La langue française

Alphonse

Définitions du mot « alphonse »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALPHONSE, subst. masc.

Arg. Homme entretenu par sa maîtresse; souteneur :
1. « L'an dernier, elle avait un Alphonse pour lequel elle travaillait du matin au soir et souvent du soir au matin. L'Alphonse est parti. » (Petits Mystères du quartier latin, 1860). L. Rigaud, Dict. de l'argot moderne,1881, p. 9.
2. En ce moment, les alphonses doivent pulluler. Je vois cela aux chemises masculines exposées dans les magasins et qui sont des chemises d'hommes de la prostitution. Voici entre autres le pajamas ou costume pour dormir. « Costume pour dormir », ça dit-il des choses! et il faut voir le costume, c'est une chemise de soie, ornée de brandebourgs, comme une veste de hussard, et qui coûte 45 francs. E. et J. de Goncourt, Journal,sept. 1882, p. 188.
3. Alphonse : (...) Ce surnom vient d'une pièce qu'Alexandre Dumas fit représenter au Gymnase sous le titre : Monsieur Alphonse, et dont le héros était précisément de la catégorie de ceux que le xviiiesiècle appelait Greluchons. On dit aussi Arthur, mais il y a une différence; l'Alphonse est celui qui est payé, l'Arthur se contente de ne rien donner. On les appelle aussi dos, dauphin, barbeau, chevalier de la guiche, marlou, maquereau, mac, poisson, etc. France1907.
Rem. 1. Empl. comme nom commun, il est cependant écrit parfois avec une majuscule. 2. Attesté ds Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr. (qui le disent arg. et vx) et Quillet 1965 (qui le dit pop.)
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [alfɔ ̃:s]. 2. Dér. et composés : alphonsines (cf. Lar. encyclop.), alphonsisme, alphonsiste. − Rem. Guérin 1892, s.v. alphonse précise que ,,le ph n'existant ni en espagnol, ni en portugais, ni en italien, il serait plus logique d'écrire alfonse``. Lar. 19e, s.v. alfonse renvoie à alphonse.
Étymol. ET HIST. − 1860, supra ex. 1. Emploi subst. du nom propre. Orig. inc., l'ex. donné par L. Rigaud, Dict. de l'arg. mod., 1881, atteste l'emploi du mot av. la pièce de Dumas (1874), mais celle-ci a prob. contribué à en répandre l'usage (cf. Larch. 1880).
BBG. − Larch. 1880. − La Rue 1954.

Wiktionnaire

Nom commun

alphonse \al.fɔ̃s\ masculin

  1. (Argot) (Rare) Homme qui vit de la prostitution.
    • Le plus souvent, ce n’est qu'un simple Alphonse qui, bien loin de pouvoir lui venir en aide, la maintient dans l’abîme. — (Yves Guyot, La prostitution, 1882)
  2. (Argot) Homme entretenu par sa maîtresse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « alphonse »

Au XIXe siècle, le prénom populaire Alphonse devient un terme d’argot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alphonse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alphonse alfɔ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « alphonse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « alphonse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alphonse »

Langue Traduction
Anglais alfonso
Espagnol alfonso
Italien alfonso
Allemand alphonse
Portugais afonso
Source : Google Translate API

Synonymes de « alphonse »

Source : synonymes de alphonse sur lebonsynonyme.fr

Alphonse

Retour au sommaire ➦

Partager