La langue française

Analogiste

Sommaire

  • Définitions du mot analogiste
  • Phonétique de « analogiste »
  • Évolution historique de l’usage du mot « analogiste »
  • Citations contenant le mot « analogiste »
  • Traductions du mot « analogiste »
  • Synonymes de « analogiste »

Définitions du mot « analogiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANALOGISTE, subst. masc.

Personne qui procède par analogie :
1. J'ignore si quelque analogiste a établi solidement une gamme complète des couleurs et des sentiments, ... Ch. Baudelaire, Salon de 1846,1846, p. 109.
Rem. Attesté seulement ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill. et Lar. Lang. fr.
LING. (gramm. anc.). Grammairien qui, dans la déclinaison, la conjugaison et la formation des mots, n'admettait que l'analogie et repoussait toute anomalie, c'est-à-dire l'exception (d'apr. Lar. encyclop.) :
2. Les Analogistes grammatistes prétendent découvrir sous la forme de l'M les deux organes nécessaires à la prononciation. (Ragon). Lar. 19e,1866.
Rem. Le subst. corresp. analogisme est attesté avec les sens suiv. : a) ,,Raisonnement fondé sur l'analogie ou la comparaison des rapports qui existent entre plusieurs objets. L'analogisme est le seul guide que nous ayons pour parvenir à la connaissance d'une maladie nouvelle`` (Nysten 1814); b) Abus de l'analogie (attesté ds Ac. Compl. 1842, Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.).
Prononc. − Analogisme : [analoʒism].
Étymol. ET HIST. − 1846, supra. Dér. sur le rad. de analogie*; suff. -iste*. À rapprocher du gr. α ̓ ν α λ ο γ ι ο τ ι κ ο ́ ς « qui enseigne l'analogie » (ca 200 apr. J.-C. Sextus Empiricus, M., 2, 59 ds Bailly). Analogisme, 1740 (Trév.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bél. 1957 (s.v. analogisme).Fér. 1768 (s.v. analogisme).Littré-Robin 1865 (s.v. analogisme).Nysten 1824 (s.v. analogisme).

Phonétique du mot « analogiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
analogiste analɔʒist

Évolution historique de l’usage du mot « analogiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « analogiste »

  • Quelles sont les différences entre les collectifs animistes et les collectifs analogistes ? France Culture, Collectifs animistes et collectifs analogistes - Ép. 2/9 - Les usages de la terre, Cosmopolitiques de la territorialité (suite)
  • A quoi ressemblent les genres de collectifs formant l’armature au sein de laquelle chaque régime ontologique peut s’épanouir, qu’il s’agisse du régime animiste, totémiste, analogiste ou naturaliste ? France Culture, Introduction - Ép. 1/9 - La composition des collectifs : formes d'hybridation
  • Alors t'es analogisteLExpress.fr, Spécial Test: c'est quoi ton ontologie? - L'Express
  • Tout au long de son essai, J. Baschet part du cœur de l’ontologie analogiste forgée dans le creuset de sources essentiellement théologiques et iconographiques, qui – l’auteur le sait – ne peuvent tout dire de l’entrelacement des âmes et des corps au Moyen Âge. Il est cependant un passage du chapitre 8 qui invite à l’histoire des « discours de soi » et des « pratiques d’introspection » (p. 289-290) mêlant, jusqu’à l’indissociabilité, le corps et l’âme (à moins qu’ils ne constituent justement le terrain de leur déliaison !). , Donner corps à l’âme - La Vie des idées
  • [3] Les travaux en anthropologie de Philippe Descola consistent à repérer, à travers le monde, les conceptions radicalement différentes que les peuples ont pu se forger des rapports entre les humains et la nature (des ontologies), et à tenter d’en établir une classification. De celle-ci émergent quatre catégories : le naturalisme, l’animisme, le totémisme et l’analogisme. Pour P. Descola, les Grecs anciens adoptent un système analogiste où la physicalité et l’intériorité sont discontinues d’une créature à l’autre mais liées à des réseaux d’analogies et de correspondances. A la différence, ce qui caractérise le naturalisme, c’est l’hypothèse que la physicalité est continue entre les humains et les animaux (nous sommes fait du même matériau), alors que l’intériorité est discontinue (seuls les êtres humains ont une culture), Voir P. Descola, Par-delà nature et culture, Paris, Gallimard, 2005. , La nature n’a plus de contraire - La Vie des idées
  • Du fait de l’expansion coloniale, les hybridations les plus communes sont liées au naturalisme : comme moteur ou comme effet, le capitalisme s’est répandu à la surface de la planète, se combinant à d’autres formes de présence au monde. Mais on observe aujourd’hui un phénomène inverse. Prenez Notre-Dame-des-Landes : au cœur même du naturalisme, dans un Etat centralisé, on voit fleurir quelque chose de tout à fait inattendu. Plus largement, il faut se défaire de la tentation d’interpréter certains mouvements sociaux avec nos catégories, issues du naturalisme. Prenons l’exemple des manifestations dans les Andes contre l’exploitation minière, qui se fait par décapage, en détruisant complètement des montagnes. Pour les populations amérindiennes, il s’agit d’une atteinte portée au groupe car on se trouve dans des systèmes analogistes où une montagne, une rivière, est un élément du collectif. Cela a été interprété par les ONG comme des mouvements écologistes. Des léninistes ont pu y voir des camarades paysans qui luttent contre les multinationales. Ce ne sont que des visions partielles de la situation. Ces alternatives portent les germes d’une transformation plus profonde que le seul réformisme social-démocrate. Libération.fr, Philippe Descola : «Je suis devenu un peu animiste, il m’arrive de dialoguer avec les oiseaux» - Libération
  • Il ne faut cependant pas en conclure que la Chine ou l’Asie ne pourraient pas gérer les pandémies à venir du fait d’une tradition disciplinaire séculaire, d’un totalitarisme autoritaire ou d’un despotisme oriental. Je vois plutôt les tensions actuelles autour de la gestion des épidémies en Chine comme un gradient entre les techniques cynégétiques (relatives à la chasse) et les techniques pastorales qui est très différent du nôtre mais qui ne résulte pas d’une culture incommensurable, plutôt de tournants ontologiques différents pris au cours de l’histoire humaine. On peut dire que les sociétés européennes et les sociétés chinoises partagent le même fond analogiste, au sens que Philippe Descola a donné à ce terme pour décrire le culte des correspondances cosmologiques dans des sociétés impériales, mais que les Chinois l’orientent davantage vers l’animisme alors que les sociétés européennes l’orientent davantage vers le naturalisme. Les sociétés européennes ont bâti le pouvoir pastoral autour d’un sacrifice – c’est-à-dire la destruction rituelle d’un animal ou d’un humain –  offert à un Dieu transcendant qui garantit l’unité du peuple par une loi. Les sociétés chinoises le conçoivent plutôt comme un système de correspondances ou d’analogies dans lequel le sacrifice permet de réinstaurer un ordre immanent après une crise, sans qu’il soit pour cela nécessaire d’invoquer un Dieu ou une Loi. La mort de Li Wenliang peut ainsi être comprise par le pouvoir chinois comme un sacrifice nécessaire à la construction d’une nation chinoise plus forte après la pandémie, et non comme l’instauration d’une justice transcendante à cette nation, ce qui est le fondement de l’espace public en Europe depuis les Lumières. Heureusement, d’autres territoires chinois comme Hong Kong, Taïwan ou même Singapour ont intégré cette conception européenne de l’espace public comme arène démocratique dans laquelle la décision souveraine est soumise au jugement du peuple et non seulement aux signes de changement de mandat céleste. C’est pourquoi il faut regarder attentivement ce qui se passe dans ces trois territoires que je décris comme les sentinelles de la pandémie, car le propre de la sentinelle est justement qu’elle refuse de se laisser sacrifier pour pouvoir porter ses signaux d’alerte le plus loin possible et qu’une nouvelle forme de justice en émerge.  En cela, la sentinelle est une technique cynégétique qui résiste à la forme pastorale du biopouvoir sacrificateur, aussi bien européenne (sacrifice de l’immanence à la transcendance) que chinoise (sacrifice comme rétablissement de l’immanence). Je crois que ce qui doit être répliqué pour nous préparer aux pandémies, ce sont les sentinelles, pas le sacrifice. Le Vent Se Lève, Frédéric Keck : « Nous sommes en 1914 et Jaurès nous manque à nouveau »
  • Il s’attache en particulier aux groupes analogistes et à partir de ce cours, ce sont les collectifs andins qui nous occupent, ces « territoires discontinus », qui jouent sur des échelle plus ou moins grandes. France Culture, Un archipel vertical, l’ayllu de Macha - Ép. 6/9 - Les usages de la terre, Cosmopolitiques de la territorialité (suite)

Traductions du mot « analogiste »

Langue Traduction
Anglais analogist
Espagnol analogista
Italien analogist
Allemand analogist
Chinois 类比主义者
Arabe التناظرية
Portugais analogista
Russe analogist
Japonais アナロジスト
Basque analogist
Corse analogista
Source : Google Translate API

Synonymes de « analogiste »

Source : synonymes de analogiste sur lebonsynonyme.fr
Partager