anthracnose ; les moins malades sont ceux greffés sur Solonis. — (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, page 30)
    • L’anthracnose est connue en Europe depuis très longtemps. — (Calixte Rampon, Les ennemis de l’agriculture, 1898)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anthracnose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anthracnose ɑ̃traknoz

Évolution historique de l’usage du mot « anthracnose »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anthracnose »

  • L’anthracnose est une maladie cryptogamique qui se développe lorsque l’humidité se fait trop importante, notamment au printemps et à l’automne, mais également en été avec les orages estivaux particulièrement propices au développement de cette maladie qui a besoin d’une humidité forte et de chaleur (autour de 20°C). Binette & Jardin, L’anthracnose : comment la traiter ?
  • Le kilo du piment vert se vend à Rs 140 sur le marché.  Et pour cause, le piment se fait rare car les plantations sont actuellement affectées par des insectes et l’anthracnose, soit de minuscules champignons. , Piments verts : les plantations affectées par des insectes et l’anthracnose – inside news :
  • Les maladies des protéagineux à floraison se développent à la faveur d'un temps humide, pluvieux. L'anthracnose reste la maladie la plus préjudiciable sur pois comme sur féveroles, même si d'autres pathogènes tels que le botrytis, le sclérotinia ou la rouille peuvent aussi causer des dégâts importants sur ces cultures. Terre-net, Lutter contre l'anthracnose du pois - Anthracnose des protéagineux
  • Le printemps bat son plein et comme chaque année, il n'est pas rare de voir les feuilles recouvrir les pieds des platanes. Cette perte de feuilles est due à un phénomène nommé anthracnose du platane. Une maladie qui se développe sous forme d'un champignon spécifique à cet arbre et fait surface dans les alentours du mois de mai. Elle se manifeste surtout lors des printemps humides et froids. ladepeche.fr, Montauban. L'anthracnose du platane : c'est l'automne au printemps ! - ladepeche.fr
  • L’anthracnose est une maladie due à diverses espèces de champignons du genre Colletotrichum Colletotrichum acutatum, elle est véhiculée par l’eau. Les symptômes s’observent sur les tissus juvéniles (feuilles, inflorescences, petits fruits noués) et plus tardivement sur les fruits après récolte pouvant provoquer des pertes importantes. Des mesures préventives sévères doivent accompagner les cultures. Le champignon parasite se conserve plusieurs années dans le sol, d’où la nécessité de pratiquer des rotations longues des plantes sensibles (5 à 6 ans). Choisir aussi des semences pour des variétés reconnues plus résistantes, ou des graines préalablement traitées par des fongicides. À la suite de l'apparition de l’anthracnose causant la destruction de la masse végétative des fruits sur certains vergers d'agrumes à Mostaganem, l’expert en production agricole et protection des végétaux, Mohamed Talbi, invite les exploitants agricoles à prendre les mesures préventives pour atténuer les dégâts occasionnés par cette maladie, particulièrement aux oranges et mandarines. Cela est dû aux facteurs climatiques, température entre 20°C et 24°C et humidité, chute du brouillard et des pluies fines. Les fruits jaunissent, s’enroulent et tombent. Il y a une douzaine de jours, certains vergers d’agrumes ont été atteints fortement à Mostaganem et Relizane, nous a expliqué M. Talbi, qui explique qu'on peut y remédier avec peu de moyens, notamment des produits à base de cuivre, bouillie bordelaise qui agit fortement, en ajoutant un adhésif techno. Par la suite, si l’arbre est affaibli, il faut l’aider à se reprendre en lui ajoutant des acides aminés foliaires et du fertilisant pour le booster. M. Talbi tient à souligner que les pertes peuvent être considérables si aucune action n'est entreprise. À noter que cette maladie provoque également des dégâts sur les pêches, les pommes et les figues. Les champignons présents dans le fruit (une dizaine par fruit) font apparaître une tâche marron à sa surface qui s'étend rapidement autour du point de piqûre. Des nécroses se forment, la pulpe devient molle et la maturation s'accélère : le fruit n'est plus consommable et chute. Une fois le fruit au sol, la croissance larvaire continue. Pour lutter contre ce champignon ravageur, les agronomes préconisent le piégeage précoce qui permet de détecter l'émergence des adultes et d'intervenir si nécessaire avec des insecticides adulticides. La mise en place d'un piégeage de masse est également pratiquée. Sachant que la contamination se fait surtout par la propagation de spores, que favorisent le vent, la pluie, le ruissellement, les petits animaux, il faut aussi éviter au cours de la végétation, en période humide, tout contact inutile, comme les frottements par la marche ou la manipulation d’outils de culture.  http://www.liberte-algerie.com/, Les vergers d’agrumes touchés à Mostaganem : Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • L'anthracnose du cornouiller à fleurs (Cornus florida) est due au champignon pathogène Discura destructiva qui a été observé aux États-Unis dans les années 1970. Depuis, il a détruit une grande partie des peuplements naturels de Cornus florida avant de faire son apparition en Europe (Allemagne, Italie,…) dans les années 2000. Le Figaro.fr, Quel traitement contre l'anthracnose du cornouiller à fleurs ?
  • La pluie est le principal facteur de la propagation de l’anthracnose des baies de caféiers Arabica. Ce résultat sans appel est issu d’expériences menées au Cameroun par le Cirad et ses partenaires sur cette terrible maladie. , Anthracnose des baies du caféier : la pluie, ennemi public numéro un - CIRAD

Traductions du mot « anthracnose »

Langue Traduction
Espagnol antracnosis
Italien antracnosi
Portugais antracnose
Source : Google Translate API

Synonymes de « anthracnose »

Source : synonymes de anthracnose sur lebonsynonyme.fr
Partager