La langue française

Aderne

Définitions du mot « aderne »

Trésor de la Langue Française informatisé

ADERNE, subst. fém.

SAL. Compartiment rectangulaire qui, dans un marais salant, et plus précisément dans la cuvette de la saline, termine la série des chauffoirs où l'eau est soumise à l'évaporation :
1. Les marais salants sont établis sur d'anciens lais de mer. Ils sont généralement construits dans trois cuvettes naturelles : la vasière (jas), le cobier (conches), et la saline proprement dite comprenant les fares, adernes et œillets (mort, table muant et aire). Ces trois grands bassins sont séparés les uns des autres par des massifs de terrain ou « bosses » affectés généralement à la culture. Les hommes n'ont fait qu'agrandir et aménager ces bassins creusés par la mer. J. Stocker, Le Sel,1949, p. 31.
2. Tout le fond de cette cuvette est découpé en compartiments rectangulaires par de petites digues qui portent le nom de « ponts ». Les compartiments distribués sur le pourtour sont les « fares » (mort ou table). Ils sont placés en chicane de manière que l'eau sortant du corbier les traverse successivement. Après avoir ainsi parcouru le pourtour de la saline, l'eau arrive dans les « adernes » (muant) et les œillets (aires) qui occupent la partie centrale c'est-à-dire la plus basse de la cuvette. Les adernes sont aussi de grands compartiments rectangulaires de 10 m sur 20 m qui terminent la série des chauffoirs. Les œillets sont également des compartiments rectangulaires de plus petites dimensions**, rangés de part et d'autre du « délivre » ou canal qui les alimente séparément en eau saturée. J. Stocker, Le Sel,1949, p. 31.
Rem. Attesté seulement ds Lar. 20e, Lar. encyclop. et Quillet 1965.
Prononc. − Dernière transcription ds DG : à-dern'.
Étymol. ET HIST. − xxes., sup. Peut-être dér. du bret. darn « division » préf. a-*; serait dans cette hyp. de même orig. que darne*, m. fr. derne.

Wiktionnaire

Nom commun

aderne \a.dɛʁn\ féminin

  1. (Saliculture) Espace rectangulaire qui termine la série des chauffoirs où l’on soumet l’eau des marais salants à l’action du soleil et du vent.
    • Les adernes ont deux fonctions : poursuivre l’évaporation tout en stockant l’eau nécessaire au remplissage des œillets (elles permettent de réapprovisionner, en eau fortement chargée en sel, les œillets après une journée d’évaporation). — (Wikipédia : marais salants)

Nom commun

aderne \Prononciation ?\ féminin (graphie ABCD)

  1. (Saliculture) (Pays de Guérande) Aderne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ADERNE (a-dèr-n') s. f.
  • Nom, dans la Loire Inférieure, de l'espace où l'on soumet l'eau des marais salants à l'action du soleil et du vent, les Primes d'honneur, Paris, 1853, p. 138.

    Partie d'un marais salant, compartiment qui termine la série des chauffoirs, Enquête sur les sels, 1868, t. I, p. 509.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aderne »

Attesté en (1835) mais sûrement plus ancien. Probablement du breton darn (« division »), qui donnera aussi darne, avec la particule a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aderne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aderne adɛrn

Évolution historique de l’usage du mot « aderne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « aderne »

Langue Traduction
Anglais aderne
Espagnol aderne
Italien aderne
Allemand aderne
Chinois 阿德恩
Arabe أدرن
Portugais aderne
Russe aderne
Japonais アダーン
Basque aderne
Corse aderne
Source : Google Translate API

Synonymes de « aderne »

Source : synonymes de aderne sur lebonsynonyme.fr

Aderne

Retour au sommaire ➦

Partager