La langue française

Angusticlave

Sommaire

  • Définitions du mot angusticlave
  • Étymologie de « angusticlave »
  • Phonétique de « angusticlave »
  • Évolution historique de l’usage du mot « angusticlave »
  • Traductions du mot « angusticlave »
  • Synonymes de « angusticlave »

Définitions du mot « angusticlave »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANGUSTICLAVE, subst. masc.

ANTIQ. ROMAINE. Ornement que les chevaliers, les magistrats plébéiens inférieurs et les fils de sénateurs ajoutaient à leur tunique et qui consistait en deux bandes étroites de pourpre descendant parallèlement depuis les épaules jusqu'au bas de la tunique. Anton. laticlave.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. généraux.
P. méton.
1. La tunique sur laquelle se trouvait cet ornement.
2. Celui qui, parce que appartenant à l'ordre des chevaliers, avait le droit de porter cette marque de distinction. ,,Suétone nous apprend que son père était angusticlave.`` (Lar. 19e).
PRONONC. : [ɑ ̃gystikla:v].
ÉTYMOL. ET HIST. − [xviies. d'apr. Lar. Lang. fr.] 1751 hist. rom. (Encyclop.). Empr. au lat. angustus clavus « tunique ornée d'une bande étroite de pourpre » c.-à-d. celle des tribuns de la plèbe (Varron, Ling., 9, 79 ds TLL s.v. angustus, 63, 1) p. oppos. à laticlavus « large bande de pourpre dont est bordée la tunique des sénateurs romains »; cf. angusticlavius « qui porte l'angusticlave » (Suétone, Otho, 10 ds TLL s.v., 61, 38).
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Leloir 1961.

Wiktionnaire

Nom commun

angusticlave \ɑ̃.ɡys.ti.klav\ masculin

  1. (Antiquité) Bande de la tunique des chevaliers romains.
    • Le laticlave était la bande large de pourpre portée par les membres de la classe sénatoriale. Les chevaliers n’avaient droit qu’à l’angusticlave ou bande étroite. — (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012, page 48)
  2. (Antiquité) (Par extension) Cette tunique.
    • Les Romains portaient sous la toge une tunique sans manches, qui servait aussi à distinguer les trois ordres : celle des plébéiens était tout unie ; celle des patriciens était bordée d'une large bande de pourpre, qui lui faisait donner le nom de laticlave, celle des chevaliers, d'une bande plus étroite, d'où elle s'appelait angusticlave. La tunique laticlave se serrait sur les hanches avec une ceinture, et l'angusticlave se portait sans ceinture. Par-dessus l'angusticlave, les chevaliers portaient une trabea, toge en pourpre marine, rayée de bandes d'écarlate, courte, comme il convenait à des cavaliers, et s'agrafant sur l'épaule droite.

Adjectif

angusticlave \ɑ̃.ɡys.ti.klav\ masculin et féminin identiques

  1. (Par extension) Qualifie, cette tunique, le chevalier qui la porte.
    • Candidius effectue son service militaire, en tant que tribun angusticlave (en 45/46 ?), dans la Legio VIII Augusta. (Blog)
    • Les sénateurs portaient la toge laticlave, c'est-à-dire avec une large bande de pourpre, et les chevaliers la toge angusticlave, c'est-à-dire avec une bande de pourpre plus étroite. (Forum)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANGUSTICLAVE (an-gu-sti-kla-v') s. m.
  • Terme d'antiquité romaine. Tunique des chevaliers romains ; elle était ornée de bandes de pourpre étroites, par opposition au laticlave des sénateurs orné de bandes fort larges.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ANGUSTICLAVE, s. m. (Hist. anc.) c’étoit une partie ajoûtée à la tunique des Chevaliers Romains ; la plûpart des antiquaires disent qu’elle consistoit en une piece de pourpre qu’on inséroit dans la tunique, qu’elle avoit la figure de la tête d’un clou, & que quand cette piece étoit petite, on l’appelloit angusticlave : mais Rubennius prétend avec raison, contre eux tous, que l’angusticlave n’étoit pas rond comme la tête d’un clou, mais qu’il imitoit le clou même ; & que c’étoit une bande de pourpre oblongue, tissue dans la toge & d’autres vêtemens ; & il ne manque pas d’autorités sur lesquelles il appuie son sentiment. Les Senateurs & les plus qualifiés d’entre les Chevaliers, portoient le laticlave ; ceux qui étoient d’un état inférieur ou de moindre naissance, prenoient l’angusticlave : on les appelloit Angusticlavii ; le pere de Suétone fut angusticlave. Cet historien le dit lui-même à la fin de la vie d’Othon. Voyez Antiq. expl. tom. III.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « angusticlave »

Du latin angusticlavus (« bande de pourpre, angusticlave »), formé de angustus (« étroit ») et clavus (« clou »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Angustus, étroit (voy. ANGOISSE), et clavus, clou (voy. CLOU). La robe des sénateurs et des chevaliers était garnie d'ornements dont la forme n'est pas exactement connue, mais qui avaient été nommés ainsi d'après une certaine ressemblance avec un clou ; par suite clavus avait été adopté par l'usage pour désigner la robe même.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « angusticlave »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
angusticlave ɑ̃gystiklav

Évolution historique de l’usage du mot « angusticlave »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « angusticlave »

Langue Traduction
Anglais angusticlave
Espagnol angustialave
Italien angusticlave
Allemand angusticlave
Chinois 古铜
Arabe انجوستيكلاف
Portugais angusticlave
Russe angusticlave
Japonais 怒った
Basque angusticlave
Corse angusticlave
Source : Google Translate API

Synonymes de « angusticlave »

Source : synonymes de angusticlave sur lebonsynonyme.fr
Partager