La langue française

Affaitage, affaitement

Sommaire

  • Définitions du mot affaitage, affaitement
  • Étymologie de « affaitage »
  • Phonétique de « affaitage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « affaitage »
  • Citations contenant le mot « affaitage »
  • Traductions du mot « affaitage »
  • Synonymes de « affaitage »

Définitions du mot affaitage, affaitement

Trésor de la Langue Française informatisé

AFFAITAGE, AFFAITEMENT, subst. masc.

1. FAUCONN. Dressage d'un oiseau de proie. (Attesté ds les principaux dict. − sauf Ac. − pour les 2 formes).
Rem. Plusieurs dict. du xixes., dont Ac. Compl. 1842, et au xxeNouv. Lar. ill. donnent en outre pour ce sens les formes affaissage ou affaisage.
2. TANN. Façonnage des cuirs. (Pour affaitage, attesté uniquement par Quillet 1934, Rob. et Lar. Lang. fr.; pour affaitement, en outre par Besch. 1845, Littré, DG, Lar. 20e).
Prononc. ET ORTH. : [afεta:ʒ] ou [-fe-]; [afεtmɑ ̃] ou [-fe-]. Gattel 1841 et Pt Lar. 1968 transcrivent le mot avec [e] fermé, Land 1834, DG et Pt Rob. avec [ε] ouvert.
Étymol. ET HIST. I.− Affaitage 1. 1337 « tannage » (Joubert, Vie agricole dans le Haut-Marne au XIVes., 39 ds Quem. t. 1 1959 : La motié de l'afetage, dom [lire dont?] le metaer congnent avoir aeu. 1. quer de .11. des veaux), attest. isolée; 2. 1690 fauconn. (Fur. : Affaitage [...] Soin qu'on prend pour affaiter ou dresser un oiseau de proye. Il faut bien du soin et de l'industrie pour reussir à l'affaitage d'un oiseau). II.− Affaitement 1. 1155 « ensemble des qualités les plus aimables en société » (Brut, éd. Arnold, 2660 ds Keller, Voc. de Wace, 164 a : Si ert de grant afaitement), seulement en a. fr.; 2. 1160 « arrangement, accommodement » (Rou, 2ep. 2919, Andresen ds Gdf. : Par le cunseil Bernart pristrent un parlement, Pur querre de Richart alcun afaitement, Que Richart ne seit si del tut mis a nient), seulement en a. fr.; 3. 1180 fauconn. « action de dresser pour la chasse » (Parton., Richel. 368, fo160 f, ibid. : Ce sont, ce m'est avis, les genz De qui vient plus afaitemenz De chiens, d'oiseaux et de service); 1376 fauconn. dans le texte de cynégétique (Les Livres du Roy Modus et de la Rayne Ratio, éd. Tilander, 1932, t. 1, pp. 217-77 : Espervier de nouvel affaitement); 1866 tann. (Lar. 19e: Affaitement [...] Manière de travailler les peaux à la tannerie). Dér. de affaiter*; 1 suff. -age*; 2 suff. -ment1*. La forme affais(s)age (supra) reste inexpliquée (peut-être forme dial. anc. cf. Gdf. s.v. afaitier, var. afaice pour afaite, 3 ind. prés. ds G. Guyart, Roy. lign.).
BBG. − Baudr. Chasses 1834. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Mots rares 1965. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Nom commun

affaitage \a.fɛ.taʒ\ masculin

  1. (Fauconnerie) Éducation d'un oiseau de proie.
    • Malgré la patience et le savoir-faire des maîtres fauconniers et des valets, certains oiseaux, en particulier les faucons et les éperviers hagards, résistent à l'affaitage ou dressage. — (Michèle Lenoble-Pinson, Poil et plume, 1989)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AFFAITAGE (a-fê-ta-j') s. m.
  • Terme de fauconnerie. Éducation d'un oiseau de proie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « affaitage »

De affaiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Affaiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « affaitage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
affaitage afɛtaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « affaitage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « affaitage »

  • Ce n’est pas un avion d’ AIR ALGERIE mais d’Air Asia qui effectuait un vol d’affaitement pour le compte d’ah,c’est bien de le préciser ! Air Journal, Un avion d'Air Algérie sort de piste à Lille-Lesquin | Air Journal
  • Un logiciel que j'utilise depuis une dizaine d'années, et qui me convient affaitement en tant que simple particulier. MacGeneration, Tous Comptes Faits Personnel : une bêta pour macOS Catalina | MacGeneration
  • Pourtant, « ce prédateur par excellence » fascine Jean-François Vetter. Sa majesté, la beauté de son vol, son intelligence, son regard, sa personnalité (la buse de Harris est un oiseau très sociable). « Le fait de chasser est inné, pas de revenir au gant. C’est l’éducation de départ, que l’on appelle l’affaitage, qui le déterminera. » , Série d'été 2019 : La relation homme-animal | A Avolsheim, Jean-François Vetter a la passion des faucons
  • Ce sera pour tous les visiteurs l’occasion d’approcher au plus près ces oiseaux de proie par excellence alliant force et rapidité. L’occasion aussi de découvrir cet art ancestral de la fauconnerie, désormais inscrit au patrimoine mondial de l’humanité. Caroline Combe et Guillaume Giraud, qui possèdent l’un et l’autre une grande expérience de la fauconnerie, vous expliqueront les techniques de l’affaitage, ce long entrainement qui permet de faire voler librement les oiseaux et de les faire revenir sur le poing ganté. Ils évoqueront aussi, bien sûr, les techniques de chasse, qui se pratiquent aujourd’hui encore. , Sisteron : des rapaces en plein vol dans le ciel de la Citadelle - Haute Provence Info
  • « J’ai développé cette passion dès l’enfance en découvrant la volerie des aigles à Kintzheim, en Alsace, à l’âge de 10 ans. Je suis tombé sous le charme de ces majestueux seigneurs du ciel que j’allais voir voler chaque année. J’ai compris que l’affaitage des rapaces était fondé sur la confiance et la patience, c’est ce qui m’intéressait ». , Edition Nancy et agglomération | À Jean-Moulin, un fauconnier raconte son métier
  • « Cela s’appelle l’affaitage, explique-t-il. Le but est de reproduire l’acte de chasse avec de la nourriture posée sur le gant du fauconnier. Tout se fait dans la confiance. Certaines espèces demandent plus de travail que d’autres comme les oiseaux nocturnes. » , Edition Nancy et agglomération | Une buse de Harris s’invite à un vernissage
  • « On n’intervient pas, on est spectateur. L’aigle, la buse, le faucon : tous chassent pour eux, pas pour le fauconnier. L’affaitage permet simplement de s’incruster dans un processus naturel. » www.lyonne.fr, Luis Da Costa, partenaire de vol des oiseaux de proie - Villeneuve-les-Genêts (89350)
  • André du Val, lunettes rondes, casquette vissée sur la tête et tee-shirt maculé du sang des poussins qu’il donne à manger à ses oiseaux (à raison de 100 par jour !), n’est jamais avare en second degré et sait mettre à l’aise ses stagiaires et ses visiteurs. Si le travail de fauconnier réclame tant de concentration, il semble normal que l’esprit se relâche dès que « l’affaitage », le fait de dresser un rapace, est fini. Un bonhomme sympathique et agréable qui fait tout lui-même depuis 1999. SudOuest.fr, « À la droite du faucon »
  • Thierry exerce cet art de vivre depuis une douzaine d’années après avoir intégré une volerie pour apprendre les techniques d’affaitage. « Avant, je m’étais beaucoup documenté, et j’avais lu pas mal de bouquins car l’affaitage n’a rien à voir avec le dressage. » SudOuest.fr, Foire expo de Barbezieux : Thierry Cadoret ou l’art de la fauconnerie
  • Est souvent affaitement inadapté, mais içi, il devient franchement comique : Après un homme dangereux, il propose "Livres pour enfant", vraiment ? Le Point, "Un homme dangereux", d'Émilie Frèche, ou les amours sans issue - Le Point

Traductions du mot « affaitage »

Langue Traduction
Anglais affaitage
Espagnol affaitage
Italien affaitage
Allemand affaitage
Chinois 关系
Arabe شجاعة
Portugais affaitage
Russe affaitage
Japonais 愛情
Basque affaitage
Corse affarenze
Source : Google Translate API

Synonymes de « affaitage »

Source : synonymes de affaitage sur lebonsynonyme.fr
Partager