La langue française

Akène, achène

Sommaire

  • Définitions du mot akène, achène
  • Étymologie de « akène »
  • Phonétique de « akène »
  • Évolution historique de l’usage du mot « akène »
  • Citations contenant le mot « akène »
  • Traductions du mot « akène »
  • Synonymes de « akène »

Définitions du mot akène, achène

Trésor de la Langue Française informatisé

AKÈNE, ACHÈNE, ACHAINE, subst. masc.

BOT. Fruit monosperme (c.-à-d. à une seule graine), indéhiscent (c.-à-d. qui demeure clos), sec (p. oppos. au fruit dit « charnu ») et dont le péricarpe (c.-à-d. la paroi) est distinct de la graine :
1. Necker, qui le premier employa ce mot, classait parmi les akènes tous les fruits monospermes indéhiscents; mais L. C. Richard n'a admis sous ce nom que ceux dont la graine n'adhère pas au péricarpe, ce qui les distingue du cariopse dans lequel les téguments de la graine et le péricarpe sont soudés. Les fruits d'un grand nombre de plantes de la famille des Renonculacées et ceux des Composées sont des akènes, Privat-Foc.1870.
2. Avec l'achaine, l'anophèle, avec les chaumes et les sables, avec les choses les plus frêles, avec les choses les plus vaines, la simple chose, la simple chose que voilà, la simple chose d'être là, dans l'écoulement du jour... Saint-John Perse, Exil,1942, pp. 218-219.
3. Le Chêne de nos pays, à feuilles caduques, appartient à la grande espèce Quercus Robur. Son fruit est un akène, comme celui du Hêtre; c'est le gland, dont la base est entourée par une petite coupe bien caractéristique, faite de nombreuses bractées soudées les unes aux autres. Botanique,1960, p. 1094 (encyclopédie de la Pléiade).
Rem. 1. Les formes achène et achaine sont rares. 2. ,,L'akène que quelques auteurs écrivent achaine a reçu aussi le nom de crémocarpe parfois aussi celui de cypsèle.`` (É.-A. Carrière, Encyclopédie horticole, 1862, p. 15). 3. Attesté ds les principaux dict. gén. des xixeet xxes.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [akεn]. 2. Dér. : akénocarpe. 3. Forme graph. − Rob. emploie concurremment comme vedette : akène ou achaine (cf. aussi Quillet 1965); Lar. encyclop. : akène, achène ou achaine. S.v. akène, Pt Rob. précise : ,,on écrit aussi achaine``. − Rem. Ac. Compl. 1842 et Besch. 1845 emploient parallèlement : achaine, achène ou akène. Pour Littré, s.v. akène : ,,la vraie orthographe est achène``.
Étymol. ET HIST. − 1802 bot. (P. Bulliard, Dict. élémentaire de bot., Paris, Fuchs, 1802, p. 213 : Fruit. Espèce : akène). Empr. au lat. sc. achena, composé par le botaniste all. Nat. Jos. de Necker, Elementa Botanica, 1790, I. Corollarium, p. 30, à partir des mots gr. α privatif et χ α ι ́ ν ε ι ν « s'ouvrir » : achena, ab alphabetica littera prima quae vocabulo cheno additur, χ α ι ́ ν ω, hisco, dehisco, originem trahit.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Bouillet 1859. − Littré-Robin 1865. − Mots rares 1965. − Nysten 1814-20. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

akène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) Fruit sec et indéhiscent ne contenant qu'une graine dont le péricarpe, plus ou moins sclérifié, n'est pas soudé à la graine.
    • Le fruit du chêne, le gland, est un akène.
    • L’artichaut a des akènes plumeux.
    • Le pissenlit a des akènes plumeux.
    • Un cas spécial d'inconsistance, d'évanescence physique. Elle s'envolerait si on lui soufflait dessus, comme les akènes d'un pissenlit. — (Fred Vargas, L'armée furieuse, Ed. Viviane Hamy, 2011, p.42)
    • [La chair interne de la figue], constituée de petits grains – autant de microfruits, appelés « akènes » en botanique – varie, comme le vin, du rouge au blanc, du rosé au jaune. — (La figue, un conte d’automne par Stéphanie Noblet pour M le mag, le 26 août 2016)

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.

Nom commun

achène \a.kɛn\ masculin

  1. (Botanique) (Rare) Variante orthographique de akène.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AKÈNE (a-kè-n') s. m.
  • Terme de botanique. Nom donné à un fruit monosperme, ordinairement sec, dont le péricarpe est distinct du tégument propre de la graine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « akène »

(1802). Issu du latin achena, créé par Noël Martin Joseph de Necker à partir du préfixe grec ancien ἀ-, a- (« sans ») et de χαίνω, khaínô (« être béant, bailler ») ; voir indéhiscent fait sur une base latine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀ privatif, et χαίνειν, s'ouvrir. La vraie orthographe est achène.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « akène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
akène akɛn

Évolution historique de l’usage du mot « akène »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « akène »

  • Les espèces de plantes sauvages que l’on retrouve fréquemment dans les villes fortement urbanisées sont celles utilisant la dissémination par anémochorie (dispersion par le vent) tel que le pissenlit, le laiteron maraîcher etc. Ils possèdent des pappus ou aigrettes (structure plumée sur l’akène) leur permettant de s’envoler avec un simple coup de vent quand le fruit est mûr. Cette dispersion spatiale par le vent permet aux communautés de plantes sauvages de créer de nouvelles populations, en colonisant de nouveaux milieux et d’être ainsi moins dépendantes vis-à-vis des pollinisateurs. Tela Botanica, sTREEts, l’arche de Noé des plantes sauvages – Tela Botanica
  • Les akènes du pissenlit semblent flotter dans l'air. Leur chute est ralentie par la formation d'un tourbillon d'air au-dessus de leur plumet de filaments, le pappus. Pourlascience.fr, Les graines de pissenlit volent grâce à un vortex | Pour la Science

Traductions du mot « akène »

Langue Traduction
Anglais achene
Espagnol aquenio
Italien achenio
Portugais aquênio
Source : Google Translate API

Synonymes de « akène »

Source : synonymes de akène sur lebonsynonyme.fr
Partager