La langue française

Alpiste

Définitions du mot « alpiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALPISTE, subst. masc.

BOT. Plante de la famille des graminées dont une variété sert d'ornement dans les jardins; la graine que produisent d'autres variétés d'alpiste (cf. Comm. t. 1 1837, p. 39).
Rem. 1. On désigne également cette plante sous les noms suiv. : blé des Canaries, chiendent des Canaries (Rob.); maïs géant (Quillet 1965); roseau panaché (Lar. encyclop.); pour la graine : millet long; graine des Canaries, graine d'oiseau, graine d'aspic (Mont. 1967). 2. Attesté ds la plupart des dict. du xixesiècle.
Prononc. : [alpist].
Étymol. ET HIST. − 1660 alpiste, alpistre « plante fourragère à graine très menue qu'on emploie pour l'alimentation des oiseaux » (C. Oudin, Tresor des deux lang. esp. et fr.). La 1reattest. de 1617 donnée par Quem. t. 1 1959 n'est pas à retenir, car dans le texte cité, c'est l'esp. alpiste et non le fr. alpiste qui est expliqué (voir FEW t. 8, s.v. pistum). Empr. à l'esp. alpiste « id. », attesté dep. 1492 (Nebrija, Vocabulario de Romance en Latin ds Gili t. 1 1960 : alpiste alopecuros, vulpis cauda), forme mozarabe du lat. médiév. pistum « id. », attesté uniquement chez Isidore de Séville, proprement part. passé du lat. pinsere « amenuiser ».
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Comm. t. 1 1837. − Lar. mén. 1926. − Littré-Robin 1865. − Mont. 1967. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Nom commun

alpiste \al.pist\ masculin

  1. (Botanique) Nom de plusieurs plantes poacées (graminées) du genre Phalaris dont les graines peuvent servir à la nourriture des petits oiseaux.
    • Pas plus que le seigle, lʼalpiste ou millet pointu ne semble avoir dʼavenir en Algérie. — (Victor Demontès, LʼAlgérie agricole, suivie de quelques renseignements sur les produits de la steppe et des forêts, 1930)

Nom commun

alpiste \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALPISTE (al-pi-st') s. m.
  • Terme de botanique. Nom de plusieurs plantes graminées dont les graines peuvent servir à la nourriture des petits oiseaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ALPISTE, phalaris. Cette plante porte un gros épi composé d’un amas écailleux de gousses pleines de semences : deux de ces gousses surtout ressemblent à des écailles & contiennent dans leurs cavités, car elles sont creuses & carinées, chacune une semence enveloppée de sa cosse. Elle croît aux isles Canaries, en Toscane parmi le blé, en Languedoc, aux environs de Marseille. Les anciens en recommandent la semence, le suc & les feuilles comme un excellent remede interne contre les douleurs de la vessie.

On lit dans Lobel que quelques personnes en font du pain qu’elles mangent pour cet effet. Ses semences sont apéritives, & par conséquent salutaires dans les embarras des reins & de la vessie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « alpiste »

Espagn. alpiste, blé des Canaries. C'est sans doute un mot de ces îles.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’espagnol alpiste (« blé des Canaries »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alpiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alpiste alpist

Évolution historique de l’usage du mot « alpiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alpiste »

  • Le tarin des aulnes se nourrit de graines d'arbres (conifères et feuillus) et de graines de plantes basses (chardon, pissenlit, etc.). Il visite facilement les mangeoires remplies de graines de pavot, millet rond, alpiste, tournesol, arachides (non salées bien sûr). Binette & Jardin, Le tarin des aulnes (Spinus spinus), oiseau souvent en bandes
  • Patrick Catellier est producteur de grains à Dufrost, au Manitoba. Il cultive la graine à canaris – de son vrai nom, « l’alpiste » – depuis plusieurs années comme récolte de rotation. Radio-Canada.ca, Des graines pour canaris… dans nos assiettes! | Radio-Canada.ca
  • Leurs besoins sont modestes : par exemple, 5 à 6 grammes de graines par canari et par jour suffisent. On trouve des mélanges prêts à la consommation, en magasin spécialisé et correspondant aux besoins spécifiques de chaque oiseau : c'est de loin la solution la plus pratique. Car pour ceux qui veulent se lancer dans un repas maison, ça se complique : en gros, il faut des graines d'alpiste (65 %), du gruau d'avoine (20 %), de la navette (5 %), du lin (5 %), du chanvre (3 %) et du niger (2 %) pour un canari. Le diamant mandarin prend aussi des graines d'alpiste, mais plutôt mélangées avec du millet. Et les proportions changent selon les oiseaux (demandez conseil au vétérinaire). Doctissimo, Nourrir son oiseau - Doctissimo
  • Nourrir les oiseaux en hiver est un plaisir pour les yeux et souvent une nécessité pour les aider à passer la mauvaise saison, étant donné que la nourriture disponible dans la nature est souvent faible à cause de l’urbanisation et de l’intensification de l’agriculture. Ce mélange de qualité supérieure, composé de brisures de maïs, de graines de tournesols noir et strié, de millets jaune et rouge, d’alpiste, de chenevis, de carthame, de gruaux d’avoine et de granules Nutribird C15, attirera une grande variété d’espèces. Ornithomedia.com, Mélange de graines de qualité supérieure pour oiseaux (1,8 kg) | Ornithomedia.com
  • Selon l’alpiste québécois, Mario Dutil, interviewé par LCN, les conditions sont de plus en plus difficiles en montagne, ce qui peut affecter les yeux. TVA Nouvelles, La conjointe de l’explorateur québécois ira le rejoindre au Pérou | TVA Nouvelles
  • Voilà pourquoi Philippe Bonhème a décidé de retracer la vie et le parcours de celui qui fut, durant les années 1960-1970, le meilleur alpiste français. Une biographie des plus complètes puisque l’auteur s’appuie sur une masse de documents rares issus des archives personnelles de son héros. « Avec une telle matière, ce sont presque trois décennies de la vie d’un professionnel de l’alpinisme au cours de la seconde moitié du XXe siècle » que le journaliste, rédacteur en chef adjoint d’Alpes magazine a pu étudier. , Sport | En librairie : au delà des cimes !

Traductions du mot « alpiste »

Langue Traduction
Anglais canary grass
Espagnol alpiste
Italien canaria
Allemand kanariengras
Portugais alpista
Source : Google Translate API

Synonymes de « alpiste »

Source : synonymes de alpiste sur lebonsynonyme.fr

Alpiste

Retour au sommaire ➦

Partager