La langue française

Afferme

Définitions du mot « afferme »

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFERME, subst. fém.

1. Vx. Synon. de fermage.
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e, Quillet 1934.
2. Vieilli. Synon. de affermage (DG).
3. Région. Ferme, domaine rural; convention de droit rural :
1. Les Gascons disent une afferme, pour une ferme. J.-F. Rolland, Dict. du mauvais langage,1813, p. 4.
2. Ne dites pas passer une afferme; dites passer une ferme. M. Pomier, Locutions vicieuses de la Haute-Loire,1835, p. 162.
Prononc. − Seules transcriptions ds Littré et DG : à-fèrm'.
Étymol. ET HIST. − 1. 1313 « loyer de fermage » (Ord., I, 526 ds Gdf. Compl. : Se il avoit plus delivré ou exploité de la vente, ou meins selon l'afferme du tems couru); 2. 1600 « action d'affermer » (Serres, Théâtre d'Agric., 8 ds Hug. : En cas d'afferme, que le seigneur accorde avec son fermier du prix du revenu de son bien, en deniers, fruicts ou autres choses, comme il verra le meilleur), qualifié de vieilli dep. Littré. Subst. verbal de affermer*.

Wiktionnaire

Nom commun

afferme \a.fɛʁm\ féminin

  1. (Gascogne) Ferme, exploitation agricole.
    • il habite dans une petite afferme.
  2. (Haute-Loire) Contrat d'affermage passé entre un propriétaire et un fermier. (Ailleurs ce terme est désuet.)
    • Ne dites pas passer une afferme; dites passer une ferme.— (M. Pomier, Manuel des locutions vicieuses les plus fréquentes dans le département de la Haute-Loire, page 162, Éd. Pierre Pasquet, Le Puy 1835)

Forme de verbe

afferme \a.fɛʁm\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe affermer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe affermer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe affermer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe affermer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe affermer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AFFERMER. v. tr.
Donner à ferme. Ce propriétaire vient d'affermer sa terre. Autrefois, le gouvernement affermait la perception des impôts. Il signifie aussi prendre à ferme. Tous ceux qui ont affermé cette terre y ont bien fait leurs affaires.

Littré (1872-1877)

AFFERME (a-fèr-m') s. f.
  • Fermage. On ne peut moins donner que deux moulins à chaque lieue carrée, chacun desquels pourra rendre d'afferme, l'un portant l'autre, pour le maître et pour les valets, trois cent trente livres, Vauban, Dîme, p. 76.

    Terme vieilli.

HISTORIQUE

XVIe s. En cas d'afferme, que le seigneur accorde avec son fermier du prix du revenu de son bien, De Serres, 57.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « afferme »

De ferme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « afferme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
afferme afɛrm

Citations contenant le mot « afferme »

  • Emporté une première fois par une inondation en 1393, le XVe siècle se montrera peu clément pour notre vieux Moulin. A peine le meunier a-t-il le temps de commencer son ouvrage, après l’annonce de la mise afferme publiée en 1413, qu’une inondation en 1414 détruit entièrement l’usine. millavois.com, Patrimoine millavois : Le Vieux Moulin (première partie)

Traductions du mot « afferme »

Langue Traduction
Anglais farm
Espagnol granja
Italien azienda agricola
Allemand bauernhof
Chinois 农场
Arabe مزرعة
Portugais fazenda
Russe ферма
Japonais ファーム
Basque baserria
Corse tinuta agricula
Source : Google Translate API

Synonymes de « afferme »

Source : synonymes de afferme sur lebonsynonyme.fr

Afferme

Retour au sommaire ➦

Partager