La langue française

Alexipharmaque

Sommaire

  • Définitions du mot alexipharmaque
  • Étymologie de « alexipharmaque »
  • Phonétique de « alexipharmaque »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alexipharmaque »
  • Citations contenant le mot « alexipharmaque »
  • Traductions du mot « alexipharmaque »
  • Synonymes de « alexipharmaque »

Définitions du mot alexipharmaque

Trésor de la Langue Française informatisé

ALEXIPHARMAQUE, adj. et subst.

MÉD. Synon. alexitère*.
A.− Emploi adj. [En parlant d'une substance] ,,Il s'est dit des remèdes que l'on croyait propres à expulser du corps les principes morbifiques, ou à prévenir l'effet des poisons pris à l'intérieur.`` (Ac. 1835). Un remède alexipharmaque (Nouv. Lar. ill.).
P. ext. Doué de propriétés merveilleuses :
1. J'espère que le taffetas d'Angleterre incombustible et alexipharmaque, vous est arrivé en bon état... P. Mérimée, Lettre à la comtesse de Boigne,1870, p. 209.
B.− Emploi subst. Substance capable de neutraliser les propriétés toxiques d'un poison. Synon. ,,antidote (vx)`` (Duval 1959).Un bon alexipharmaque (Ac. 1835) :
2. Synonyme d'antidote. Les alexipharmaques des anciens étaient des toniques, des excitants, des sudorifiques. Littré-Robin1865.
Au fig. :
3. ... le sacrifice de Melchisédec offrant à Abraham le pain et le vin dont il avait tout d'abord fait oblation au Seigneur, préfigure, suivant l'expression d'Isodore de Damiette, l'exemplaire des mystères divins, autrement dit de la sainte messe. − Bien, fit des Hermies, mais cela ne nous explique point les vertus d'alexipharmaque, d'antidote, qu'attribue à ce sacrifice le DrJohannès. J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 183.
DÉR.
Alexipharmaceutique, adj.,méd. ,,Qui a les propriétés de l'alexipharmaque.`` (Lar. 19e); ,,Qui appartient à l'art de guérir au moyen de médicaments. Il ne s'emploie que dans cette locution : collection alexipharmaceutique. Recueil qui contient plusieurs traités grecs relatifs à l'emploi de certains médicaments.`` (Ac. Compl. 1842; Besch. 1845).
Prononc. − Dernière transcription ds DG : à-lèk'-si-fàr-măk'.
Étymol. ET HIST. I.− Alexipharmaque, av. 1590 subst. méd. alexipharmaque « contrepoison » (A. Paré, V, 29 ds Hug. : Le bon vieillard Guidon parlant desdites ulceres, ordonne y appliquer lamines de plomb frottees de vif-argent. Car veritablement on peut dire qu'il est alexipharmaque et antidote contre les ulceres malins). II.− Alexipharmaceutique, 1838 (Ac. Compl. 1842). I empr. au lat. alexipharmacon « id. », attesté dep. Pline, Nat., 21, 146 ds TLL s.v., 1538, 53 : nec magis alia herba convenit medicamento quod alexipharmacon vocant. II dér. de alexiharmaque sur le modèle de pharmaceutique*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Duval 1959. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Adjectif

alexipharmaque \a.lɛk.si.faʁ.mak\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) (Désuet) Qualifiait un remède propre à repousser les poisons pris intérieurement.
    • Donner ensuite un alexipharmaque sudorifique. — (Roger Teyssou, La médecine à la Renaissance, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALEXIPHARMAQUE (a-lè-ksi-far-ma-k')
  • 1 Adj. Terme de médecine. Se dit des remèdes qui expulsent du corps les principes morbifiques, ou qui préviennent l'effet des poisons pris à l'intérieur.
  • 2 S. m. Un alexipharmaque.

HISTORIQUE

XVIe s. On peut dire que le plomb est alexipharmaque et antidote contre les ulceres malins, Paré, V, 9.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « alexipharmaque »

Ἀλεξιφάρμαϰον, de ἀλέξειν, protéger (voy. ALEXITÈRE), et φάρμαϰον, remède ; remède qui protége (voy. PHARMACIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « alexipharmaque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alexipharmaque alœksifarmak

Évolution historique de l’usage du mot « alexipharmaque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alexipharmaque »

  • Je quitte un titre plus indispensable que jamais. Comme d’autres, d’ailleurs. Un îlot de bon grain pour échapper à l’ivraie, dans le champ désespérément horizontal du débat public. Une barricade contre la dictature de l’opinion. Une bulle d’oxygène dans le marigot. Un alexipharmaque contre la bêtise (sauf quand la bêtise vaut vraiment la peine). Pourquoi faudrait-il encore lire les journaux? me demandait un jour un courroucé. Pour mourir moins bête que si vous ne les lisiez pas, aurais-je dû lui répondre. Le Temps, Je quitte Le Temps (mais je vous aurai à l'œil) - Le Temps

Traductions du mot « alexipharmaque »

Langue Traduction
Anglais alexipharmac
Source : Google Translate API

Synonymes de « alexipharmaque »

Source : synonymes de alexipharmaque sur lebonsynonyme.fr
Partager