Actuaire : définition de actuaire


Actuaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ACTUAIRE1, subst. masc.

I.− FIN. ,,Professionnel diplômé de l'École d'actuariat, chargé d'appliquer aux questions de prévoyance sociale, d'assurances, d'amortissement et de finances en général, les théories mathématiques concernant le calcul des probabilités et la statistique.`` (Mét. 1955) :
1. Nous nous sentons assurés que les philosophies présentes sont fausses, parce que celle qui leur est opposée nous est nécessaire de la même façon que notre respiration et que notre marche. Démontrez-nous dialectiquement avec les armes de vos raisons raisonnantes et de vos raisons raisonnées, avec vos manies d'économes et d'actuaires que les hommes ont grandement tort de vouloir respirer, dormir, avoir chaud l'hiver, aimer les femmes qu'ils aiment, marcher où ils veulent, travailler, créer, être en paix. P. Nizan, Les Chiens de garde,1932, pp. 170-171.
2. Mais où la naïveté publique trouva l'appui des techniciens de finances, c'est quand on imagina de capitaliser les cotisations des assurés sociaux. Et les actuaires de calculer, une fois de plus, les glorieux gonflements du sou à travers les siècles. (M. Déat.). L'Œuvre,18 mars 1941.
3. Actuaire : Mathématicien spécialisé dans le calcul des probabilités, dont les services sont utilisés, soit par des services financiers, pour des calculs d'amortissement, soit par des établissements dont l'activité comporte un risque calculable ou est basée sur la couverture d'un risque, comme les Assurances. Romeuft. 11956.
4. La profession d'actuaire n'est pas réglementée; cependant, en Angleterre par exemple, depuis 1870, certaines opérations ne peuvent être faites sans le contrôle et l'aval d'un membre de « l'Institute of Actuaries ». En France, l'Institut des Actuaires, créé en 1890, joue un rôle identique, ses membres étant pratiquement seuls à exercer cette profession. Romeuft. 11956.
II.− ANTIQ. ROMAINE. Secrétaire tachygraphe; comptable militaire (cf. étymol.).
Étymol. ET HIST. I.− Adj. 1327 dr. « qui concerne les actes » (J. de Vignay, Mir. hist., 20, 84 [éd. 1495] ds Quem. : Quiconques vouldra parvenir a la theorique il est necessaire que premierement il consuyve la science actuaire par toute estude et toute vertu. Lactuaire perfection subsiste par double raison). II.− Subst. 1. a) 1749 hist. « (à Rome) secrétaire tachygraphe », (J. de Calencas, Essai sur l'hist. des Belles-Lettres, ibid.); b) 1842 hist. milit. (Ac. Compl. s.v. : [...] Il désignait particulièrement, sous les empereurs, certains préposés de la milice, subordonnés aux questeurs militaires, et chargés de la comptabilité, des vivres, etc... Les Actuaires tenaient aussi des registres sur lesquels ils inscrivaient les opérations de la campagne); 2. 1872, janv. fin. « spécialiste du calcul des probabilités applicable aux Assurances » (Journal des actuaires fr., I, 1 préf. ds Littré : Il existe en Angleterre, depuis longtemps, une société appelée Institute of Actuaries dont le but est de favoriser le développement des sciences financières... les questions financières en général, et notamment (...) les opérations viagères); 1872, 18 oct. Jugem. du trib. civ. de Rouen, 2ech. du 6 juin ds Gazette des Trib., p. 1022, 1recol. ds Littré : ... qu'il ne pouvait se libérer, suivant les avis écrits de la compagnie [d'assurances sur la vie], que contre une traite tirée de Londres par l'actuaire, secrétaire gérant de la compagnie...; (cf. Lar. 20es.v. : [...] Pratiquée d'abord en Angleterre, la science des actuaires s'implanta ensuite en France : le Cercle des Actuaires fut fondé en 1870. L'association de l'Institut des Actuaires français a été reconnue d'utilité publique par décret du 30 oct. 1896). I dér. de acte* dr. (attesté seulement en 1338) sur le modèle morphol. de l'adj. lat. actuarius. II 1 empr. au lat. actuarius, subst., attesté au sens 1 a, dep. Sén. (Epist., 33, 9 ds TLL s.v., 448, 72), 1 b dep. Aur. Vict. (Caes., 33, 13, ibid. s.v., 448, 79). − Pauly-Wissowa, I, 301. 2 empr. à l'angl. actuary « id. » (Bonn. 1920, 1; Behrens Engl. 1927, 56; Mack. t. 1 1939, p. 236) dep. 1842, Brande, William-T., A dictionary of science, literature and art ds DAE 1960. (cf. 1849, Macaulay, The history of England from the accession of James II, I, 283 ds NED : ,,An actuary..., subjected the ancient parochial registers... to all the tests which the modern improvements in statistical science enabled him to apply``), spécialisation de sens de actuary « a registrar or clerk, a notary », admin., dep. 1553, lui-même empr. au lat. actuarius (supra, subst. 1). La notion d'« acte » présente dans le subst. 1 a et b et, à l'orig., dans II 2 (voir attest. de Macaulay), a fait par la suite en 2, place à celle de « calcul ».
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Barr. 1967. − Baudhuin 1968. − Bél. 1957. − Lemeunier 1969. − Mét. 1955. − Romeuf t. 1 1956.

ACTUAIRE2, subst. masc.

MAR., ANTIQ. Petit bateau rapide (cf. brigantin).
Prononc. − 1. Forme phon. : [aktyε:ʀ]. Harrap's 1963 transcrit aussi : -tɥ ε:ʀ. 2. Dér. et composés : actuariat (cf. Lar. encyclop.), actuariel.
Étymol. ET HIST. − 1751 mar. (Antiquité), Encyclop. t. 1 : Actuaires : C'est ainsi que les anciens appelloient une sorte de longs vaisseaux, que l'on avoit construits particulierement d'une forme agile et propre aux expéditions; ils reviennent à ce que l'on appelle en France des brigantins. Empr. au lat. actuaria, subst., p. ell. de navis actuaria, litt. « vaisseau facile à mouvoir » (César, Gall. 5, 1, 3 ds TLL s.v., 448, 49 : has [naves] omnes actuarias imperat fieri); ds Cicéron, Att. 5, 9, 1, ibid., 448, 62 : actuariis autem minutis Patras accedere. − Kemna 1901.

Actuaire : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

actuaire \ak.tɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Professionnel chargé de déterminer le montant des primes d’assurances en estimant l’impact financier d’un risque à l’aide de calculs de probabilités.
    • Après mes études d’actuaire, j’ai voulu faire un peu de sociologie. — (Lise Gauvin, L’Écrivain francophone à la croisée des langues, 1997)
    • Démontrez-nous dialectiquement avec les armes de vos raisons raisonnantes et de vos raisons raisonnées, avec vos manies d’économes et d’actuaires que les hommes ont grandement tort de vouloir respirer, dormir, avoir chaud l’hiver, aimer les femmes qu'ils aiment, marcher où ils veulent, travailler, créer, être en paix. Prouvez-nous que nous sommes contre le courant de notre nature et de notre histoire et que nous ne nagerons pas contre lui. — (Paul Nizan, Les Chiens de garde, 1932, page 116)
  2. (Antiquité) Scribe chargé de recueillir les discours prononcé au Sénat ou dans les assemblées publique.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Histoire) (Militaire) Officier qui recevait les approvisionnements et distribuait les rations pour les troupes.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

actuaire \ak.tɥɛʁ\ masculin

  1. (Histoire) (Antiquité) (Marine) Type de navire romain léger et facile à manœuvrer.
    • Les actuaires étaient généralement utilisés comme transports de troupes, de chevaux, de matériel de guerre. Sans être des navires de combat, ils devaient pouvoir suivre les escadres de navires longs. — (Guy Le Moing, L’Histoire de la marine pour les Nuls, chapitre 2, édi8, 2016)

Nom commun 3

actuaire \ak.tɥɛʁ\ féminin

  1. (Histoire) (Antiquité) (Typographie) Écriture latine à lettres étroites et plutôt irrégulières, apparaissant sur des actes de l’autorité publique comme des diplômes militaires, ou des actes privés.
    • Malgré une certaine tendance à l’actuaire (L avec barre tombante, I. 3 : A sans barre I. 5), l’écriture relève de la capitale carrée, marquée par des traits horizontaux courts (E, L, T), des V ouverts à gauche, un R au dernier trait raccourci, des O maladroitement conformés (outrepassant la forme d’un cercle ou ovale, I. 1), un N présentant une première et une deuxième hastes obliques : la barre intermédiaire des E est déplacée vers le haut. — (G. Fabre, À l’ombre d’Ag(h)eio : quelques réflexions à propos d’une divinité secondaire des Pyrénées Centrales, Pallas. Revue d'études antiques, 1999, page 155)

Adjectif

actuaire \ak.tɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) (Antiquité) (Typographie) Qui est écrit avec une mise en forme latine à lettres étroites et plutôt irrégulières.
    • La gravure devient progressivement souple. Les C s’allongent, les V perdent leur angle aigu, les A perdent leur trait médian horizontal et se rapprochent, avec les N et les M, de l’écriture de type actuaire ; disparaissent les interponctions (L. 4, 5, 6). — (Michel Christol, Michel Gazenbeek, Une nouvelle épitaphe d’époque gallo-romaine à Collias (Gard), Documents d’Archéologie Méridionale, 1991, page 363)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Actuaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACTUAIRE. n. m.
Celui qui détermine, à l'aide du calcul des probabilités, les primes d'assurances sur la vie, contre les accidents, etc.

Actuaire : définition du Littré (1872-1877)

ACTUAIRE (a-ktu-ê-r') s. m.
  • Néologisme. Mathématicien chargé de contrôler, d'après le calcul des probabilités, les bases des contrats viagers ou d'assurances. Il existe en Angleterre, depuis longtemps, une société appelée Institute of Actuaries dont le but est de favoriser le développement des sciences financières… les travaux des actuaires anglais ont jeté une vive lumière sur les questions financières en général, et notamment sur les opérations viagères, Journ. des actuaires français, t. 1er, n° 1, janv. 1872, Préface. … qu'il ne pouvait se libérer, suivant les avis écrits de la compagnie [d'assurances sur la vie], que contre une traite tirée de Londres par l'actuaire, secrétaire gérant de la compagnie, qu'en… Jugem. du trib. civ. de Rouen, 2e ch., du 6 juin, Gaz. des Trib. 18 oct. 1872, p. 1022, 1re col. Les compagnies ont trop souvent à leur service des calculateurs ou actuaires très ignorants et qui allongent à plaisir leur travail en faisant leurs calculs avec deux fois trop de chiffres, H. Laurent, la Réforme économique, t. 1er, 2e livr. p. 121.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « actuaire »

Étymologie de actuaire - Littré

Mot formé d'après l'angl. actuary, du lat. du moyen âge actuarius, greffier, de actum, supin de agere, agir (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de actuaire - Wiktionnaire

(Nom 1) (1872) Du nom latin actuarius (« scribe chargé des actes, des procès-verbaux »). Le mot apparaît en français dès 1495 comme adjectif (« qui concerne les actes »). Le nom est signalé en 1749 dans son sens de « scribe romain ». Le sens actuel ne date que de 1872, par imitation de son équivalent anglais actuary[1].
(Nom 2) (1751) Du nom latin actuaria, de même sens, lui-même de l’adjectif latin actuarius (« qui se meut facilement »)[2].
(Nom 3) et (Adjectif) (Date à préciser) Du latin acta (« acte ») avec le suffixe -aire et un u épenthétique[3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « actuaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
actuaire aktµɛr play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « actuaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « actuaire »

  • ILS GAGNENT 3.000 EUROS AVANT 30 ANS. Après des études scientifiques et une école d’ingénieurs, Aurélien, 30 ans, découvre le monde de l’assurance et de l’actuariat, lors d’un stage. Désormais, actuaire chez un courtier, il a un très bon salaire. Portrait. , Aurélien, 30 ans, actuaire : "Je suis un interprète des risques" - L'Etudiant
  • Les actuaires sont des professionnels très respectés dans le monde entier. Ils sont aptes à résoudre des problèmes et apporter des réponses stratégiques car jouissant d’une connaissance approfondie des systèmes financiers. Financial Afrik, Qu’est ce donc un actuaire et quel est son rôle dans une compagnie d’assurance ? | Financial Afrik
  • Spécialisé dans l’analyse et le traitement des impacts financiers du risque, l’actuaire occupe une place importante au sein des entreprises, tant sur le plan de leur fonctionnement que sur le plan de leur protection. La fonction d’actuaire touche, en effet, tout ce qui est lié aux systèmes d’assurances: organisation des régimes de retraite et de prévoyance, assurances incendie, accident ou encore risques divers…, pour ne citer que ceux-là. Petit tour d’horizon du métier d’actuaire avec Marc Tourtoulou et Geneviève Béraud-Gravillon, tous deux associés chez SPAC Actuaires. Le Figaro.fr, SPAC Actuaires: le cabinet de conseil en actuariat
  • Pour devenir actuaire, un bac+5 est requis. Huit formations initiales sont reconnues par l'Institut des actuaires, la principale organisation représentative du métier en France : l'ISFA, l'ISUP, l'Université de Strasbourg, l'EURIA, l'Université Paris Dauphine, l'ENSAE, l'ESSEC, le Collège des Ingénieurs et le Cnam. Par ailleurs, plusieurs masters donnent aussi accès à l’actuariat : le master statistique et actuariat appliquées en assurances dommages et santé (Sarads) à l'Iriaf (université de Poitiers), le master ingénierie maths-info, parcours ingénierie statistique et actuariat à l'Université catholique de l’Ouest, ainsi que le master Ingénierie Statistique et Informatique de la Finance, de l'Assurance et du Risque (ISIFAR) à Paris Diderot. Capital.fr, Actuaire : salaire et formation - Capital.fr
  • Tunisie-Tribune (FTUSA) – Dans le cadre de la simplification des procédures et du renforcement de sa politique de digitalisation et du service en ligne, la Fédération Tunisienne des Sociétés d’Assurances -FTUSA- invite les candidats souhaitant pratiquer l’activité d’expert, de commissaire d’avaries ou d’actuaire et qui remplissent les conditions légales, à se rendre sur son site internet www.ftusanet.org afin de remplir le formulaire itulé  « Demande d’accès aux métiers d’assurance » et de joindre tous les documents requis. , FTUSA : Appel à candidatures aux activités d’expert, de commissaire d’avaries ou d’actuaire | Tunisie Tribune
  • « Benoit Morissette est la personne idéale pour assumer les fonctions combinées de chef de la gestion des risques et d'actuaire en chef », a affirmé M. Brindamour. « Il est un contributeur important de notre équipe de direction et a facilité la mise en place des pratiques exemplaires en actuariat, gestion des risques, vérification interne, gouvernance et vérification de la conformité. »  , Intact Corporation financière annonce le départ à la retraite de Martin Beaulieu, chef de la gestion des risques, et la nomination de Benoit Morissette au poste de chef de la gestion des risques et actuaire en chef
  • Mouvement initié en 2015 par la loi Hamon, la résiliation infra-annuelle s’étend aujourd’hui aux contrats d’assurance frais de santé, qu’ils soient collectifs ou individuels. Un décret d’application est encore attendu. Une analyse de Thibault Galas, avocat au cabinet Fromont Briens et Guerric Bras, actuaire au sein de Périclès Actuarial. argusdelassurance.com, Complémentaire santé : les contours incertains de la résiliation infra-annuelle
  • Actuaire diplômée de l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) et de l’Ensae, Agnès Bruhat débute sa carrière en 1998 chez Sorema comme actuaire non-vie. Elle rejoint ensuite la Scor en 2001 et prend la direction de l’actuariat corporate vie deux ans plus tard. Après un passage chez Verspieren, puis Deloitte entre 2006 et 2008, elle intègre Milliman comme directrice de la réassurance jusqu’en 2010. News Assurances Pro, Nomination : Changement de DG chez Metlife France

Traductions du mot « actuaire »

Langue Traduction
Portugais actuário
Allemand versicherungsmathematiker
Italien attuario
Espagnol actuario
Anglais actuary
Source : Google Translate API

Synonymes de « actuaire »

Source : synonymes de actuaire sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires