La langue française

Alto

Définitions du mot « alto »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALTO, subst. masc. et adj.

MUSIQUE
A.− Subst. masc.
1. Instrument à corde de la famille des violons, intermédiaire entre le violon et le violoncelle :
1. Leconte de Lisle possède le gouvernement de son idée... Il joue du rythme avec ampleur et certitude, et son instrument a le son doux mais large et profond de l'alto. Ch. Baudelaire, L'Art romantique,1867, p. 561.
2. On peut à volonté considérer l'alto comme un grand violon accordé une quinte plus bas, ou comme un petit violoncelle accordé une octave plus haut, ce qui explique à la fois ses deux noms; c'est la quinte inférieure du violon, ou l'octave haute (alto) du violoncelle... A. Lavignac, La Musique et les musiciens,1895, p. 160.
Rem. 1. Cet instrument a été appelé aussi alto-viole (Bach.-Dez. 1882), alto de viole (DG), quinte (Bach.-Dez. 1882, DG), quinte de violon (Quillet 1965). 2. Alto-basso. Instrument de percussion à cordes dont s'accompagnaient certains joueurs de flûte (Ac. Compl. 1842, Lar. 19e, Littré).
2. Vieilli. Voix de femme dont le registre est le plus grave et, p. méton., la personne qui a cette voix. Synon. mod. contralto.
Rem. 1. Est donné au fém. ds Pt Rob. 2. Le mot s'est employé aussi pour caractériser la voix d'homme dont le registre est le plus élevé mais on dit usuellement haute-contre. Il a également désigné la voix des castrats. 3. En mus. anc. et en parlant d'une voix de chanteur, altus, subst. masc. est ,,synonyme d'alto : voix « haute » par rapport à la « teneur » (ténor) qui sert de base à la composition d'une œuvre au Moyen Âge`` (Hist. de la musique, t. 1, 1960, p. 2047 [encyclopédie de la Pléiade]); cf. Ch. Lalo, Esquisse d'une esthétique musicale scientifique, 1908, p. 229.
B.− Adj. [En parlant d'instruments à embouchure ou à anse] Dont le registre se situe entre le soprano et le ténor. Clarinette alto (Catal. Couesnon, 1936, p. 59), cors altos (Catal. Couesnon, 1936, p. 32), saxhorn alto (Catal. Couesnon, 1936, p. 19), trompette alto (Catal. Couesnon, 1936, p. 35), saxophone alto (Ténot 1967).
Rem. Subst. masc. Alto pour saxhorn alto ou pour saxophone alto. On trouve aussi sax-alto, pour saxhorn-alto (Nouv. Lar. ill.) et saxo alto pour saxophone alto.
Prononc. ET ORTH. : [alto]. Plur. des altos.
Étymol. ET HIST. I.− Alto. 1. 1771 lutherie alto viola, terme ital. dans un cont. fr. (Trév., s.v. Viole [...] 3ola basse de viole, que les Italiens appellent aussi Viola di Gamba [...] Brossard dit qu'on la nomme aussi Viole de gambe. Ce que les Italiens appellent Alto viola, en est la haute-contre, & leur Tenore viola en est la taille); 1791 alto (Encyclop. Méthodique, Mus., t. 1, s.v. alto viola ou simplement alto. Instrument de musique qu'on nomme aussi viola); 2. 1845 mus. (chant) (Besch. : Alto. Nom donné autrefois au genre le plus grave des voix aiguës des femmes et des hommes. On dit aujourd'hui haute-contre en parlant des hommes et contralto ou contralte en parlant des femmes). II.− Altus, 1636 mus. anc. « voix haute » (Mersenne, Harmonie universelle, traité des consonnances, p. 272 : La 3 [partie d'un chant à 4 voix, en commençant par la basse] s'appelle Contratenor, Hautecontre, Contralto ou Altus). I 1 abrév. de l'ital. alto viola non attesté ds les dict. (notamment Tomm.-Bell. 1929 et Batt. t. 1 1961) mais mentionné par Trév., supra; 2 empr. à l'ital. alto attesté dep. le xviies. (Zarlino, Istituzioni e dimostrazioni di Musica, Supplementi musicali, Venezia, 1602, t. 4 ds Tomm. Bell.), cf. 1681, Veneroni, Dict. ital. et fr., t. 1, s.v. Alto : En terme de musique, le dessus. II empr. au lat. altus « haut [en parlant de la voix, des sons] » (Catulle, 42, 18 ds TLL s.v., 1776, 61 : conclamate iterum altiore voce).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 48.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Candé 1961. − Duf. t. 1 1965. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 85, 86 (s.v. altus). − Mét. 1955. − Ténot 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

alto \al.to\ masculin

  1. (Musique) Dans la musique vocale, voix correspondant à la voix féminine la plus grave.
    • En l'espace de quelques années, il fit évacuer tous les falsettistes restants pour les remplacer par des castrats sopranos, les parties d’alto demeurant encore assez longtemps confiées à des faussets. — (Patrick Barbier, Histoire des Castrats, Grasset , 1989, page 17)
  2. (Musique) Violon alto.
    • Jouer de l’alto.
  3. (Musique) (Familier) Dans un orchestre de jazz, ellipse pour saxophone alto.
    • Charlie Parker jouait de l'alto.

Adjectif

alto \al.to\ masculin et féminin identiques

  1. (Musique) Caractérise des instruments à vents dont le registre se situe entre les sopranos et les ténors.
    • Un saxophone alto.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALTO. n. m.
T. de Musique. La partie basse dans un morceau à plusieurs parties. Voix d'alto. Il se dit aussi d'une Sorte de violon plus grand qu'un violon ordinaire et monté à une quinte au-dessous. Jouer de l'alto. Il désigne aussi un Instrument de cuivre à vent, ayant une embouchure et trois pistons, intermédiaire entre le bugle et le baryton.

Littré (1872-1877)

ALTO (al-to) s. m.
  • 1Instrument à quatre cordes, de même forme, mais un peu plus grand que le violon. On le nomme aussi, mais très rarement, viole, de son nom italien viola, et plus souvent quinte, parce qu'il descend une quinte au-dessous du violon.

    Au plur. des altos.

  • 2Nom donné autrefois au genre de voix intermédiaire entre le dessus ou le soprano et la taille ou le ténor. On dit aujourd'hui contralto en parlant des femmes, et haute-contre en parlant des hommes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alto »

Ital. alto, haut (voy. HAUT), ainsi nommé, non qu'il ait un son élevé, mais par opposition à basse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1771) De l’italien alto (« haut »). Le paradoxe de cette étymologie (puisque la voix d’alto est plus grave que celle de soprano, et l’alto plus grave que le violon), vient du fait que la voix d’altus se référait à l’origine à son placement au-dessus de la voix de ténor.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alto »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alto alto

Évolution historique de l’usage du mot « alto »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alto »

  • Christophe Desjardins naît à Caen (Calvados) le 24 avril 1962. Il commence la musique très jeune et étudie d’abord le piano, avant de découvrir l’alto à 10 ans, dont le côté mystérieux le séduit. Il entre au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en 1982 dans les classes de Serge Collot pour l’alto, de Geneviève Joy (femme d’Henri Dutilleux) pour la musique de chambre. Muni d’un Premier Prix à l’unanimité l’année suivante (1983), il se perfectionne à la Hochschule der Künste (actuelle Universität der Künste) de Berlin auprès de Bruno Giuranna. Le Monde.fr, Mort de Christophe Desjardins, un alto pour la musique de tous les temps
  • alto Unidivers, Concert d’Alto en Béarn – ANNULÉ Navarrenx jeudi 30 juillet 2020

Images d'illustration du mot « alto »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alto »

Langue Traduction
Anglais alto
Espagnol alto
Italien viola
Allemand alto
Portugais viola
Source : Google Translate API

Synonymes de « alto »

Source : synonymes de alto sur lebonsynonyme.fr

Alto

Retour au sommaire ➦

Partager