La langue française

Aéroscaphe

Sommaire

  • Définitions du mot aéroscaphe
  • Étymologie de « aéroscaphe »
  • Phonétique de « aéroscaphe »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aéroscaphe »
  • Traductions du mot « aéroscaphe »

Définitions du mot aéroscaphe

Trésor de la Langue Française informatisé

AÉROSCAPHE, subst. masc.

AÉRON., vieilli. Appareil de navigation aérienne (fictif ou encore à l'état de projet) désignant une sorte d'aérostat dirigeable ou d'aéroplane :
1. ... La nuit tire du fond des gouffres inconnus Son filet où luit Mars, où rayonne Vénus, Et, pendant que les heures sonnent, Ce filet grandit, monte, emplit le ciel des soirs, Et dans ses mailles d'ombre et dans ses réseaux noirs Les constellations frissonnent. L'aéroscaphe suit son chemin; il n'a peur Ni des pièges du soir, ni de l'âcre vapeur, Ni du ciel morne où rien ne bouge, Où les éclairs, luttant au fond de l'ombre entre eux, Ouvrent subitement dans le nuage affreux Des cavernes de cuivre rouge. Il invente une route obscure dans les nuits; Le silence hideux de ces lieux inouïs N'arrête point ce globe en marche; ... V. Hugo, La Légende des siècles,t. 2, 1859, pp. 819-820.
2. L'aéroscaphe voit, comme en face de lui, Là-haut, Aldébaran par Céphée ébloui. Persée, escarboucle des cimes, Le chariot polaire aux flamboyants essieux, Et, plus loin, la lueur lactée, ô sombres cieux, La fourmilière des abîmes! V. Hugo, La Légende des siècles,t. 2, 1859p. 827.
3. ... admirons encore davantage la splendide peinture que V. Hugo fait de son aéroscaphe, sphère de cuivre, aérostat multiple, char ailé, chimère étrange conçue par le délire du vaticinateur : Globe comme le monde et comme l'aigle, oiseau. G. de La Landelle, Aviation,1863, p. 260 (Guilb. Aviat. 1965, p. 428).
4. Nous avons imposé aux appareils dans lesquels prédonine la surface inclinée le nom trop général d'aéroscaphe; celui d'aéroplane donné par M. Joseph Pline à son appareil conviendrait beaucoup mieux. Note : Le nom aéroscaphe, nef aérienne, dû à Victor Hugo (Légende des siècles) est évidemment applicable à tous les systèmes avec ou sans ballons. Aéroplane a un sens plus précis. Si nous n'avons pas adopté ce mot, c'est par un scrupule qui, selon toute apparence, n'arrêtera pas l'usage. Aéroplane est destiné à prévaloir. G. de La Landelle, Éléments d'aviation,L'Aéronaute, no3,1864, p. 4 (Guilb. Aviat. 1965, p. 428).
5. Ceci ne veut pas dire, certes, que les zones venteuses n'existent pas. Rien n'est plus démontré que ces afflations à courants continus, et un jour la navigation aérienne, servie par les air-navires que nous nommons, par manie du grec, aéroscaphes, en utilisera les lignes principales. La canalisation de l'air par le vent est incontestable, il y a des fleuves de vent, des rivières de vent et des ruisseaux de vent; ... V. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, pp. 345-346.
6. ... père Hugo, toi, qui (...) rêvais de l'aéroscaphe, trait d'union des peuples et leur apportant la paix, regarde un peu par ici, mon bonhomme, ce qu'il en est advenu. L. Daudet, La Recherche du beau,1932, p. 224.
7. Quand Hugo, dans la pièce Plein Ciel, pressentait l'avion, qu'il appelait l'aéroscaphe, et voyait en lui le grand annonciateur de la paix aux hommes, il se trompait lourdement. L. Daudet, Les Universaux,1935, p. 208.
Étymol. ET HIST. − 1859, supra ex. 1 et 2. Composé des éléments aéro-* et scaphe* (gr. σ κ α ́ φ η « barque »).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.
BBG. − Guilb. Aviat. 1965, pp. 52-53, 428-429. − Rheims 1969. − Zastrow (D.). Entstehung und Ausbildung des französischen Vokabulars der Luftfahrt mit Fahrzeugen « leichter als Luft » (Ballon, Luftschiff) von den Anfängen bis 1910. Tübingen, 1963 (Beih. zur Z. rom. Philol. 105.), pp. 219-223.

aéroscaphe*, subst. masc.« bateau mû par l'air » p. oppos. à pyroscaphe

Wiktionnaire

Nom commun

aéroscaphe \a.e.ʁɔ.skaf\ masculin

  1. (Aviation) Aéronef.
    • Alban lâcha brusquement la barre de métal qu’il façonnait, et grimpa sur la plate-forme supérieure de l’aéroscaphe, muni d’une excellente lorgnette marine, afin de voir à quelle sorte d’ennemis on avait affaire. — (Gustave Le Rouge, Gustave Guitton, La Princesse des airs, 1902)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aéroscaphe »

(Date à préciser) Du grec ancien, composé de ἀήρ, aếr (« air ») et de σκάφος, skáphos (« nef, navire »)
 Composé de aéro- et de -scaphe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aéroscaphe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aéroscaphe aerɔskaf

Évolution historique de l’usage du mot « aéroscaphe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « aéroscaphe »

Langue Traduction
Anglais aeroscaphe
Espagnol aeroscaphe
Italien aeroscaphe
Allemand aeroscaphe
Chinois 航空航天
Arabe ايروسكاف
Portugais aeroscaphe
Russe aeroscaphe
Japonais エアロスカフ
Basque aeroscaphe
Corse aeroscaphe
Source : Google Translate API
Partager